Magazine Le Mensuel

Nº 3008 du vendredi 3 juillet 2015

Sport

Tour de France 2015. Rude bataille dans «la Grande Boucle»

Les Contador, Froome, Nibali, Quintana et Pinot tenteront de s’expliquer sur les routes de la 102e édition du cycliste qui débutera demain, samedi 4 juillet, et se terminera le 26 juillet sur les Champs-Elysées.
 

Pendant trois semaines, les meilleurs s’affronteront sur 21 étapes pour une distance de 3 360 kilomètres, avec notamment des arrivées en altitude durant la dernière semaine. Le vainqueur 2015 devrait être également à l’aise en montagne, mais aussi en contre-la-montre. Les contre-la-montre réduits, le parcours offre une variété rare de difficultés, notamment des pavés et des descentes périlleuses.
 

Les favoris
Alberto Contador Revenu au top de sa forme, il sera favori pour un 4e titre. Avec trois victoires finales à Paris, Contador est déjà dans la «légende». D’autant plus si on y ajoute ses deux Giros et une Vuelta. Cependant, ses victoires furent particulièrement marquantes: la première, en 2007, est entachée par l’exclusion du maillot jaune Rasmsussen. Celle de 2010 manquait d’éclat, avec aucune victoire d’étape. Reste peut-être 2009, où il a prouvé qui était le patron à son coéquipier mais néanmoins rival Armstrong. A l’aise lorsque la route s’élève, Contador n’hésite pas à faire les descentes lorsqu’il le faut, surtout qu’il a une bonne équipe pour l’accompagner et il est bon dans les contre-la-montre. Il serait peut-être victime des pavés et des efforts laissés lors du Giro 2015 qu’il a remporté. Par conséquent, il pourrait donc être juste à la fin du Tour de France. El pistolero n’a jamais gagné quand Chris Froome était dans le peloton. Il cherchera sûrement à réussir le doublé Giro-Tour de France en 2015, surtout qu’il a annoncé qu’il mettrait un terme à sa carrière en 2016.
Christopher Froome Au regard de sa prestation en 2012 et 2013 où le coureur de la Sky pédalait dans une autre dimension, il fait partie des favoris 2015. Victorieux de bien belle manière du Dauphiné 2015 et on devrait compter sur lui pour animer les étapes, surtout qu’il s’est fait battre à la régulière sur la Vuelta par Contador. Froome, qui n’aime pas les pavés, risque de perdre du temps par rapport à ses principaux concurrents. Flanqué du meilleur effectif sur ce tour, il a déjà montré ses qualités de grimpeur et lors des contre-la-montre.
Vincenzo Nibali Tenant du titre, l’Italien n’a gagné l’an dernier que grâce aux abandons des cadors: Froome et Contador et aussi l’absence de Quintana. L’Italien s’est montré à son aise sur le dernier Dauphiné et on devrait le voir à l’avant sur ce tour 2015. La première semaine lui sera favorable, le secteur pavé va certainement lui permettre de gagner du temps. C’est également un excellent descendeur mais, en haute montagne, il est quand même limité par rapport à Froome, Contador et Quintana.
Nairo Quintana Vainqueur du Giro 2014, le Colombien est un des grands favoris du tour. En 2013, Quintana avait gagné le maillot de meilleur jeune terminant à la 8e place. Depuis, le petit grimpeur de la Movistar a fait son chemin et avec un Alejandro Valverde à ses côtés, il a de quoi inquiéter les cadors. Quintana est un excellent grimpeur, mais a des lacunes en contre-la-montre et n’est pas un grand descendeur. Mais sa facilité en montagne lui fera gagner du temps sur ses autres concurrents.
Thibaut Pinot A 25 ans, Thibaut Pinot fait partie des favoris et reste une belle chance de top 10 pour la France. Terminant 10e en 2012 et 3e l’an dernier, il symbolise le renouveau du cyclisme français avec Romain Bardet et Pierre Rolland. Pinot a le profil du bon grimpeur, mais avec une équipe un peu juste lors du contre-la-montre par équipe, il aura des difficultés à suivre les meilleurs en descente. Les pavés ne devraient pas lui poser beaucoup de problèmes. Hormis un pépin mécanique, il ne devrait pas perdre beaucoup de temps. En montagne, il est même capable de distancer Contador.

 

Les outsiders
Jean-Christophe Péraud A 39 ans c’est peut-être son dernier tour. Il aura surtout le rôle de lieutenant de route de Romain Bardet, qui reste le leader d’AG2R. Deuxième l’an dernier, il n’a pas dit son dernier mot en montagne notamment. L’absence de long contre-la-montre ne joue pas en sa faveur, mais Péraud pourrait bien rivaliser avec les cadors dans les Alpes et les Pyrénées. Romain Bardet pourrait creuser quelques écarts sur la première semaine. C’est un bon descendeur, mais les pavés risquent de lui faire perdre de précieuses secondes.
Alejandro Valverde Il n’est pas un favori de l’édition 2015, mais reste quand même un coureur à prendre en considération. Ce n’est pas un grimpeur exceptionnel, il va perdre beaucoup de temps en montagne.
Romain Bardet Meilleur Français sur le tour il y a deux ans et 6e l’an dernier, le jeune coureur de 25 ans doit maintenant montrer qu’il est capable de se mesurer aux grands.

Mohamed Fawaz
 

L’épreuve 2015
9 étapes de plaine.
3 étapes accidentées.
7 étapes de montagne avec 5 arrivées en altitude.
1 étape contre la montre en individuel.
1 étape contre la montre par équipe.
2 journées de repos.
6 sites étapes inédits: Utrecht (1ère étape et départ 2e étape), Zélande (arrivée 2e étape), Livarot (départ 7e étape), La Pierre-Saint-Martin (arrivée 10e étape), Muret (départ 13e étape), Sèvres – Grand Paris Seine Ouest (départ 21e étape).

Palmarès
2014 Vincenzo Nibali (ITA).
2013 Chris Froome (GB).    
2012 Bradley Wiggins (GB).    
2011 Cadel Evans (AUS).    
2010 Alberto Contador (ESP).    
2009 Alberto Contador (ESP).    
2008 Carlos Sastre (ESP).    
2007 Alberto Contador (ESP).    
2006 Oscar Pereiro (ESP).

Related

Sport

admin@mews

Qui remportera le Mondial 2018?

admin@mews

[Copy of] Les Internationaux des Etats-Unis de tennis à Flushing Meadows. Entre jeunes, «vieux»et… «bulldozers»

admin@mews

Laisser un commentaire