APAVE. Mesure des rejets atmosphériques

Suzuki

ad popup


Logo

Nº 3097 du vendredi 4 janvier 2019

APAVE. Mesure des rejets atmosphériques

  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    APAVE. Mesure des rejets atmosphériques
    Le contrôle des émissions de polluants gazeux dans l’atmosphère est devenu un enjeu majeur pour la protection de la santé des personnes et de l’environnement. Apave dispose des outils, des...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Le contrôle des émissions de polluants gazeux dans l’atmosphère est devenu un enjeu majeur pour la protection de la santé des personnes et de l’environnement. Apave dispose des outils, des compétences et de l’expertise nécessaires pour offrir ce service.
 

L’émission de polluants résulte d’une multitude d’activités (industrie, générateurs électriques, transports, …) qui modifient la composition de l’atmosphère et dégradent la qualité de l’air. La dégradation de la qualité de l’air présente des effets directs et indirects sur la santé humaine (irritations, inflammations, problèmes respiratoires, augmentations des risques du cancer etc.) ainsi que sur l’environnement (i.e. pluies acides etc.).

Enjeux
Pour prévenir les risques des rejets atmosphériques, la réglementation a défini des seuils limites de rejets pour certaines substances polluantes et impose des contrôles périodiques dont les fréquences dépendent du type d’activité.
● Comment réaliser les prélèvements réglementaires? Quels sont les éléments à analyser?
● Comment s’assurer de l’efficacité des systèmes de traitement et d’épuration avant rejets?
● Comment évaluer l’impact environnemental des émissions de polluants gazeux dans l’atmosphère?

L’offre d’Apave
Apave dispose des outils et des compétences nécessaires pour mesurer les émissions de polluants gazeux dans l’atmosphère et accompagner les clients dans l’amélioration de la qualité de l’air et de leurs performances environnementales.
● Analyses et mesures en temps réel sur site et en laboratoire.
● Mesure in situ des rejets gazeux dans l’atmosphère (CO, NOx, CO2, SOx, NOx, COV...).
● Prélèvement pour l’analyse d’autres composés tels que HCl, HF, SO2, NH3, métaux lourds, dioxines et furanes, HAP…
● Prélèvement et analyse des poussières à l’émission.
● Caractérisation des retombées atmosphériques.
● Conseil et assistance technique: assistance à la conception et pour l’exploitation des installations de traitement des rejets  (incinérateurs, installations de combustion, systèmes de filtration, analyseurs…). Réception des installations de traitement des rejets: pilotage des essais de performances d’épuration, mesure des performances énergétiques, analyse de l’efficacité de captage.
Pourquoi choisir Apave? Car ce bureau propose un large éventail d’expertises dans les domaines suivants:
● L’expertise technique couvre un très large éventail de domaines techniques. Le client bénéficie ainsi des meilleurs spécialistes choisis pour leur connaissance et leur expérience des risques sanitaires et environnementaux.
● Expertise réglementaire: les intervenants ont une parfaite connaissance du contexte réglementaire. Ils sont, de ce fait, particulièrement réactifs en cas d’évolution d’une réglementation qui impacterait l’une des installations.
● Accréditation: Apave bénéficie de tous les agréments et accréditations nécessaires pour réaliser le bilan de la qualité de l’air et des émissions de polluants gazeux dans l’atmosphère.
● Des outils dédiés: Apave dispose d’outils performants pour réaliser l’ensemble des mesures: consoles de mesure isocinétique et analyseurs multigaz connectés à des systèmes d’acquisition informatique pour une visualisation directe des résultats.

Références techniques
Les prestations sont conduites en référence aux documents définis ci-après dans la mesure où la configuration des installations, le régime d’exploitation et la nature des rejets l’autorisent:
● Arrêté du 7 juillet 2009 «relatif aux modalités d’analyse dans l’air et dans l’eau dans les ICPE et aux normes de référence».
● LAB REF 22 du COFRAC «Exigences spécifiques Qualité de l’air – Emissions de sources fixes» définissant en particulier les différentes normes et documents techniques applicables.
● GA X43-552: Qualité de l’air – Émissions de sources fixes – Élaboration des rapports d’essais pour les mesures à l’émission.
D’une manière générale, les prélèvements sont conduits selon les méthodologies décrites dans les modes opératoires Apave, ainsi que les normes concernées présentées dans le tableau ci-joint (composé recherché et normes correspondantes).
Depuis 1867. Créé en 1867, Apave constitue aujourd’hui beaucoup plus qu’un simple groupe français. C’est un très large réseau auquel font appel plus de 200000 clients.
Apave est active dans la région du Moyen-Orient et du Golfe depuis 1994, avec les filiales d’Apave International. Elle présente aujourd’hui une offre globale de prestations techniques et intellectuelles, la plus complète du marché, pour répondre aux besoins de ses clients dans tous les secteurs d’activité : entreprises, collectivités, industries, établissements sanitaires et sociaux, services et loisirs, immobilier et gestion des biens, distribution, transport, logistique, énergie…
Apave est structurée en 5 divisions, couvrant 5 champs d’activité dans la région du Moyen-Orient et du Golfe.

Liliane Mokbel

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
En retard… comme toujours

Le retrait américain de Syrie et le début de la normalisation des relations avec un régime que la moitié de la planète voulait voir disparaitre marquent la naissance d’un nouveau Moyen-Orient, bien différent de celui qu’annonçait Condoleezza Rice en 2006. Au Levant, la Russie est une puissance de premier plan et l’Iran un acteur incontournable. Sans se soucier d’expliquer à leur opinion publique les raisons de leur brusque revirement, des Etats arabes qui ont dépensé des dizaines de milliards de dollars pour faire tomber le régime du président Bachar al-Assad se bousculent aux portes de Damas pour rouvrir leurs ambassades. Les Emirats arabes unis seront suivis, dans les semaines à venir, par d’autres pays arabes et européens. L’heure est au pragmatisme. Le retournement des pires ennemis de la Syrie s’explique par le souci de ne pas laisser le terrain libre à la Turquie et à l’Iran. Mais ce retour est celui des vaincus, même s’ils espèrent engranger quelques dividendes politiques en participant à la reconstruction du pays. Il est cependant peu probable qu’ils obtiennent en contrepartie des milliards qu’ils feront miroiter ce qu’ils n’ont pas réussi à arracher par la force des armes. Le retour des Arabes à Damas permettra tout au plus au régime syrien d’élargir ses marges de manœuvres vis-à-vis de ses alliés. Mais il ne les lâchera jamais, et ceux qui ne l’ont pas encore compris se fourvoient.Dans ces changements dramatiques qui s’accélèrent, le Liban est, une nouvelle fois, à la traîne. Pourtant, il est le mieux placé pour cueillir les fruits de l’après-guerre. Le consensus politique interne nécessaire pour entamer une normalisation avec Damas fait défaut et l’absence d’un tel accord freine toute initiative. Au lieu de miser sur sa position privilégiée, aussi bien sur les plans politique que géographique, pour jouer le rôle d’intermédiaire entre la Syrie et les pays arabes, il se mure dans un attentisme stérile. Beyrouth finira par normaliser ses relations avec Damas lorsque tous les Arabes l’auront fait. Il arrivera alors en retard et n’obtiendra que les miettes d’un immense marché estimé à des centaines de milliards de dollars.L’attitude d’une partie de la classe politique est incompréhensible. Au lieu de faire primer l’intérêt national, certains adoptent des postures idéologiques d’un autre âge, au risque de laisser échapper une occasion que le monde des affaires attend avec impatience. Les banques libanaises sont les seuls établissements bancaires étrangers présents en Syrie; le savoir-faire libanais est très apprécié et recherché au pays des Omeyyades; les relations des Libanais avec le monde entier sont demandées; les ports du Liban peuvent jouer le rôle de hub pour un marché syro-irakien de 60 millions de personnes, sans compter la Jordanie et les pays du Golfe. Sur un plan politique, le retour des réfugiés syriens sera plus facile et plus rapide s’il est organisé, sans complexes, avec les autorités syriennes.Il n’est pas nécessaire d’être un génie de la politique ou un grand stratège pour comprendre ces vérités de la Palice. Il faut juste être libre d’esprit et réellement indépendant.


 Paul Khalifeh
   

Combien ça coûte

Combien ça coûte: un enterrement chrétien ou musulman
La cherté de la vie. Un sujet qui est au centre de tous les débats ces dernières années. Or, aujourd’hui, ce qui vient prendre le dessus, c’est la cherté de…

Santé

Infection à papillomavirus humain. Faut-il vacciner ou pas?
Depuis plusieurs années, le vaccin contre l’infection à papillomavirus humain (HPV) est conseillé aux jeunes filles comme aux jeunes garçons,…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved