Magazine Le Mensuel

Nº 2993 du vendredi 20 mars 2015

Sans commentaire

Sans commentaire

«Il est possible de combler dès demain la vacance présidentielle, à condition que toutes les parties décident de mettre de côté leurs différends et acceptent d’élire le général Michel Aoun. Si vous campez sur votre position, l’attente pourra durer deux ans ou plus. Si, en revanche, vous souhaitez arriver à une solution, le général Aoun est prêt».
 

Le cheikh Naïm Kassem, secrétaire général adjoint du Hezbollah

Related

Sans commentaire

admin@mews

Sans commentaire

admin@mews

Sans commentaire

admin@mews

Laisser un commentaire