Magazine Le Mensuel

Nº 3056 du vendredi 3 juin 2016

En vrac

En vrac

Fayçal Karamé, grand perdant
L’ex-ministre Fayçal Karamé n’a pas pu réaliser ses vœux (assurer sa présence au sein du conseil municipal de Tripoli). Il a, par ailleurs, perdu ses alliés comme le Parti arabe démocratique à Jabal Mohsen – après avoir désigné avec le Moustaqbal les membres alaouites de la liste sans consulter le Conseil islamique alaouite -, le Mouvement de l’unification islamique – présidé par Bilal Chaaban… et aussi le leadership des Karamé qui a été transféré à son oncle Maan, et son cousin Walid, qui soutiennent le ministre Achraf Rifi.


Quel rôle pour Amal Abou Zeid?
Le député fraîchement élu, Amal Abou Zeid, est appelé à jouer un rôle politique de premier plan au niveau des relations du Courant patriotique libre (CPL) avec la communauté chiite, prévoit une source proche de Rabié. L’homme a d’excellentes relations avec le chef de l’Assemblée nationale, Nabih Berry, et le Hezbollah.


Wiam Wahhab atteint de la tweetomanie
Commentant les résultats des élections municipales à Tripoli, l’ex-ministre Wiam Wahhab s’est éclaté sur Twitter: «Les élections municipales montrent un net recul de Saad Hariri, le 8 mars ne devrait pas le repêcher en acceptant une loi électorale découpée à sa dimension». Autre tweet: «Après ces élections, Saad Hariri n’est plus le représentant des sunnites au Liban, il faut interagir de façon réaliste avec les résultats».

Related

En vrac

admin@mews

[Copy of] En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire