Twitttoscope
Logo

Nº 3002 du vendredi 22 mai 2015

Twitttoscope

  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Twitttoscope
    Pourquoi certains Libanais sont choqués par le verdict du Tribunal militaire dans le cas Samaha? Tout le système politique s’effondre, pourquoi le système juridique sera-t-il différent? Rima Maktabi, journaliste - @rimamaktabi...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Pourquoi certains Libanais sont choqués par le verdict du Tribunal militaire dans le cas Samaha? Tout le système politique s’effondre, pourquoi le système juridique sera-t-il différent?
Rima Maktabi, journaliste - @rimamaktabi - 589000 abonnés.

Que quelqu’un raconte à Hassan Nasrallah que les Etats-Unis ne constituent plus aux yeux des Iraniens le grand Satan… juste pour qu’il sache quoi dire…
Sara Assaf, blogueuse - @SaraAssaf - 20500 abonnés.

Vu les guerres civiles qui éclatent dans la région, nous devons tenter par tous les moyens de faire en sorte que le Liban reste un exemple de vivre en commun entre toutes les communautés et les confessions.
Fouad Makhzoumi, fondateur et président du Parti national pour le dialogue - @fmakhzoumi - 2293 abonnés.


Le ministre Achraf Rifi a absolument raison: le Tribunal militaire doit être aboli.
May Chidiac, journaliste - @may_chidiac - 41000 abonnés.



L’indifférence d’une large tranche de la société libanaise à l’égard du verdict, qui fait à la fois pleurer et rire, de la Cour militaire dans une affaire dangereuse comme celle de Michel Samaha suscite une profonde tristesse.
Antoine Haddad, politicien - @antoine_haddad - 10900 abonnés.

Mieux vaut une Eglise blessée mais présente sur le chemin, qu’une Eglise malade parce que fermée sur elle-même.
Pape François - @Pontifex_ fr - 371000 abonnés.

Quelques jours après que le Vatican eut reconnu l’Etat de Palestine, des menaces takfiristes ont fusé contre Rome. Quelle étrange coïncidence!
Wiam Wahhab, chef du parti Tawhid - @wiam wahhab - 46900 abonnés.

Le verdict du Tribunal militaire légalise les meurtres et le terrorisme.
Walid Joumblatt, chef du PSP - @walidjoumblatt - 101000 abonnés.



Même Isis a une politique d’immigration plus ouverte que celle des Etats-Unis et de l’Australie.
Karl Sharro, blogueur -  @KarlreMarks - 52000 abonnés.



Liban pays de la liberté… d’explosion! Scandaleux.
Eleonore Abou Ez - journaliste - @Eleoabouez - 297 abonnés.



Apartheid israélien: nouvelle loi. Il est interdit aux Palestiniens de prendre les mêmes bus que les Israéliens. Israël grande démocratie.
Tariq Ramadan, professeur et penseur - @TariqRamadan - 289000 abonnés.


Le fiasco de Sarkozy
Nicolas Sarkozy fait face depuis quelques jours aux facéties des utilisateurs de Twitter. Aussitôt qu’il a annoncé qu’il comptait répondre directement et lors d’une journée entière aux questions qui lui seront soumises, l’ancien président de la République a reçu plus de 10000 questions d’internautes. Mais pas forcément celles qu’attendait son équipe. De sa vie privée aux affaires en passant par les polémiques touchant son entourage ou les pointes d’ironie sur son bilan, les interrogations, les moqueries, voire les attaques, ont été nombreuses.


Twitter contre la haine
Le réseau social a fait savoir qu’il allait sévir contre les tweets incitant à la violence. Plus généralement, tous ceux qui franchissent les limites de la liberté d’expression pour propager des discours de haine sont visés. Pour ce faire, le réseau a indiqué qu’il a, ces derniers mois, investi dans des moyens consacrés à la détection de contenus injurieux. Le mois dernier, Twitter avait modifié ses règles d’utilisation pour bannir la «pornographie de revanche» de son réseau, c’est-à-dire la diffusion de photos ou de vidéos pornographiques sans le consentement des personnes qui y apparaissent. Dans le cadre de sa nouvelle politique, Twitter va revoir les champs des contenus «interdits» qui engloberont désormais les messages menaçants.

Sophie Marceau enflamme les réseaux sociaux
En montant les marches du tapis rouge à Cannes, il y a dix ans, l’actrice française Sophie Marceau a montré son sein avec une aisance inouïe. De nouveau à Cannes cette année pour le festival du cinéma, elle dévoile par mégarde sa culotte couleur chair et, quelques jours après, une partie de son anatomie dont elle semble fière: un sein, enflammant Twitter avec ses photos et les commentaires allant avec.

@DanieleGerges

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
La fin de l’Histoire

Les hordes de l’Etat islamique se sont emparées de la magnifique cité antique de Palmyre, l’un des sites archéologiques les plus riches et les mieux conservés du Levant. Au-delà de la beauté des pierres, de la majesté des temples, de la splendeur des colonnades torsadées et des impressionnants monuments funéraires vieux de 2000 ans, Palmyre est un symbole. Celui d’un Machrek, berceau et creuset d’illustres civilisations, dont l’apport à l’Humanité fut crucial; symbole d’un passé glorieux, trait d’union entre l’Orient de Zénobie et l’Occident d’Aurélien, d’une continuité dans la marche de l’Histoire, d’un pluralisme ethno-religieux, qui fait la richesse de cette partie du monde. Les armées du conquérant de la Syrie, Khaled Ibn el-Walid, tout droit sorties du désert d’Arabie, n’ont pas tenté de détruire Palmyre ou d’autres sites du Levant. Les califes omeyades et abbassides, les Fatimides, les croisés, Saladin, les Mongols, les Mamelouks, les Ottomans, les colonisateurs franco-britanniques, aucun de ceux qui ont occupé, ou dominé, notre région au fil des siècles n’a songé à démolir ces vestiges du passé. Certains ne s’y intéressaient pas, d’autres, en revanche, les ont mis en valeur, estimant que pour grandir, il fallait savoir apprécier les grandes choses.Les crimes perpétrés par Daech contre les peuples du Levant et leur patrimoine archéologique n’ont pas d’équivalent dans le passé des Arabes et de l’islam. Pour cette excroissance monstrueuse d’al-Qaïda, l’Histoire commence il y a quatorze siècles, et tout ce qui vient avant doit disparaître, ce qui vient après doit faire l’objet d’une impitoyable révision afin d’en éliminer les impuretés. C’est cela l’islam du désert, dont la vocation est bien loin des préceptes du prophète Mohammad et de ceux qui, après lui, ont dirigé sa Oumma. En effaçant les traces du passé, Daech veut détruire les symboles qu’elles représentent, pour que domine sa vision d’un monde uniforme, plat, formaté, monotone, totalitaire, injuste, arbitraire, lassant et désespérant. Et c’est en construisant cet enfer, à coups de têtes tranchées, de femmes et d’enfants réduits à l’esclavage, de minorités déracinées, et de populations martyrisées, qu’Abou Bakr el-Baghadadi promet à ses hommes le paradis.Le monde n’a pas encore pris la mesure du danger que représente ce groupe pour l’Humanité. Certains pays dits «civilisés» ne déploient pas les moyens nécessaires pour endiguer sérieusement l’avancée de Daech. Sinon comment expliquer le fait que cette organisation, soumise depuis neuf mois à des bombardements aériens quotidiens menés par des dizaines d’avions, parvient toujours à agrandir son territoire? Des Etats de la région continuent de trouver des convergences d’intérêts avec Abou Bakr el-Baghdadi, partant du principe que «l’ennemi de mon ennemi est mon ami». Le plus dangereux est cette tentative pernicieuse de réhabilitation du Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, que certains espèrent voir rayé de la liste des organisations terroristes des Nations unies. Même au Liban, il existe des naïfs qui se croient à l’abri de la menace de Daech dans toutes ses versions, et pensent jouir d’une marge de manœuvre assez large pour jouer aux malins, dans l’espoir de régler des comptes politiques avec leurs adversaires locaux. Ils n’ont pas compris que la menace est globale, que personne n’y échappera, et que l’heure de l’union sacrée a sonné depuis longtemps. 



 Paul Khalifeh
   
Bannière

Santé

Les conséquences de l’accident vasculaire cérébral. Lésions, séquelles, handicaps
Un engourdissement, une impossibilité de bouger, des troubles de la parole et de la vision et une perte de sensibilité…

Bannière
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved