Magazine Le Mensuel

Nº 2981 du vendredi 26 décembre 2014

general

2014. Le Liban résiste au défi terroriste

En 2014, le Liban tout entier s’est dressé pour résister à l’épreuve douloureuse du terrorisme takfiriste. Au fil des mois, celui-ci a changé de forme, passant des attentats suicide dans les zones résidentielles aux attaques frontales contre l’Armée libanaise à Tripoli et à Ersal. Le blocage des institutions, les querelles politiques – qui n’ont pas empêché la prorogation du mandat du Parlement – et= l’incapacité d’élire un président de la République ont compliqué la tâche de la troupe et des services de sécurité, sans pour autant la compromettre. Ce n’est que vers la fin de l’année que la classe politique réalisera la gravité de la situation et entamera un début de dialogue qui permettra de détendre le climat.

Janvier
1er Pour la première fois depuis le début de la crise en Syrie, la DCA libanaise entre en action contre des appareils syriens qui menaient des raids aériens sur le jurd de Ersal.
2 Six jours après la voiture piégée de Starco, qui a coûté la vie à l’ex-ministre Mohammad Chatah, le 27 décembre 2013, un attentat à la voiture piégée secoue Hareit Hreik. Bilan: 6 morts, 66 blessés.
4 Décès en prison de l’islamiste Maged el-Maged, ex-émir des Brigades Abdallah Azzam, arrêté fin décembre 2013. Sa dépouille a été transportée en Arabie saoudite.
13 Visite à Beyrouth du ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, dans le cadre d’une tournée dans la région.
14 Le second congrès international des pays donateurs pour le soutien de la Syrie se tient au Koweït. Deux milliards six cent millions de dollars ont été recueillis. Une somme restée en dessous des espérances.
16 Ouverture des séances du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) consacrées à l’assassinat de Rafic Hariri.
Explosion d’une voiture piégée au Hermel. Bilan, trois martyrs et une trentaine de blessés.
Huit personnes dont cinq enfants de la même famille victimes du bombardement syrien de Ersal.
21 Un attentat suicide à Haret Hreik fait cinq tués et une soixantaine de blessés.
30 Des poursuites engagées contre Omar el-Atrache, soupçonné d’avoir introduit deux voitures piégées à Haret Hreik.

Février
1er Explosion d’une voiture conduite par un kamikaze dans une station d’essence au Hermel. Bilan: 3 martyrs et 28 blessés.
3 Un kamikaze se fait exploser dans un minibus sans passagers à Choueifate. Bilan: deux blessés.
10 Rencontre à Bkerké entre le général Michel Aoun et le patriarche maronite Béchara Raï.
12 Arrestation du membre actif d’al-Qaïda Naïm Abbas.
15 Le gouvernement Salam est formé après dix mois de tractations entre les différentes parties politiques.
19 Explosion de deux voitures piégées dotées de 70 kg et 90 Kg de TNT à Bir Hassan. Bilan, 6 morts et 129 blessés.
22 Un attentat suicide nocturne au Hermel fait trois victimes, dont un officier de l’armée et un soldat.
24 Mandat d’arrêt par contumace contre le leader des alaouites de Tripoli, l’ancien député Ali Eid.
25 Bombardement israélien de nuit sur la région de Nabi Chit dans la Békaa.

 

Mars
5 Le chef de l’Etat, Michel Sleiman, préside la conférence des Amis du Liban à Paris.  
16 Quatre tués dans un attentat kamikaze à Nabi Osman, quelques heures après la chute de Yabroud en Syrie. Les brigades sunnites libres de Baalbeck en revendiquent la responsabilité.
19 Déploiement de l’armée à Ersal.
20 Le gouvernement Salam obtient le vote de confiance au Parlement par 96 voix.
23 Arrestations à la CNSS pour falsification de documents.
26 Sommet arabe au Koweït. Le président Michel Sleiman appelle les Arabes à aider le Liban. La conférence ministérielle arabe avait approuvé une aide à l’Armée libanaise.
27 L’armée abat Sami el-Atrache à Ersal. Le plan sécuritaire est approuvé pour Tripoli et il aboutit à ramener le calme dans le chef-lieu du Nord.
29 Un attentat suicide à Aïn Ata-Ersal fait trois morts dans les rangs de l’Armée libanaise.
31 La cinquième conférence de dialogue se tient à Baabda, en l’absence du Hezbollah, des Marada, du PSNS et de Talal Arslan, du côté du 8 mars, et des Forces libanaises, du côté du 14 mars.

Avril
1er Après une absence de plusieurs mois, le Parlement tient une séance plénière. Au menu: 70 projets de loi. Il approuve le projet de loi concernant les journaliers de l’EDL.
2 Le Conseil des ministres approuve un premier train de nominations.
3 Le nombre des réfugiés syriens au Liban officiellement inscrits dépasse le million.
6 Elections aux Ordres des ingénieurs à Beyrouth et à Tripoli. Liste consensuelle à Beyrouth et victoire du 14 mars à Tripoli.
7 Des accrochages dans le camp de Mié Mié font huit morts.
L’homme d’affaires Bahige Abou Hamzé arrêté à la suite d’une plainte du club as-Safa.
9 Le Parlement vote la loi pour l’intégration des bénévoles de la Défense civile. Les projets de loi approuvés sur la violence domestique et sur les loyers suscitent un vif tollé.
14 Trois journalistes du Manar TV sont tués en Syrie alors qu’ils couvraient les combats à Maaloula.
15 Le Parlement décide de former une commission pour réétudier la grille des salaires et remettre son rapport dans quinze jours.
17 Le président du Conseil, Tammam Salam, visite Bkerké et déclare que rien n’empêchait l’élection présidentielle.  
Samir Geagea annonce sa candidature à la présidence de la République et son programme électoral.
22 Le 14 mars appuie la candidature de Geagea. Walid Joumblatt présente celle d’Henri Hélou.
23 Première séance de l’élection présidentielle. Résultats: 124 présents, 4 absents, 52 bulletins blancs, 48 voix pour Samir Geagea, 16 pour Henri Hélou, 1 pour Amine Gemayel et 7 bulletins annulés.
24 Karma Khayat (NTV) et Ibrahim el-Amine (al-Akhbar), accusés d’outrage au tribunal et d’obstruction à la bonne marche de la justice en publiant des informations estimées confidentielles sur certains témoins, sont sommés de comparaître devant le TSL.
30 Une deuxième séance consacrée à l’élection présidentielle ne se tient pas faute de quorum.

Mai
7 Report de la troisième séance de l’élection présidentielle, suivi une semaine plus tard, le 15 mai, par un quatrième report des élections.
17 Cérémonie à Brih pour marquer la réconciliation et le retour des chrétiens.
Lettre de Michel Sleiman au Parlement lui demandant d’œuvrer conformément à la Constitution et aux lois pour appliquer le processus de l’élection d’un président de la République.
19 Tammam Salam à Jeddah: le cabinet assumera ses responsabilités constitutionnelles en cas de vacance présidentielle.
22 Report de l’élection présidentielle pour la cinquième fois.
Mandats d’arrêt syriens à l’encontre du député Walid Joumblatt et du journaliste Farès Khachan.
24 Michel Sleiman quitte le Palais présidentiel de Baabda à la fin de son mandat.
27 Deux responsables du Hezbollah, dont l’un est accusé de la tentative d’assassinat de Boutros Harb, sont tués en Syrie.
28 Les Libanais sont bloqués pendant des heures sur les routes à cause d’une démonstration de force pro-Assad. Les Syriens se dirigeaient vers leur ambassade pour voter pour le président syrien.
30 Le patriarche maronite Béchara Raï refuse, à partir de Haïfa, de considérer traîtres les anciens de l’ALS.

Juin
6 Tirs du territoire israélien vers un poste de l’armée à Seddané (Chébaa).
La mort de la petite Céline Rakan (4 ans) suscite l’émoi général. Plus tard, la bonne éthiopienne est accusée du meurtre et arrêtée.
9 Treizième séance de l’élection présidentielle.
13 Rencontre du patriarche maronite et Saad Hariri à Rome.
14 Mandat d’arrêt contre le cheikh Moustafa Hojeiri.
18 Rencontre Joumblatt-Geagea à Maarab dans le cadre des visites effectuées par le chef du PSP pour évoquer le dossier présidentiel.
Attentat contre un bus militaire au Akkar: un jeune soldat, Jamal Jean Hachem, est tué.
22 Des mesures préventives sont prises pour empêcher que le virus Ebola n’arrive au Liban.
23 Le Liban ferme ses portes devant le flux de réfugiés syriens. Seuls les cas à caractère humain sont admis.
25 Le député Nicolas Fattouche est radié du barreau de Beyrouth pour «fautes contre l’honneur et la déontologie de la profession», après avoir frappé en public Manal Daou.
27 Bab el-Tebbané enfin sous le contrôle de l’armée après un large bras de fer.
28 Réunion du groupe international d’appui au Liban en Allemagne.
Quatorzième séance pour l’élection présidentielle.

Juillet
1er  Une cellule terroriste est démantelée à Saïda.
5 Prorogation du mandat du Parlement jusqu’en juin 2017.
11 Campagne du ministre de la Santé, Waël Abou Faour, concernant l’hygiène alimentaire. Plusieurs restaurants et industries sont sur la liste noire.
17 Btedii en ébullition après l’assassinat du couple Fakhri par des fuyards.
Le député Marwan Hamadé témoigne pendant plusieurs jours devant le TSL dans l’affaire Hariri.
19 Aoun propose de limiter les candidatures à la présidence à Geagea et lui-même.
Report de la quinzième séance de l’élection présidentielle.
28 Le Conseil constitutionnel rejette le recours en invalidation présenté par le CPL contre la prorogation du mandat de la Chambre.
Les forces de l’ordre obligent les parents des soldats otages à ouvrir les routes bloquées dans la capitale. Suspense quant au sort du soldat Ali Bazzal après les menaces d’al-Nosra de le tuer.
30 Adieux émouvants à la diva Sabah, décédée le 26 novembre.

Août
1er  55 fonctionnaires des services fonciers traduits devant la justice.
2 Six soldats libanais tués dans une embuscade à Jurd Baalbeck.
3 Un soldat tué et deux blessés en désamorçant une bombe dans le jurd de Ersal.
6 Exécution du soldat otage Ali Bazzal. Les tractations passent par une période difficile.
7 Le vice-ministre russe des Affaires étrangères et émissaire du président Vladimir Poutine au Moyen-Orient, Mikhaïl Bogdanov, en visite à Beyrouth.
8 Visite de Jean-François Girault, envoyé spécial du ministère des Affaires étrangères français à Beyrouth: Paris est prêt à aider au déblocage de la première magistrature.
9 Deuxième témoignage de Marwan Hamadé devant le TSL: la polarisation 8-14 mars a conduit le Liban au bord de l’abîme.
10 Report de la seizième séance de l’élection présidentielle jusqu’au 7 janvier 2015.
11 Visite de deux jours du Premier ministre Tammam Salam à Paris.
15 Visite du chef des FL, Samir Geagea, en Arabie saoudite, où il est reçu par les hauts responsables et Saad Hariri.
18 Le général Michel Aoun affirme être prêt à rencontrer Samir Geagea.
L’Armée libanaise arrête un important responsable des Brigades Abdallah Azzam, Mahmoud A., originaire de Majdel Anjar.

Septembre
2 Le gouvernement rejette l’option d’un échange des militaires contre des détenus islamiques.
Onzième séance d’une élection présidentielle.
3 Décapitation du soldat Ali Sayyed, détenu par le Front al-Nosra.
6 Décapitation du soldat Abbas Medlege.
8 Enlèvements et contre-enlèvements sunnito-chiites dans la Békaa.
12 Paris signe l’octroi d’une aide de 7 millions d’euros au Liban.
14 Salam à Qatar. Intervention dans l’affaire des soldats otages.
16 Fin du délai de dépôt de candidatures pour les législatives. 517 candidats se sont présentés.
20 Al-Nosra annonce avoir exécuté par balle le soldat Mohammad Hamié.
Visite du ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, à Moscou pour demander des aides aux FSI.
21 Un accident de la route à Saadiyate provoque la mort de 5 personnes et fait 5 blessés.
22 Salam assiste à l’Assemblée générale des Nations unies à New York.
23 Douzième report de l’élection présidentielle.
Hassan Nasrallah: oui à la négociation avec les ravisseurs des soldats, mais à partir d’une position de force.
24 Les familles des militaires otages bloquent les routes.

Octobre
6 Tirs du territoire israélien vers un poste de l’armée à Seddané (Chébaa).
n La mort de la petite Céline Rakan (4 ans) suscite l’émoi général. Plus tard, la bonne éthiopienne est accusée du meurtre et arrêtée.
9 Treizième séance de l’élection présidentielle.
13 Rencontre du patriarche maronite et Saad Hariri à Rome.
14 Mandat d’arrêt contre le cheikh Moustafa Hojeiri.
18 Rencontre Joumblatt-Geagea à Maarab dans le cadre des visites effectuées par le chef du PSP pour évoquer le dossier présidentiel.
n Attentat contre un bus militaire au Akkar: un jeune soldat, Jamal Jean Hachem, est tué.
22 Des mesures préventives sont prises pour empêcher que le virus Ebola n’arrive au Liban.
23 Le Liban ferme ses portes devant le flux de réfugiés syriens. Seuls les cas à caractère humain sont admis.
25 Le député Nicolas Fattouche est radié du barreau de Beyrouth pour «fautes contre l’honneur et la déontologie de la profession», après avoir frappé en public Manal Daou.
27 Bab el-Tebbané enfin sous le contrôle de l’armée après un large bras de fer.
28 Réunion du groupe international d’appui au Liban en Allemagne.
Quatorzième séance pour l’élection présidentielle.
 

Novembre
1er  Une cellule terroriste est démantelée à Saïda.
5 Prorogation du mandat du Parlement jusqu’en juin 2017.
11 Campagne du ministre de la Santé, Waël Abou Faour, concernant l’hygiène alimentaire. Plusieurs restaurants et industries sont sur la liste noire.
17 Btedii en ébullition après l’assassinat du couple Fakhri par des fuyards.
Le député Marwan Hamadé témoigne pendant plusieurs jours devant le TSL dans l’affaire Hariri.
19 Aoun propose de limiter les candidatures à la présidence à Geagea et lui-même.
Report de la quinzième séance de l’élection présidentielle.
28 Le Conseil constitutionnel rejette le recours en invalidation présenté par le CPL contre la prorogation du mandat de la Chambre.
Les forces de l’ordre obligent les parents des soldats otages à ouvrir les routes bloquées dans la capitale. Suspense quant au sort du soldat Ali Bazzal après les menaces d’al-Nosra de le tuer.
30 Adieux émouvants à la diva Sabah, décédée le 26 novembre.

Décembre
1er  55 fonctionnaires des services fonciers traduits devant la justice.
2 Six soldats libanais tués dans une embuscade à Jurd Baalbeck.
3 Un soldat tué et deux blessés en désamorçant une bombe dans le jurd de Ersal.
6 Exécution du soldat otage Ali Bazzal. Les tractations passent par une période difficile.
7 Le vice-ministre russe des Affaires étrangères et émissaire du président Vladimir Poutine au Moyen-Orient, Mikhaïl Bogdanov, en visite à Beyrouth.
8 Visite de Jean-François Girault, envoyé spécial du ministère des Affaires étrangères français à Beyrouth: Paris est prêt à aider au déblocage de la première magistrature.
9 Deuxième témoignage de Marwan Hamadé devant le TSL: la polarisation 8-14 mars a conduit le Liban au bord de l’abîme.
10 Report de la seizième séance de l’élection présidentielle jusqu’au 7 janvier 2015.
11 Visite de deux jours du Premier ministre Tammam Salam à Paris.
15 Visite du chef des FL, Samir Geagea, en Arabie saoudite, où il est reçu par les hauts responsables et Saad Hariri.
18 Le général Michel Aoun affirme être prêt à rencontrer Samir Geagea.
L’Armée libanaise arrête un important responsable des Brigades Abdallah Azzam, Mahmoud A., originaire de Majdel Anjar.

Arlette Kassas

Related

Le cercueil de Saïd Akl. Une initiative de Rudy Rahmé pour honorer un géant du Liban

admin@mews

L’âge de la retraite des militaires. Un dossier épineux et crucial

admin@mews

Mort du roi Abdallah. La dualité d’un souverain

admin@mews

Laisser un commentaire