News les chiffres
Logo

Nº 3075 du vendredi 3 mars 2017

News les chiffres

  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    News les chiffres
    CNSS: 463 500 adhérents seulement Les adhérents à la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), qui auraient fait valoir leur droit à la retraite, bénéficieront des soins de santé jusqu’à la...
  •  
Notez cet article
(1 Vote)
A- A+

CNSS: 463 500 adhérents seulement
Les adhérents à la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), qui auraient fait valoir leur droit à la retraite, bénéficieront des soins de santé jusqu’à la fin de leur vie, selon une proposition de loi récemment approuvée  par le Parlement. Cette mesure concrétise-t-elle réellement les besoins d’une population qui ne jouit pas d’un système de pension-retraite? 463 500 personnes sont inscrites à la CNSS. Un chiffre qui comprend les salariés, les ouvriers et les chauffeurs de taxi. Cette mesure continue donc de marginaliser une importante tranche de la population active non déclarée.

Balance des paiements excédentaire
La balance des paiements a enregistré un excédent de l’ordre d’1,3 milliard de dollars en 2016. Ce résultat est une véritable réalisation, sachant que le Liban se trouve dans une région où les pays ont enregistré de nombreux déficits budgétaires et ont dû avoir recours au Fonds monétaire international (FMI) pour obtenir une aide, ou à la hausse des taux d’intérêt. Certains gouvernements ont imposé des restrictions sur les flux de devises étrangères.

22 000
Vingt ans après sa création, le bilan des réalisations de l’Institut Bassel Fleihan est impressionnant. 55 000 fonctionnaires ont suivi des sessions de formation en provenance de 109 institutions locales, internationales et régionales. Désormais, la librairie des finances regroupe 22 000 références mises à la disposition des professionnels et des chercheurs dans le domaine des finances publiques. Plus de 111 livrets-guide ont été distribués à ses partenaires.

100 000
Le ministère de l’Industrie, soutenu par la Banque du Liban (BDL), a alloué 100 000 dollars pour la subvention de nouveaux projets industriels de recherche académique pour l’année 2017. Ainsi, la subvention accordée à chaque projet de recherche industriel s’élève désormais à 50% du total du coût du projet, à condition que la somme octroyée ne dépasse pas 3 000$ par projet, alors que le montant minimum par projet est de 1 000$.

Opérations de trading
Sur cinq multinationales

Saxo Trader Go, relevant de Saxo Bank, l’une des premières plateformes de trading en ligne, a annoncé que le nombre le plus important d’opérations effectuées sur les actions, à partir du Liban, s’est concentrée, en 2016, sur cinq compagnies. Il s’agit des sociétés Marathon Oil, Meggitt PLC, ACADIA, Apple et Radius Health Inc. Saxo Trader Go donne accès aux mêmes outils de trading, tant aux investisseurs ordinaires qu’aux professionnels.   

90
Les patrouilles de lutte contre la contrebande de tabac et de tombacs ont établi 90 procès-verbaux en 2016. Le volume de l’ensemble des produits saisis s’élève à 5 362 kg, dont 3 415 kg de cigarettes.

4%
La croissance économique réelle resterait inférieure à 4% jusqu’en 2018. Ce sont du moins les pronostics du Fonds monétaire international (FMI), qui estime cette croissance à 1% en 2016, comme en 2015. La priorité serait donnée à la stabilisation de la dette.

 

Brèves

Déficit
Le déficit de la balance commerciale s’est creusé en 2016 de 612 millions de dollars, atteignant 15,73 milliards de dollars contre 15,12 milliards en 2015. Celui-ci a été généré par la progression des importations de 637 millions de dollars, contrebalancée par une timide hausse des exportations de 24 millions de dollars.

Exportations
La Chine a occupé la 1ère place des partenaires du Liban à l’importation. Sa facture d’exportation s’est élevée à près de 2 milliards de dollars, soit 11,2% du total des importations du pays du Cèdre. L’Italie arrive 2ème avec 1,409 milliard de dollars.

Importations
L’Afrique du Sud s’est classée à la 1ère position sur la liste des partenaires du Liban à l’export. Sa facture d’importation a représenté 628 millions de dollars. Suivent l’Arabie saoudite, avec 267 millions de dollars, les EAU (239 millions de dollars) et la Syrie avec 199 millions de dollars. 

Liliane Mokbel

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Cette mafia qui pille l’Etat

Une association secrète de malfaiteurs» ou un «groupe occulte de personnes qui se soutiennent dans leurs intérêts, par toutes sortes de moyens». Ces deux définitions du mot mafia dans le dictionnaire Larousse en ligne illustrent parfaitement le système en place au Liban. Depuis l’indépendance, et bien avant, cette structure n’a pas évolué, seuls les noms de ses opérateurs ont changé.Cette mafia transcende les communautés religieuses et les partis politiques. Elle est implantée partout où sa présence est nécessaire pour couvrir et protéger ses activités douteuses et illégales. Organisée comme une véritable structure criminelle, elle est composée de «consigliere», de «capos» et de soldats, dirigés par des parrains installés directement ou par proxys aux commandes de l’Etat. Parfois, des disputes entre chefs sur la répartition du butin ou le partage des zones d’influence dégénèrent en conflits violents. Lorsque l’un des parrains estime que ses intérêts ne sont pas pris en compte par ses collègues, il menace d’une guerre totale entre les grandes familles, qui prend alors la forme de guerre civile.Cette mafia étend ses réseaux tentaculaires partout où il est possible de réaliser des profits rapides et illégaux. Aucun secteur ne lui échappe. Elle est très influente dans les ports et à l’aéroport, où ses activités feraient perdre à l’Etat, en manque à gagner, des sommes colossales en raison des droits de douanes qui ne seraient pas perçus conformément aux lois. C’est en quelque sorte de la contrebande institutionnalisée, qui permet d’introduire au Liban toutes sortes de marchandises, favorisant des «commerçants» privilégiés, qui pourront casser les prix, à partir du moment qu’ils ne paient pas de droits de douanes ou la TVA.Les grandes familles de la mafia ont instauré un système quasi-monopolistique dans plusieurs secteurs. Elles sont présentes dans l’importation et la distribution des hydrocarbures, de certains produits alimentaires, de produits pharmaceutiques… Elle prélève sa part des profits générés par les générateurs de quartier, qui rapporteraient près d’un milliard de dollars par an, et par les distributeurs de bouquets de chaînes satellitaires, estimé à plusieurs centaines de millions de dollars.Cette mafia, qui dispose de partis-écrans et d’associations de bienfaisance, entretient une clientèle nourrie avec les miettes de l’argent pillé, qui finit dans les poches des parrains, au lieu d’être déposées dans les caisses de l’Etat.La volonté de réforme, qui consiste à transformer la caricature d’Etat en institutions authentiques, existe. Mais elle s’est toujours heurtée aux forces réactionnaires derrière lesquelles se cache la mafia. Pour la vaincre, il faut affaiblir son pouvoir économique, assécher ses sources de financement, qui lui permettent d’entretenir sa vaste clientèle. Il faut opter pour une approche graduelle, procéder secteur par secteur, en jouant les familles les unes contre les autres, et en offrant à celles qui le souhaitent, la possibilité de se repentir.


 Paul Khalifeh
   

LES CHIFFRES

News les chiffres
CNSS: 463 500 adhérents seulement Les adhérents à la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), qui auraient fait valoir leur droit à la retraite, bénéficieront des soins de santé jusqu’à…

Combien ça coûte

La taxe mécanique
Chaque année, les automobilistes se ruent pour payer la taxe mécanique qui leur est imposée par l’Etat pour pouvoir circuler librement. Comment les frais sont-ils fixés ? Pour la plupart des…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved