Magazine Le Mensuel

Nº 3083 du vendredi 3 novembre 2017

Les chiffres

News les chiffres

Universités
72 établissements… et ça continue!

Comment peut-on combattre le chômage lorsque le nombre d’universités a atteint 72? Ces établissements délivrent des diplômes de fin d’études à des milliers d’étudiants chaque année. N’est-il pas urgent de revoir la qualité des programmes académiques fournis par ces universités et d’harmoniser la création de facultés afin qu’elles correspondent aux besoins du marché du travail? L’AUB et la LAU ont été les seules à figurer au top 500 des universités dans le monde en termes de connexions employeurs-étudiants.

 

Filets sociaux et reprise économique
Le président du Conseil économique et social (CES), Roger Nasnas, a considéré que les solutions partielles et incomplètes aux problèmes sociaux sont inutiles, les charges sont devenues suffisamment lourdes pour qu’un seul secteur puisse y faire face. Il a estimé que la défaillance des filets sociaux est indissociable de la crise économique. L’amélioration passe donc obligatoirement par une relance de l’économie.

Soins de santé
Quatre catégories

La société libanaise serait divisée en quatre catégories en termes de couverture de soins de santé. Ceux aisés (10%) n’ont pas besoin de l’assurance santé de l’Etat.  

Fonctionnaires
Couverture totale

Les fonctionnaires (22%) bénéficient d’une couverture totale de soins de santé. Les citoyens adhérents à la CNSS représentent 30%.

Les pauvres 38% de la population
La 4ème catégorie, qui est celle des pauvres (38%), ne profite que des prestations du ministère de la Santé, qui assure une couverture de 85%.

6 000
Le secteur des nouvelles technologies a enregistré une croissance de 7% entre 2014 et 2016. Ce taux atteindrait 9,7% à l’orée de 2019. Selon certaines prévisions, la part de ce secteur dans le PIB représenterait 6 milliards $ en 2017, ouvrant la voie à 6 000 emplois. Le secteur de la technologie englobe au Liban l’industrie du hardware, du software et des services.

 

 

 

Salaires: réclamation déraisonnable
Il est déraisonnable de réclamer une augmentation des salaires dans le secteur privé après l’approbation de l’échelle des salaires. Le dernier réajustement des salaires du privé remonte à 2012, alors que les fonctionnaires n’ont eu droit à cette date qu’à une avance forfaitaire qui a été défalquée des augmentations des rémunérations consenties par la grille. En d’autres termes, l’échelle n’a été promulguée que pour combler le fossé énorme qui existe entre le niveau extrêmement faible des salaires des fonctionnaires et celui des employés du privé.

Commerce transfrontalier
un soutien de 3,4 milliards $

L’IFC, bras privé de la Banque mondiale, a consacré 3,4 milliards $ pour soutenir le commerce transfrontalier au Liban, le second plus haut chiffre consacré à un pays de la région Mena. Depuis la conception du programme de financement du commerce mondial, l’IFC s’est engagée à verser 7,9 milliards$ à la région Mena.

14,6%
Les transferts des expatriés vers le Liban s’élèveraient à 14,6% du produit intérieur brut (PIB) en 2017, soit le 2ème plus haut ratio parmi les pays du monde arabe. Le pays du Cèdre succède à la Bande de Gaza dont le ratio est de 14,9%.

8,2%
Les actifs en devises étrangères de la Banque du Liban ont progressé de 8,2% de janvier à septembre 2017 atteignant 44 milliards $. Ils étaient de 40,7 milliards $ fin 2017.

Related

News les chiffres

admin@mews

-2.05%

admin@mews

Hôpitaux: pas assez de lits

admin@mews

Laisser un commentaire