People
Logo

Nº 2912 du vendredi 30 août 2013

People

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    People
    Ben Affleck Batman Voici une nouvelle que personne n’attendait. Après Michael Keaton, Val Kilmer, George Clooney et Christian Bale, c’est Ben Affleck qui endossera le costume du Chevalier noir (alias Batman) dans...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Ben Affleck
Batman

Voici une nouvelle que personne n’attendait. Après Michael Keaton, Val Kilmer, George Clooney et Christian Bale, c’est Ben Affleck qui endossera le costume du Chevalier noir (alias Batman) dans le prochain volet Man of Steel. Cette information n’est pas une rumeur, elle a été confirmée par les studios Warner qui souhaitaient, cependant, garder Christian Bale dans le rôle de l’homme chauve-souris. L’argent n’aura pas eu raison. Les studios Warner avaient proposé 50 millions de dollars (rien que ça!) à Christian Bale pour qu’il accepte de camper le rôle de Batman dans le second volet des aventures de Superman. La Warner se devait donc de trouver coûte que coûte un nouveau visage à Batman. Ce nouveau visage n’est autre que celui de Ben Affleck.

 

Angelina Jolie
Alerte le monde sur la Syrie

La compagne de Brad Pitt a décidé de se faire entendre. Sensibilisée par le conflit en Syrie, Angelina Jolie a signé un communiqué de presse sur le site des Nations unies, dans lequel elle alerte les dirigeants de la planète sur la situation des enfants syriens. Jolie est une actrice engagée, cela ne fait plus de doute. Si la situation en Syrie ne semble pas encore affoler le monde, la comédienne a tiré la sonnette d’alarme. Angelina qui était présente en juin dernier dans ce pays souhaite faire réagir sur la situation des enfants et des familles. «Ce qui arrive aux enfants syriens est écœurant. Des milliers de jeunes innocents, garçons et filles, ont perdu la vie dans des circonstances horribles y inclus dans les récentes attaques près de Damas. Un million d’enfants syriens luttent pour leur survie en tant que réfugiés dans des conditions désastreuses. Chacun de ces enfants est la victime innocente d’un conflit insensé. Ils ont tous besoin d’un toit, de nourriture et d’assistance. Mais par-dessus tout, ils ont besoin de sécurité. La communauté internationale ne doit pas perdre de vue la Syrie. Elle doit chercher dans l’urgence et avec détermination une solution pour la paix», déclare la comédienne.

 

Linda Ronstadt
La maladie de Parkinson

C’est une terrible révélation que la chanteuse américaine, Linda Ronstadt, a faite sur le blog de l’organisation américaine des personnes âgées AARP. La star de 67 ans, retirée depuis 2010, souffre de la maladie de Parkinson qui l’empêche de chanter. Linda Ronstadt a confié que le diagnostic est tombé, il y a huit mois, mais que ses premiers symptômes datent d’il y a huit ans. «Je ne pouvais plus chanter, mais je ne savais pas pourquoi. Je savais que c’était mécanique. Je savais que cela était lié aux muscles, mais je pensais que c’était à cause de la maladie qui m’avait été transmise par des tiques». Malgré les premiers tremblements, la star ne s’était pas inquiétée: «Je n’ai pas pensé consulter un neurologue. Je pense que j’en souffre depuis sept ou huit ans vu les symptômes. J’avais été opérée de l’épaule et je croyais que c’est pourquoi ma main tremblait». Désormais, l’artiste ne peut plus émettre une seule note: «Aucune personne atteinte de Parkinson ne peut chanter, quels que soient ses efforts», a-t-elle confié.

 

Eva Longoria
Célibataire en pleine forme!

L’actrice Eva Longoria paraissait tellement heureuse, il y a quatre mois, dans les bras de son nouveau compagnon Ernesto Arguello qu’on ne veut pas croire à une nouvelle rupture et pour cause! Depuis son divorce avec Tony Parker en 2010 et sa relation avec Eduardo Cruz, qui s’est soldée par un échec, on pensait que la belle avait enfin retrouvé l’amour grâce à son émission Ready for Love… Mais c’est bel et bien une rupture entre Eva Longoria et Ernesto Arguello qui est annoncée. La raison? Leur style de vie était «incompatible». «Eva et Ernesto se câlinaient en Espagne il y a deux semaines à peine, mais de retour à Los Angeles, ils ont apparemment décidé que leurs emplois du temps étaient incompatibles».

 

Sarah Ferguson et le prince Andrew
Bientôt remariés?

Est-ce reparti pour un retour? Selon des sources proches de Sarah Ferguson et du prince Andrew, les divorcés auraient ranimé la flamme de leur amour. Selon le quotidien britannique, Telegraph, ceux qui ont mis fin avec fracas à leur union en 1996 songeraient même à se remarier. «Retenez ce que je vous dis là, ils vont se remarier. Ce n’est qu’une question de temps», a déclaré un ami du couple. Depuis leur divorce, Sarah Ferguson et le prince Andrew, tous deux âgés de 53 ans, sont restés extrêmement proches. L’ancienne duchesse de York allant jusqu’à continuer à vivre avec son ex-mari. Mais, depuis plusieurs semaines, leur relation amicale aurait évolué. Le mois dernier, les deux adultes sont apparus, accompagnés de leurs deux filles Béatrice, 25 ans et Eugénie, 23 ans, à Balmoral, l’une des résidences de la reine Elizabeth.

 

Mike Tyson
«Je me déteste»

Pour les anciens sportifs, la reconversion n’est pas toujours facile. Et s’il y en a bien un qui a connu des problèmes, c’est Mike Tyson. L’ancien boxeur, qui a souvent défrayé la chronique ces dernières années à cause de ses frasques, se lance aujourd’hui en tant que promoteur de matchs. Il a organisé une conférence de presse qui ressemblait plus à un appel à l’aide qu’à une vitrine promotionnelle. Le boxeur tatoué de 47 ans a évoqué ses nombreux problèmes d’addiction à la drogue et à l’alcool: «J’ai envie de vivre sobre. Je ne veux pas mourir. Mais je suis sur le point de mourir, parce que je suis un alcoolique invétéré». C’est avec ces mots émouvants que Mike Tyson a exposé sa maladie: «Je n’ai pas bu ou pris de drogue depuis six jours. Pour moi c’est un miracle. J’ai menti à tous ceux qui pensaient que j’étais sobre». Mais c’est également un mal-être que le père de huit enfants a laissé paraître, en évoquant même des envies de suicide: «Je me déteste, j’ai failli me suicider, mais maintenant je suis fier d’avoir pu parler de mon addiction».

 

Jacques Chirac
Isolé  

Pour la première fois, depuis 2007, cet été, Jacques Chirac ne s’est pas rendu à Saint-Tropez. Ce sont les deux femmes de sa vie qui l’empêcheraient de se montrer en public, prétextant son mauvais état de santé… Jacques Chirac à la terrasse du Senéquier, c’est l’une des images qui marquaient chaque été. Pour la première fois, depuis qu’il n’est plus président, Chirac a été privé de vacances - et de sortie. VSD raconte que Claude et Bernadette cherchent à tout prix à cacher au public un homme «diminué». «Depuis sa retraite, Chirac n’aime pas beaucoup la saison estivale», selon un proche cité par VSD, qui évoque la surveillance permanente qui pèse sur l’ancien chef de l’Etat… Pire qu’une surveillance, c’est carrément un isolement total qui est imposé à Jacques Chirac. Les rares visiteurs de son château corrézien s’étant vu refuser l’entrée pour cause de «repos de Jacques». Les autres, ceux qui ont obtenu un droit d’entrée, ont eu plus affaire à Claude et à Bernadette qu’à leur ami.

 

Pierre Sarkozy
Un duo avec Carla Bruni?

Imaginez: Carla Bruni, sur scène, pieds nus, gratte légèrement sa guitare et roucoule de sa douce voix dans une ambiance feutrée et tamisée… quand tout à coup… des stroboscopes s’allument et clignotent de partout, de la fumée sort du sol, tandis que la voix de Pierre Sarkozy, derrière des platines, s’élève du fond de la salle. Cette scène pourrait pourtant être jouée un jour si l’on en croit les propos du fils de l’ex-président de la République française. De passage à Saint-Tropez, où il était venu mixer une soirée, il a répondu à quelques questions. Refusant d’aborder les sujets politiques, il s’est amusé de l’hypothèse d’un duo avec sa chanteuse de belle-mère: Carla Bruni. «C’est une immense artiste, mais nos univers sont différents». Il n’exclut toutefois pas une collaboration avec elle. «Si je dois arranger ou composer pour elle, confie-t-il, ce sera uniquement parce qu’on se retrouve chacun de notre côté, d’un point de vue artistique».

 

Céline Dion
A elle Twitter

Céline Dion vient d’ouvrir deux comptes sur les réseaux sociaux, un Twitter et un Vine, pour rappeler la sortie prochaine de son nouvel album.  «Bonjour Twitter! Comment ça va? Excitée de vous parler plus…», disait le premier message de Céline Dion. La chanteuse québécoise était particulièrement attendue puisque 817 personnes ont retweeté ce message - et 17000 autres la suivent déjà. Ça ne fait pas exploser les records du réseau social - mais c’est déjà pas mal. Le second message est un Vine, une petite vidéo très courte de six secondes, ce qui explique pourquoi Céline parle très vite. «C’est parti», dit l’homme derrière la caméra, et la chanteuse enchaîne à pleine balle: «Salut tout le monde, je suis très excitée par mon nouvel album Loved me back to life, j’ai hâte que vous l’écoutiez». Un album en anglais donc qui vient compléter une actualité toujours chargée pour Céline.

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Mauvais remake

Si certains se réjouissent des intentions guerrières de l’Occident en Syrie, d’autres, au contraire, en sont consternés. Ce n’est pas qu’ils soient fans du régime syrien ou inquiets de l’avenir de Bachar el-Assad. De toute façon, Washington et ses alliés ont fixé les contours de la frappe avant même qu’elle ne se produise: elle sera «brève et limitée», elle n’aura pas pour objectif de renverser le président syrien mais seulement de le «punir» d’avoir utilisé des armes chimiques. Tout le monde y trouvera son compte. Cette tristesse, mêlée à une profonde déception, vient du fait que l’Occident affiche, une fois de plus, une hypocrisie sans borne, foulant du pied ce qui lui reste comme principes humains, qu’il a lui-même érigés en valeurs universelles. D’ailleurs, l’opinion publique dans les pays occidentaux ne semble pas dupe, puisqu’une majorité affirme être opposée à une nouvelle guerre au Moyen-Orient. Encore une fois, ce n’est pas que les gens ont de la sympathie pour le régime syrien, mais c’est que les arguments, un peu trop hâtivement avancés pour justifier une nouvelle aventure guerrière aux conséquences inconnues, ne sont pas assez convaincants. Les centaines de victimes de la présumée attaque chimique de la Ghouta sont-elles les morts de trop, ceux qui ont donné un coup de fouet à la conscience des grands de ce monde? Les 100000 morts, tombés depuis le début du conflit, n’étaient-ils pas suffisants pour réveiller cette conscience? 100500 semble être le chiffre magique, celui qu’il ne faut pas atteindre ou dépasser, au risque de se voir puni par la très respectable communauté internationale. L’autre prétexte, celui de la «ligne rouge» qu’il ne fallait pas franchir, frôle le ridicule. L’utilisation des armes chimiques est donc prohibée et celui qui oserait violer cet interdit en payera le prix. On peut comprendre, par conséquent, que ce n’est pas l’acte en soi de tuer, d’exterminer, d’annihiler, d’écraser, de découper en morceaux, qui est répréhensible, mais l’outil utilisé pour le commettre. Les avions et les tanks du régime ou les machettes des takfiristes ne semblent pas constituer une transgression de la fameuse ligne rouge. Du moment que les gaz toxiques ne sont pas utilisés, les massacres peuvent continuer en toute tranquillité… et impunité. Poursuivons la réflexion. Cette affaire nous pousse à nous demander si ce n’est pas l’identité des victimes qui réveillerait la conscience du «monde civilisé». Cette remarque est légitime, car il semble que cette conscience reste endormie, comme anesthésiée, lorsque 200 paysans se font massacrer dans la «montagne alaouite» de Lattaquié, que 150 civils pro-régime et militaires sont exécutés froidement à Khan al-Assal et que des dizaines de chrétiens sont passés par les armes à Marmarita et Hawash, dans la région de Homs; pour ne citer que les tueries perpétrées en juillet et août. Mais quand des civils pro-rebelles sont tués, le monde s’émeut et crie vengeance. Il y a enfin une dernière possibilité. Ce ne serait pas l’identité des victimes, mais plutôt celle des tueurs présumés qui servirait d’alarme pour réveiller la conscience internationale. Quand les crimes sont imputés au régime, le monde se révolte, condamne, dénonce et veut jouer le rôle de gendarme et de justicier. Cependant, tous deviennent sourds, aveugles et introuvables, quand les massacres sont l’œuvre des rebelles. Plus affolant encore est le manque d’imagination des décideurs américains. Car c’est exactement le même scénario utilisé en 2003 pour justifier l’invasion de l’Irak qui est reproduit dans le cas syrien. Mais le remake est de moindre qualité que l’original, car le réalisateur, Barack Obama, a été formé sur le tas.


 Paul Khalifeh
   

Santé

Boire du lait réduit les risques de caries?
Boire du lait après avoir consommé un bol de céréales réduirait le risque de caries. Les céréales riches en sucre…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved