News les chiffres
Logo

Nº 3078 du vendredi 2 juin 2017

News les chiffres

  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    News les chiffres
    Santé mentale Les soins couverts par l’état Selon le ministère de la Santé publique, neuf individus sur dix souffrant de perturbations mentales seraient dans l’incapacité de bénéficier de l’aide médicale nécessaire. Le...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Santé mentale
Les soins couverts par l’état

Selon le ministère de la Santé publique, neuf individus sur dix souffrant de perturbations mentales seraient dans l’incapacité de bénéficier de l’aide médicale nécessaire. Le ministre Ghassan Hasbani a annoncé que son département couvrira désormais les soins de la santé mentale avec le soutien de la Banque mondiale (BM). La dépression et l’anxiété sont des maladies tout autant que la sinusite. Traitées dès l’apparition de symptômes préliminaires, elles peuvent être guéries et les personnes atteintes sauvées.

Conseils
Idal veut soutenir les start-up

Huit accélérateurs sont opérationnels, fournissant un soutien à plus d’une centaine de start-up. Le projet d’Idal, dirigé par Nabil Itani (notre photo)s’inscrit dans cet esprit, afin de créer une unité de soutien à ces jeunes entreprises, qui dispenserait gratuitement des consultations d’ordre légal et fiscal pendant l’étape précédant l’accès des start-up à l’incubateur.

Loi
Concurrence déloyale

Un projet de loi sur la concurrence illégale dort dans les tiroirs du Parlement depuis 12 ans. Un projet à aboutir alors que beaucoup se plaignent de la concurrence déloyale pratiquée par les réfugiés syriens.

Production
Stimulation

Il est bon de revisiter les politiques économiques dans le sens d’une stimulation des secteurs productifs (agriculture, industrie, recherches) parallèlement au dynamisme des banques.

Assurance
Cyber sécurité

Plus de 90% des produits d’assurances liés à la cyber sécurité dans le monde sont souscrits aux États-Unis. Le Liban, où ce produit d’assurance est de plus en plus demandé, ne déroge pas à la règle.


73 690
Le programme du pont maritime dédié aux exportations agricoles, au lendemain de la fermeture des frontières terrestres entre la Syrie et la Jordanie, a permis le transport de 73 690 tonnes de marchandises, soit l’équivalent de 22% du total des exportations agricoles. 759 camions ont été utilisés pour le transport des marchandises dont 92% sont immatriculés au Liban.


Qu’est-ce que le numéro 1 700?
Le Bureau du ministre d’Etat pour la Réforme administrative (OMSAR) a mis le numéro 1 700 au service du citoyen en vue de lui fournir tous les renseignements nécessaires pour la réalisation des formalités administratives. Ces informations sont disponibles sur le site www.dawlati.gov.lb.
Le citoyen peut composer le 1 700 depuis n’importe quelle ligne téléphonique fixe ou mobile sans aucun supplément à payer (pour les frais d’une communication ordinaire), et ce, du lundi au vendredi entre 8 heures du matin et 14 heures, et le samedi de 8 heures jusqu’à midi.

Eurobonds
Les banques vendent une partie de leurs souscriptions

Les actifs étrangers des banques commerciales ont renoué avec la croissance, enregistrant une progression de 7,26% au 1er trimestre 2017 par rapport au 4ème trimestre 2016. Cette progression est sous-tendue par une croissance des créances du secteur financier non résident, les banques commerciales ayant vendu une partie de leurs souscriptions aux eurobonds du 23 mars dernier à des entités étrangères et utilisé les profits pour renforcer leurs
holdings à l’extérieur.        

2,2%
La croissance du PIB a flirté avec 1,3% en 2015, en recul par rapport à 2014 lorsqu’il avait atteint 2,1%. Il a rebondi en 2016 à 1,4%, les pronostics pour 2017 et 2018 étant respectivement de 1,9% et 2,2%.

30%
L’hospitalité des Libanais leur coûte cher sur le plan socioéconomique. Six ans après le début de la guerre en Syrie, 30% des résidents au pays du Cèdre sont des réfugiés syriens, soit un Syrien pour trois Libanais.

Brèves
Inflation en hausse
La moyenne du taux d’inflation s’est élevée à 4,8% au 1er trimestre 2017. Les sous-indices de l’électricité, du gaz et du fuel (11,9% de pondération) et celui du transport (13,10% de pondération) ont enregistré la hausse la plus importante, soit respectivement 17,4% et 8,7% sur un an, reflétant la reprise des prix du pétrole.

Le secteur privé va mal
Les conditions de travail du secteur privé ont continué à se détériorer au début du 2ème trimestre 2017. L’indice PMI de la Blom Bank a enregistré 47,5 points en avril dernier, ce qui est inférieur au seuil de référence de 50 points qui sépare la croissance économique de la contraction.    
   
Le bilan de la BDL
Le bilan de la BDL a dévoilé une légère baisse de 0,49%  depuis le début de l’année en termes d’actifs, atteignant 101,82 milliards de dollars à fin avril 2017, sur fond d’un recul des actifs étrangers et du portefeuille des titres.

Liliane Mokbel

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Au nom de la stabilité

La prorogation du mandat du gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, pour un mandat de six années, ne fait pas l’unanimité des partis politiques et des experts, même si la décision a été prise en un tour de main au cours d’une réunion du Conseil des ministres tenue à Baabda. Les opposants à cette décision s’expriment ouvertement. Certains d’entre eux accusent le patron de la banque centrale d’être «l’allié privilégié des banques commerciales», l’affublant, parfois, du titre peu élogieux de «banquier des banques». La stratégie qu’il met en œuvre, à chaque fois que ce secteur est confronté à un début de crise, aboutit à rendre les établissements de crédits, ou la plupart d’entre eux, relativement renforcés. D’autres détracteurs, plus sévères, le qualifient, carrément, de «gardien des voleurs du temple».En deux mots, le 5ème mandat qu’entamera Riad Salamé en juillet sera encore plus délicat et difficile à gérer que les précédents. Le statu quo de stabilité relative au pays du cèdre peut basculer brusquement. Le Proche-Orient est dans la tourmente. Le monde arabe, les présidents américain et russe, Donald Trump et Vladimir Poutine, n’ont pas encore jeté leurs dés et tous les scénarios sont encore possibles. Karl Albrecht avait dit: «Partir avec un idéal en tête et finir avec un deal», alors qu’Ashleigh Brilliant avait conseillé «de négocier (…), si vous ne pouvez ni le contrôler, ni le surmonter.» Or aujourd’hui, le Liban est contraint de suivre les règlements – souvent perçus comme des diktats – des pays dont il utilise la monnaie, en l’occurrence le dollar américain et l’euro, entraînant une obligation inéluctable, celle de la négociation. Riad Salamé a réussi à gérer ce volet, en évitant au Liban et à son secteur bancaire le pire. Néanmoins, il ne peut pas se prévaloir d’avoir relancé la croissance économique – mais est-ce son rôle? –, en dépit des programmes de subvention des taux d’intérêts débiteurs et d’autres stimulations adoptées par la BDL, ces cinq dernières années. Selon les prévisions du FMI, le taux de croissance serait, en 2022, de 3%. Il est évident que la politique monétaire a quelque peu empiété sur la politique économique et financière. Mais qui en assume la responsabilité?Certes, personne n’est indispensable dans le monde des affaires, de l’économie et des finances. Mais il y a aussi ce que l'on appelle «l’homme du moment». En attendant que les épais nuages qui couvrent la région commencent à se dissiper, le pays doit respirer, mais, surtout, il a besoin «d’inspiration divine pour une prudente continuité de résilience et d’ingénierie»… qui profiterait, cette fois, à tous.


 Liliane Mokbel
   

LES CHIFFRES

News les chiffres
Santé mentale Les soins couverts par l’état Selon le ministère de la Santé publique, neuf individus sur dix souffrant de perturbations mentales seraient dans l’incapacité de bénéficier de l’aide médicale…

Combien ça coûte

Renouveler le permis de conduire
A l’approche de la cinquantaine, il est temps d’envisager le renouvellement de son permis de conduire. Quid des conditions, des procédures et des frais imposés par le Code de la…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved