Magazine Le Mensuel

Nº 2875 du vendredi 14 décembre 2012

Carnet Mondain

Mövenpick Hotel Beirut. Eclairage traditionnel de ses arbres de Noël

L’illumination des sapins de Noël est devenue une tradition annuelle qui rassemble tous les clients entrepreneurs de Mövenpick Hotel Beirut et les principaux représentants des médias, annonçant le début d’une tradition festive de trois semaines caractérisée par un service spécial de Noël. Marquant l’ouverture de la manifestation, les participants ont tenu des bougies allumées tandis qu’un chanteur a fait vivre en direct le véritable esprit de la saison joyeuse. Les sapins de Noël décorés par neuf ambassades avec des milliers de lumières, dont le géant dans le hall principal, ont été allumés dans l’hôtel, pour une ambiance magnifique.
Jan Bundgaard, directeur général du Mövenpick Hotel Beirut, a annoncé que l’ambassade de Belgique a gagné le prix du plus beau sapin décoré, choisi par les invités. Il s’agit d’une nuit pour cinq personnes à l’hôtel.
«Année après année, cette célébration chérie de l’hôtel apporte des centaines d’invités venus partager des moments magiques d’illumination, avec de la musique, des pâtisseries et des acclamations de fête!», explique le directeur général.

 

 


 

Réception
La Fête nationale de Roumanie

A l’occasion de la Fête nationale de Roumanie, Daniel Tanase, ambassadeur de Roumanie au Liban, a offert, le 4 décembre dernier, une réception à l’hôtel Rotana Tamar à Hazmié. Plusieurs personnalités diplomatiques, politiques, sociales et médiatiques ont répondu présentes et sont venues célébrer cet anniversaire de taille. En effet, la Roumanie commémore, chaque 1e décembre, la constitution de la Grande Roumanie par l’union de tous les Roumains et de tous les territoires qu’ils habitaient avec la Roumanie et l’acte de la Grande Union signé le 1e décembre 1918 à Alba-Iulia.

 

 

 


 

La République du Kazakhstan
Souffle 21 bougies

Il y a 21 ans, précisément le 16 décembre 1991, le Kazakhstan se proclame officiellement une République indépendante de l’Union des Républiques socialistes soviétiques (URSS), après s’être déclaré souverain en octobre 1990. Pour commémorer cet anniversaire, l’ambassadeur de la République du Kazakhstan au Liban, Bulat Sarsenbayev, et son épouse Aigul Sarsenbayeva, ont donné une réception à l’hôtel le Bristol, le 11 décembre, en présence de personnalités du monde diplomatique, politique, social et médiatique. La veille, le diplomate et son épouse ainsi que le consul honoraire Yusuf Kan’an et son épouse ont convié les amis du Kazakhstan à un concert décrit, comme l’indique son titre, tel un voyage dans le pays kazakh (Musical journey to Kazakhstan), au Palais de l’Unesco et dont l’invitée spéciale est la pianiste Jania Aubakirova.

 

 

 



Décorations
Amine el-Bacha et Tomas Alcoverro à l’honneur

Le gouvernement espagnol, à travers l’ambassadeur d’Espagne au Liban, Milagros Hernando, a décerné des décorations espagnoles à Amine el-Bacha, peintre célèbre et maître de l’art libanais (membre de l’Association catalane-libanaise) et Tomas Alcoverro, écrivain et journaliste et ce, en appréciation aux services rendus à l’Espagne. Bacha a reçu les insignes de la Croix d’officier de l’Ordre du Mérite civil et Alcoverro ceux de Commandeur. La cérémonie a eu lieu en la résidence de madame l’ambassadeur à Hadath, Palais Chéhab.
Dans son discours prononcé à cette occasion, Hernando a félicité les honorés et a affirmé: «Ces insignes sont l’une des décorations les plus prestigieuses que le gouvernement espagnol concède à un ressortissant ou un citoyen étranger dans le but de reconnaître et de récompenser ses vertus civiques et son parcours exceptionnel au service de l’Etat et pour le bien de la nation».
«Je suis particulièrement honorée, dit-elle, de remettre cette décoration à Tomas Alcoverro qui a été témoin des grands événements qui se sont produits dans la région au cours des quatre dernières décennies et qui, grâce à ses articles et ses chroniques de guerre, a contribué à faire connaître l’histoire et la culture du monde arabe et, en particulier, celles du Liban, par l’opinion publique espagnole».
«Amine el-Bacha a, selon l’ambassadeur, su toujours comment dépeindre magistralement, avec ses peintures et aquarelles colorées, la lumière de sa Méditerranée natale. Il est aussi un grand admirateur de la culture de notre pays qu’il a connue avec profondeur à travers ses voyages et ses études».

 



Prévention de la toxicomanie
Oum el Nour gagne le prix Pompidou
Oum el Nour pour la Réhabilitation et la Prévention de la toxicomanie a fièrement remporté le 5e Prix européen de la prévention des drogues du Groupe Pompidou, au cours d’une conférence tenue à Strasbourg, en France. Oum el Nour a été choisie parmi 83 candidats de 24 pays différents pour remporter ce prix qui a été décerné pour la première fois à une ONG au Moyen-Orient. Pompidou a présenté à Oum el Nour un symbole d’une valeur de 5000 euros pour son travail novateur dans la prévention de la toxicomanie, ainsi que l’engagement actif et la participation des jeunes à travers le programme Youth Connection.
Fondée en 1990, Oum el Nour travaille en permanence et à titre gratuit sur le traitement des toxicomanes dans le but de les réintégrer dans la société pour commencer une nouvelle vie. A la date d’aujourd’hui, plus de 4500 personnes ont bénéficié du programme de réhabilitation d’Oum el Nour, avec plus de 15000 personnes participant chaque année à son programme de prévention.

 


 

Mlawwan
Campagne de sensibilisation à la santé

Mlawwan vise à promouvoir un mode de vie sain chez les enfants. Le programme des activités comprend des spectacles de marionnettes internationaux et interactifs, ainsi que des ateliers de jeux (Liban, Autriche), des conférences médicales, des rencontres autour du conte, des pique-niques dans des lieux couverts, des ateliers, la distribution de pommes et des ateliers d’écriture de Noël, ainsi que des randonnées. Des médecins, des nutritionnistes, des entraîneurs de vie, des psychologues, des marionnettistes, des conteurs et des chefs cuisiniers assureront le succès de cette campagne tournée vers le social. Nassib Neaimi, producteur exécutif et directeur des événements à Roummana, le Dr Ghassan Hamadé, vice-doyen de l’éducation médicale continue et président et professeur au Département de médecine familiale de l’AUBMC, ainsi que le directeur général de GlobeMed Liban, Walid Hallassou, ont pris part à la conférence de presse. En ce qui concerne la campagne Mlawwan, Neaimi a indiqué que Roummana se considérait comme une entreprise d’entreprenariat social, elle est donc impliquée dans la création d’un changement positif dans la société que ce soit au Liban ou dans le monde arabe. «Mlawwan, dit-il, aborde une question essentielle: la santé. Sur le plan personnel, je considère cette cause d’une grande importance, puisque je fus moi-même une personne obèse ayant effectué un changement radical dans le style de vie et adopté de nouvelles habitudes saines». Le Dr Hamadé souligne pour sa part: «Les habitudes apprises tôt sont rarement oubliées. Une intervention précoce pour inculquer des comportements sains est essentielle. Nous sommes particulièrement conscients de la valeur de l’intervention précoce dans la prévention du tabagisme et le contrôle de l’épidémie d’obésité. La quantité de nourriture que nous consommons, quand, comment et avec qui, est souvent représentée dans les films et clips musicaux et peut parfois conduire nos jeunes à adopter certaines habitudes nuisibles à leur santé. Tendre la main à nos jeunes en utilisant ces mêmes outils mais avec un contenu mettant l’accent sur la santé peut se révéler d’une grande valeur pour notre société», conclut Hamadé. Nada Jureidini

Related

RDCL. Riad Salamé à l’honneur

admin@mews

Çagatay Erciyes à la Fête nationale turque. «Le succès du Liban sera celui de la région »

admin@mews

Hommage. Les travailleurs de l’ombre mis sur scène

admin@mews

Laisser un commentaire