Magazine Le Mensuel

Nº 2936 du vendredi 14 février 2014

3 questions à...

3 questions à Mohammad Kabbani

Il y a quelques jours, un site sur Internet a publié des informations selon lesquelles des hommes armés brandissant des drapeaux 
d’al-Qaïda se promènent dans les rues de Beyrouth la nuit et se retirent quelques minutes plus tard, dans les régions de Tariq Jdidé, Raouché, Kaskas, et autres. Est-ce exact?
Je ne suis pas au courant de ces informations. Ma maison donne sur Raouché et je n’ai rien vu. Des raisons impératives de sécurité nous empêchent de circuler la nuit et, donc, nous ne sommes pas en mesure de vérifier ces faits. Cependant, des habitants véhiculent ces informations sans être en mesure de les infirmer ou de les confirmer.

Croyez-vous qu’il existe des cellules dormantes ou actives d’al-Qaïda à Beyrouth? On a parlé aussi d’une cellule de Daech démantelée dans la banlieue sud de Beyrouth…
Des cellules organisées 
d’al-Qaïda? Non, je ne le pense pas. Mais il y a des extrémistes. L’extrémisme existe en réponse à une autre forme d’extrémisme. Quant à la cellule présumée de Daech, cette information a été formellement démentie par les principaux concernés.

Pensez-vous que les mesures de sécurité dans la capitale soient 
suffisantes?
J’aimerais qu’elles soient plus strictes et je pense qu’il est temps d’installer des caméras de surveillance. Dans le temps, une faction avait protesté contre la présence de ces caméras. Je crois qu’il est temps aujourd’hui de les utiliser afin de mieux contrôler la sécurité dans la capitale.

Arlette Kassas

Related

Trois questions à Neemtallah Abi Nasr, député du bloc aouniste

admin@mews

3 questions à Mgr Youssef Béchara

admin@mews

Trois questions à Michel Ephrem

admin@mews

Laisser un commentaire