Sensio Air. Une app’ essentielle pour les allergiques
Logo

Nº 3094 du vendredi 5 octobre 2018

Sensio Air. Une app’ essentielle pour les allergiques

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Sensio Air. Une app’ essentielle pour les allergiques
    Sensio air est une application utile pour les asthmatiques. Elle permet de traquer les allergènes locaux ainsi que le taux de pollution. Par Micheline Abukhater Les utilisateurs peuvent vérifier le rapport...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Sensio air est une application utile pour les asthmatiques. Elle permet de traquer les allergènes locaux ainsi que le taux de pollution. Par Micheline Abukhater

Les utilisateurs peuvent vérifier le rapport journalier de pollution et d’allergènes à Beyrouth mais aussi dans 320 autres villes du monde. L’application mesure ces indicateurs en temps réel. Les intéressés peuvent y ajouter leurs symptômes allergiques quotidiens, comme le nez qui coule, les yeux larmoyants, le nez bouché, les douleurs à la cage thoracique, etc. afin de déceler quel allergène ou polluant les a déclenchés. Sensio air prodigue également des conseils quotidiens pour s’exposer le moins à ces facteurs.
Les créateurs de l’app’, Eve et Cyrille Najjar, qui n’en sont pas à leur première start-up (White sur White et White Lab), sont tous deux asthmatiques allergiques. Quand ils ont réalisé que tout le système de soins tournait autour de la prise de médicaments, ils ont compris que le meilleur remède était la prévention. «Prendre des médicaments a des effets secondaires nocifs. Plus on en prend, plus les défenses immunitaires sont à la baisse. C’est un cercle vicieux que l’on devrait éviter si possible. C’est très difficile à gérer»,  commence Cyrille Najjar professeur à Cambridge et créateur industriel. «Quand en 2015, on a décidé de fonder cette start-up, on voulait améliorer l’état général des allergiques asthmatiques en essayant de comprendre ce qui augmentait les risques d’allergies. Sensio air est un capteur qui enregistre les symptômes et le taux de pollution et d’allergènes à toute heure de la journée. Au bout de quelques connexions, il y a une corrélation qui se crée. C’est une aide précieuse au diagnostic du médecin qui devient plus précis et plus complet. Ce service permet aux médecins d’examiner l’historique médical de manière précise surtout si le patient utilise l’application de manière régulière», continue Cyrille. Eve Najjar ajoute que «chaque patient est sensible à quelques allergènes en particulier et à des niveaux très spécifiques.
Sensio Air personnalise le diagnostic en essayant de comprendre statistiquement quels sont les seuils auxquels réagit chaque personne asthmatique. Cela évite la prise automatique de médicaments. Le capteur, plus sophistiqué qu’un capteur traditionnel différencie chaque particule».

Un outil de prévention
«On est obligé de vivre avec l’asthme et l’allergie, alors mieux vaut prévenir que guérir. Comprendre ceci est important car cela permet de prévenir les crises d’asthme bien difficiles à vivre parfois», précise Eve, diplômée en toxicologie, environnement et santé et qui a fait sa thèse en neurosciences. Cyrille explique qu’il s’est avéré que ce sont les activités humaines qui engendraient les plus hauts taux de pollution comme le tabac, le narguilé, les gaz dégagés par les voitures, par exemple.
Les bureaux de Sensio Air se trouvent au centre-ville. Douze personnes travaillent à temps complet au Liban, 23 dans le monde entre les Etats-Unis et l’Angleterre. Sensio Air fait appel à des avocats dans chaque pays pour mettre au point les brevets, les marques déposées et les accords de confidentialité. Ils travaillent avec des médecins du NHS, l’équivalent de la sécurité sociale, en Angleterre sur une étude qui prouverait que l’utilisation régulière du capteur peut améliorer à long terme l’état général des patients.

Micheline Abukhater

Plus dans cette rubrique:

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Gouvernement: le dernier sprint

Le processus de formation du gouvernement devrait être redynamisé à partir de cette semaine après un gel consécutif aux voyages du président Michel Aoun à Strasbourg et à New York, début et fin septembre. Les démarches en étaient restées, officiellement, à la mouture présentée le lundi 3 septembre par le Premier ministre désigné, Saad Hariri, et que le chef de l’Etat avait poliment déclinée. Mais les discussions s’étaient poursuivies loin des projecteurs entre MM. Aoun et Hariri, qui se seraient rencontrés à plusieurs reprises, discrètement, à la demande du chef du gouvernement sortant, afin de se soustraire aux pressions politiques et médiatiques. Aucun accord n’a été finalisé mais ces tête-à-tête ont montré une volonté des deux hommes de maintenir leur partenariat et d’essayer de surmonter les écueils qui ont retardé la naissance du Cabinet. Le plus sérieux obstacle est la répartition des quotas et des portefeuilles entre les deux principales formations chrétiennes: le Courant patriotique libre (CPL) et les Forces libanaises (FL). Cette question a été examinée lors de la rencontre à la Maison du centre, le 27 septembre, entre M. Hariri et le chef des FL, Samir Geagea. Des sources politiques informées affirment que des progrès ont été réalisés lors de cette réunion. Après le refus du camp présidentiel d’accorder quatre maroquins aux FL, comme le proposait M. Hariri, M. Geagea aurait accepté un compromis avancé par le Premier ministre désigné: quatre sièges ministériels dont la vice-présidence du Conseil (sans portefeuille) et les portefeuilles de l’Education, des Affaires sociales et de la Culture.   Lorsque la formule lui a été présentée avant son départ pour New York, le président Aoun ne s’est pas prononcé. Mais des milieux proches de la présidence ont laissé filtrer que la vice-présidence du Conseil pourrait être accordée aux FL, bien que le chef  de l’Etat considérait ce poste comme faisant partie de son quota, ainsi que trois autres ministères: la Culture, les Affaires sociales et un ministère d’Etat.Pour une bonne partie de l’opinion publique, toutes ces formules s’apparentent à des calculs de boutiquiers et à des querelles de puissants, qui se partagent le pouvoir entre eux. Quoi qu’il en soit, ces informations, confirmées par des sources diverses, dénotent une volonté de déblocage chez les principaux protagonistes, dont les revendications et les contre-revendications empêchent la formation d’un gouvernement depuis le mois de mai. Ce sursaut de conscience est surtout motivé par la crainte d’une détérioration irréversible de la situation économique et financière et par la conviction apparue chez les FL et le Parti socialiste progressiste (PSP) que le président Aoun ne cèdera pas aux revendications maximalistes de ces deux formations. Une fois l’écueil chrétien surmonté, les autres obstacles moins épineux de la représentation druze et des sunnites du 8-Mars seront rapidement réglés. C’est dans ces dispositions plutôt positives que les démarches pour la formation vont reprendre et s’accélérer dans les jours qui viennent.


 Paul Khalifeh
   
Bannière

Santé

La lumière bleue. Que nous réservent nos écrans?
On le sait désormais, les écrans et leur fameuse lumière bleue, ne sont pas des plus inoffensifs. Nous y sommes…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved