Georges Kamal Pdg de Acres Development Holding. Le Liban possède la capacité de surmonter la crise
Logo

Nº 3094 du vendredi 5 octobre 2018

Georges Kamal Pdg de Acres Development Holding. Le Liban possède la capacité de surmonter la crise

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Georges Kamal Pdg de Acres Development Holding. Le Liban possède la capacité de surmonter la crise
    De la clarté dans les objectifs et la stratégie, Georges Kamal, Pdg de la société Acres Development Holding, fondatrice de la marque LeMall, affirme son optimisme pour le moyen et...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

De la clarté dans les objectifs et la stratégie, Georges Kamal, Pdg de la société Acres Development Holding, fondatrice de la marque LeMall, affirme son optimisme pour le moyen et long terme au Liban. Par Micheline AbuKhater

Tout en insistant sur les difficultés que traverse notre pays à court terme, le groupe Acres Development Holding a repris son expansion en 2018. Il a annoncé l’inauguration de deux nouveaux centres commerciaux LeMall Jbeil en 2020 et Tripoli à l’horizon de 2022. Georges Kamal nous affirme que le groupe envisage de s’implanter en Syrie.

Pouvez-vous nous donner un aperçu du groupe?
Acres Development Holding est une filiale du groupe Azadea. Acres qui a lancé la marque LeMall est propriétaire de trois emplacements à Sin el-Fil, Saïda et Dbayé. Elle s’apprête à lancer Jbeil en 2020 et Tripoli en 2022. Azadea propriétaire de plus de 50 marques internationales (Zara, Mango, Massimo Dutti, etc.) est implantée dans 13 pays, avec une forte présence au Moyen-Orient. LeMall, dans ses trois branches, attire 8 millions de visiteurs annuels et nous pensons doubler ces chiffres à l’échéance 2022 après l’ouverture du LeMall Tripoli:
● LeMall dispose actuellement d’une surface commerciale de 50 000 m2 et vise les 120 000 m2 pour 2022.
● LeMall gère 250 boutiques dans ses trois branches et s’est fixé un objectif de 600 boutiques en 2022.
● Le chiffre d’affaires dans les trois branches totalise 250 millions de dollars et nous estimons qu’il atteindra 600 millions après l’ouverture de LeMall Tripoli.
● Acres regroupe 80 collaborateurs et LeMall regroupe plus de 3 000 personnes employés dans les emplacements.

Les indicateurs économiques sont peu encourageants, dans tous les secteurs. Acres Development Holding a annoncé une expansion géographique optimiste. Comment justifiez-vous ceci?
Malgré la situation critique que traverse notre pays due à la crise politique d’une part et à la baisse du pouvoir d’achat qui est directement liée à la crise régionale d’autre part, nous pensons qu’à moyen terme le Liban va bénéficier d’une meilleure conjoncture. Il suffit simplement d’imaginer l’ouverture des frontières avec la Syrie et sa reconstruction par l’afflux d’investissement étranger. Les entreprises libanaises sont extrêmement outillées pour bénéficier de cette reconstruction due à leur riche expérience et au personnel qualifié qui peut répondre aux demandes des compagnies multinationales. Comme vous le savez, le Libanais parle plusieurs langues, suit une formation internationale et est doté d’un sens du business au-delà du commun. En 2019, le pétrole et le gaz nous donneront une visibilité sur la quantité existante et le prix d’extraction. Nous ajoutons à cela le potentiel des réformes structurelles de l’Etat qui pourraient assurer un surplus de revenus d’une part, et réduire considérablement les dépenses, de l’autre. Il y a aussi les bénéfices de la conférence CEDRE. Nous concluons que notre pays possède la capacité de surmonter la crise. Et de ce fait, nous avons décidé de reconquérir le Liban et de poursuivre l’implantation de LeMall sur son territoire. LeMall Jbeil a été pensé en partenariat avec Hawat Investment ainsi que LeMall Tripoli avec la société M1. De plus, nous étudions très sérieusement l’implantation de LeMall en Syrie, mais pour le moment je préfère ne pas donner plus de détails.

Comment vous choisissez les emplacements?
Le problème de la circulation routière au Liban a créé une sorte de décentralisation des villes. Le choix de construire un centre commercial dans un emplacement particulier dépend énormément de la densité de la population qui réside dans la zone de chalandise, de son pouvoir d’achat et de ses besoins. Alors que l’identité et le positionnement dépendent en plus de la compétition présente et de celle à venir. A titre d’exemple, LeMall Dbayé a été développé dans une zone à forte compétition alors que LeMall Jbeil et Tripoli seront assurés d’un monopole pendant une bonne période. Dans ce cas, le choix des magasins qui définit en partie le positionnement sera forcément différent.

En quoi se démarque chaque centre LeMall?
Chaque LeMall bénéficie d’une zone de chalandise, d’un nombre d’habitants et d’un pouvoir d’achat différent d’un emplacement à l’autre. Si on rajoute la forme géométrique du terrain, vous concluez que chaque centre a sa propre identité. Ceci est valable à toute la concurrence. Nous développons et gérons LeMall d’une façon scientifique. Nous nous concentrons essentiellement sur le client, sur ses besoins, son pouvoir d’achat et son confort. C’est pour cela que nous avons développé un niveau de service plus que décent afin de rendre l’expérience de la visite la plus confortable possible pour notre clientèle. A commencer par l’accueil passant par la sécurité, la propreté ainsi que tous les services qui doivent être présents dans un centre commercial.

La compétition s’est accrue avec le temps avec de nouveaux noms sur le marché. Quelles en sont les répercussions sur votre business?
Jusqu’à présent, nous nous en sommes bien tirés, nous sommes impactés par la cannibalisation évidemment mais si on sait bien positionner son produit, l’impact est minimal. Nous veillons à toujours développer des services et des avantages pour notre clientèle afin que LeMall soit extrêmement attractif. Nous sommes en train d’investir dans la fidélisation de nos clients comme par exemple la carte de fidélité MyMall Rewards, gratuite de LeMall dans toutes ses branches. Ce programme permet aux clients d’accumuler des points dans tous les magasins de LeMall et offre des avantages supplémentaires aux jeunes âgés de 13 à 23 ans et leur accorde des services gratuits. Cette génération deviendra la génération LeMall dans les années à venir. Nous avons aussi investi dans l’accès Wifi high speed gratuit pour répondre au besoin de nos clients.  
En conclusion, c’est clair que nous traversons une crise économique sans précédent. Chaque businessman ou entrepreneur qui a de l’expérience sait qu’avant la tempête il y avait le beau temps et après la tempête il y aura le beau temps. C’est pour cela que nous prenons du recul par rapport à la situation actuelle pour pouvoir construire l’avenir avec plus de clarté. 

Micheline Abukhater

 

Plus dans cette rubrique:

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Gouvernement: le dernier sprint

Le processus de formation du gouvernement devrait être redynamisé à partir de cette semaine après un gel consécutif aux voyages du président Michel Aoun à Strasbourg et à New York, début et fin septembre. Les démarches en étaient restées, officiellement, à la mouture présentée le lundi 3 septembre par le Premier ministre désigné, Saad Hariri, et que le chef de l’Etat avait poliment déclinée. Mais les discussions s’étaient poursuivies loin des projecteurs entre MM. Aoun et Hariri, qui se seraient rencontrés à plusieurs reprises, discrètement, à la demande du chef du gouvernement sortant, afin de se soustraire aux pressions politiques et médiatiques. Aucun accord n’a été finalisé mais ces tête-à-tête ont montré une volonté des deux hommes de maintenir leur partenariat et d’essayer de surmonter les écueils qui ont retardé la naissance du Cabinet. Le plus sérieux obstacle est la répartition des quotas et des portefeuilles entre les deux principales formations chrétiennes: le Courant patriotique libre (CPL) et les Forces libanaises (FL). Cette question a été examinée lors de la rencontre à la Maison du centre, le 27 septembre, entre M. Hariri et le chef des FL, Samir Geagea. Des sources politiques informées affirment que des progrès ont été réalisés lors de cette réunion. Après le refus du camp présidentiel d’accorder quatre maroquins aux FL, comme le proposait M. Hariri, M. Geagea aurait accepté un compromis avancé par le Premier ministre désigné: quatre sièges ministériels dont la vice-présidence du Conseil (sans portefeuille) et les portefeuilles de l’Education, des Affaires sociales et de la Culture.   Lorsque la formule lui a été présentée avant son départ pour New York, le président Aoun ne s’est pas prononcé. Mais des milieux proches de la présidence ont laissé filtrer que la vice-présidence du Conseil pourrait être accordée aux FL, bien que le chef  de l’Etat considérait ce poste comme faisant partie de son quota, ainsi que trois autres ministères: la Culture, les Affaires sociales et un ministère d’Etat.Pour une bonne partie de l’opinion publique, toutes ces formules s’apparentent à des calculs de boutiquiers et à des querelles de puissants, qui se partagent le pouvoir entre eux. Quoi qu’il en soit, ces informations, confirmées par des sources diverses, dénotent une volonté de déblocage chez les principaux protagonistes, dont les revendications et les contre-revendications empêchent la formation d’un gouvernement depuis le mois de mai. Ce sursaut de conscience est surtout motivé par la crainte d’une détérioration irréversible de la situation économique et financière et par la conviction apparue chez les FL et le Parti socialiste progressiste (PSP) que le président Aoun ne cèdera pas aux revendications maximalistes de ces deux formations. Une fois l’écueil chrétien surmonté, les autres obstacles moins épineux de la représentation druze et des sunnites du 8-Mars seront rapidement réglés. C’est dans ces dispositions plutôt positives que les démarches pour la formation vont reprendre et s’accélérer dans les jours qui viennent.


 Paul Khalifeh
   

Santé

La lumière bleue. Que nous réservent nos écrans?
On le sait désormais, les écrans et leur fameuse lumière bleue, ne sont pas des plus inoffensifs. Nous y sommes…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved