Magazine Le Mensuel

Nº 2978 du vendredi 5 décembre 2014

  • Accueil
  • general
  • Raconte encore grand-mère de Xavière Broncard. Chacun illustre son vécu
general

Raconte encore grand-mère de Xavière Broncard. Chacun illustre son vécu

«Je suis invitée à mon premier salon et pas des moindres: le Salon du livre de Beyrouth!». L’illustratrice Xavière Broncard manifeste son enthousiasme de participer à cet événement, à travers ses illustrations pour Raconte encore grand-mère, une histoire écrite par Marido Viale, publiée en arabe et en français aux éditions Samir. Broncard vit tous les jours et toutes les minutes pour le monde d’enfants pour lequel elle crée des dessins tout à fait adaptés.

Que raconte encore votre grand-mère?
J’aime quand ma grand-mère raconte des histoires. Le livre crée un moment de tendresse entre une petite-fille et sa grand-mère qui lui raconte ses nombreux souvenirs. Ce dialogue entre deux générations permet à l’enfant de trouver sa place dans la famille.

Votre parcours est perturbé. Vous avez commencé par des dessins, mais vous avez finalement choisi un autre métier avant de replonger dans le monde des illustrations…
C’est vrai. Depuis mon jeune âge, j’aime le dessin. Pourtant, on ne faisait pas les beaux-arts dans la famille. Il fallait plutôt aller vers les sciences. J’ai eu ma maîtrise en arts & techniques du bois et ameublement. Il y a un certain lien avec le dessin, mais dans la technique, ce n’est plus de l’art. J’ai suivi mon métier pendant quelques années, mais je m’ennuyais. J’ai dû me rendre à l’évidence: je ne peux pas travailler si je ne suis pas passionnée par ce que je fais.

Votre famille a accepté votre nouveau choix?
Oui, mais c’est tout à fait par hasard que j’ai repris le chemin du dessin. Il y a trois ans, je me suis rendue à une rencontre d’illustrateurs jeunesse, et ça a été l’étincelle, je me suis lancée et ça y est.

Vos enfants s’intéressent-ils à vos illustrations?
Mes deux enfants de 13 et 15 ans ne s’intéressent pas particulièrement à ce que je fais. Ils regardent par curiosité. La petite de 8 ans est fière que sa mère soit illustratrice. C’est ma première admiratrice; je lui demande son avis sur ce que je fais, et cela m’aide.  

Est-ce facile d’illustrer pour les jeunes?
Ce n’est pas facile du tout. On y arrive, mais avec un peu de temps. Par rapport aux jeunes, on n’a pas le même vécu. Chacun illustre son vécu.

Raconte encore grand-mère est votre 4e livre…
Je me suis lancée avec l’AbêêCdaire, idiotismes animaliers et autres Bêêtises. Un petit livre pédagogique et drôle. Et Raconte encore grand-mère est le dernier à être sorti il y a quelques semaines.

Vous travaillez souvent avec l’auteure Marido Viale…
J’aime bien la façon dont elle écrit et je me sens en confiance avec ses écritures. Elle se plaît à inventer des histoires pour les petits.

Y a-t-il d’autres projets avec d’autres auteurs?
Oui, en préparation. Un autre album sur les animaux sortira à la fin du premier trimestre de 2015 pour les tout-petits.

Comment vivez-vous le texte avant de l’illustrer?
C’est assez inconscient. Quand je me penche sur un texte, je suis comme dans une bulle, dans mon petit monde, et je dessine ce que cela évoque pour moi. Je vois et je vis les images que le texte m’évoque.

Est-ce que d’autres illustrateurs vous inspirent?
Je regarde ce que font les autres par simple curiosité. Je ne m’inspire pas des illustrations des autres. Ce que je fais est bien personnel. C’est moi.

Utilisez-vous les couleurs ou préférez-vous le noir et blanc?
J’utilise très peu de couleurs. Je ne me sens pas à l’aise avec elles. Le plus souvent, j’utilise l’orange, le bleu et le noir. Et ce n’est pas toujours facile.

Propos recueillis par Arlette Kassas

Bio en bref
Née en 1974, aînée d’une famille de trois enfants, Xavière Broncard commence très tôt à s’intéresser aux pinceaux de sa mère qui peint par passion. Néanmoins, elle poursuit des études scientifiques et obtient la maîtrise en arts & techniques du bois et ameublement. Elle travaille longtemps dans le domaine du design de mobilier dans l’industrie, avant de choisir une autre voie, celle de l’illustration.

Related

Synkers. Connecter étudiants et tuteurs

admin@mews

Université Antonine. Une Saison de musique de chambre exceptionnelle

admin@mews

La face cachée du Baklava. Un film drôle sur la différence

admin@mews

Laisser un commentaire