Magazine Le Mensuel

Nº 2857 du vendredi 10 août 2012

Moyen-Orient

Monde arabe


Syrie
Contraction du PIB de 14% en 2012

L’Institut de la finance internationale (IFF) prévoit un recul de 14 % du PIB réel de la Syrie en 2012 contre une contraction de 6% en 2011. L’agence a attribué cette régression en termes d’activités à une baisse considérable de la production agricole ainsi qu’au recul des investissements et à une nette régression des exportations compte tenu de la violence dans le pays et du resserrement des sanctions. IFF a mis en garde contre la contraction des revenus qui pourrait dépasser 20% en 2012 si les combats se poursuivaient jusqu’à la fin de l’année. Selon la même source, les investissements directs étrangers et les gains engrangés par le secteur touristique, qui ont représenté les vecteurs de dynamisation de l’économie syrienne entre 2003-2010, ont été asséchés. L’agence a considéré que les revenus provenant du tourisme ont enregistré une baisse de 11% du PIB en 2010 à 4% du PIB en 2011 et pourraient ne représenter que 0,6% du PIB en 2012. D’autre part, IFF a estimé que la valeur des IDE a chuté de 1,5 milliard de dollars en 2010 à 0,6 milliard de dollars en 2011 et pourrait atteindre 0,1 milliard de dollars en 2012. Par ailleurs, l’agence a souligné que les recettes provenant des opérations de change ont considérablement décliné en raison d’une fuite de capitaux estimée l’année dernière à 5 milliards de dollars. Ce qui a conduit à une chute abyssale des réserves en devises étrangères de la Banque centrale syrienne, qui représentaient 19,5 milliards de dollars en 2010. Les projections du volume des réserves en devises étrangères pour l’année en cours sont de 1,1 milliard de dollars, soit un montant suffisant pour la couverture de moins d’un mois d’importations.  

 

Related

Moyen-Orient

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Moyen-Orient

admin@mews

Laisser un commentaire