Magazine Le Mensuel

Nº 2849 du vendredi 15 juin 2012

3 questions à...

3 questions à Hikmat Abou Zeid. Membre de la Ligue maronite

La Ligue maronite prépare une proposition tendant à mettre un terme au danger de la vente de terrains. Sur quoi repose-t-elle?
Nous préparons un projet de loi pour définir des normes fixes de limitation de la vente de terrains de Libanais aux étrangers. L’objectif est d'organiser les opérations de vente de façon à sauvegarder la démographie des propriétés, car tout déséquilibre à ce niveau se répercute sur l'ensemble du Liban. La Ligue accomplit ainsi son devoir.

Ce projet de loi rejoint-il le projet présenté auparavant par le député Boutros Harb?
Pas tout à fait. Dans le principe, le projet du député Harb n'est pas mauvais. Le projet de loi le rejoint dans son esprit. Nous mettons tout en œuvre pour trouver une formule qui ne déroge pas à la Constitution. Pour le moment, nous appuyons le projet du député Sami Gemayel qui suggère de louer des propriétés à des étrangers, non à les leur vendre.  

Vous avez indiqué que selon les derniers chiffres en date, 26 millions de mètres carrés ont été vendus ces dernières années. Quelle est la position de Bkerké?
Justement, c'est pour cela que la Ligue maronite tire la sonnette d'alarme. Nous sommes en parfait accord avec le patriarche maronite sur ce sujet. Bkerké appuie tout ce que la Ligue maronite entreprend pour mettre fin au danger de vente des terrains des Libanais.

Arlette Kassas

Related

Trois questions à Michel Moussa Député de Zahrani

admin@mews

Trois questions à Nabil de Freige, député de Beyrouth

admin@mews

Trois questions à Ziad Baroud. Ancien ministre de l’Intérieur

admin@mews

Laisser un commentaire