News côté des banques
Logo

Nº 3078 du vendredi 2 juin 2017

News côté des banques

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    News côté des banques
    Blom Bank et Visa «Design Your Event» pour la première fois au Liban Blom Bank et Visa ont annoncé le lancement de la campagne «Design Your Event», qui a débuté le 1er mai...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Blom Bank et Visa
«Design Your Event» pour la première fois au Liban

Blom Bank et Visa ont annoncé le lancement de la campagne «Design Your Event», qui a débuté le 1er mai 2017 et se poursuivra jusqu’au 31 juin prochain. Pour la première fois, les détenteurs de cartes Visa Blom obtiendront un cadeau d’une valeur de 5 000 dollars grâce à l’utilisation de leur carte Visa Blom au Liban ou à l’étranger.
Les 10 gagnants à la fin de la campagne pourront choisir d’assister à leur événement sportif préféré à l’étranger, de se rendre à leur destination préférée ou même de célébrer leur anniversaire au Liban. La campagne a été lancée en présence de Nabil Tabbara, directeur général de Visa pour le Levant et le Moyen-Orient; Mario Makary, directeur de développement de Visa-Liban et Irak; Elias Aractingi, directeur général, Banque de détail à Blom Bank, et Jocelyne Chahwan, directrice générale adjointe et responsable de la Banque de Détail à Blom Bank. Nabil Tabbara a déclaré: «Nous sommes ravis de collaborer avec Blom Bank, un partenaire qui partage notre engagement à utiliser l’innovation au service de nos clients dans leur vie quotidienne.»


Fransabank et la Fondation Michel Issa
A la rescousse des petits projets à Jbeil

Fransabank et la Fondation Michel Issa pour le développement local en coopération avec la municipalité de Jbeil et Vitas ont mis en œuvre un programme de soutien aux petits projets d’entrepreneuriat dans la région de Jbeil. Le Dr Tony Issa, président de la Fondation, a déclaré que «le projet vise principalement les habitants de Jbeil, que les circonstances n’empêchent pas de développer leurs commerces et qui ne sont pas en mesure de supporter la charge des prêts et du remboursement des intérêts. Il a expliqué que le programme porte sur à l’octroi de donations et de microcrédits, et comprend également des consultations et l’élaboration d’études de faisabilité. Ce programme se renouvelle chaque année afin de soutenir l’économie rurale. Philippe el-Hajj, directeur général adjoint à Fransabank, a affirmé que «l’objectif de la banque à travers ce programme est de soutenir un développement durable et équilibré entre toutes les régions du pays.» Fransabank a alloué aujourd’hui 4 500 dollars, représentant le montant des intérêts de 30 prêts, et a fait don de 20 prêts à des candidats de Jbeil dont les demandes ont été acceptées, totalisant un montant de 20 000 dollars.

 

 

 

 

 



Byblos Bank
Les résultats financiers du 1er  trimestre 2017

Byblos Bank a réalisé des résultats financiers adéquats au 1er trimestre 2017, avec une légère chute des bénéfices nets due aux mesures conservatrices entreprises par la banque. Cette chute de 14,9% est principalement le résultat de la déconsolidation des investissements dans ses filiales en Syrie et au Soudan, ainsi que d’un faible appétit envers la prise de risques dans certains marchés étrangers. La banque a maintenu sa politique de prêt conservatrice et sa stratégie de liquidité élevée. Bien qu’elles affectent la profitabilité de la banque à court terme, ces mesures assureront une stabilité financière et une protection à long terme pour les actionnaires. Elle a conservé un haut niveau de liquidités en devises étrangères, atteignant 20% au 31 mars 2017. Son ratio de solvabilité Bâle III a dépassé la barre des 18% au 31 décembre 2016 contre les 15% de minimum requis par les récentes régulations de la BDL à fin 2018. Le résultat de ces mesures ont fait que les dépôts et les prêts ont prudemment augmenté de 2% et 0,3% respectivement, atteignant 17,4 milliards de dollars et 5,2 milliards $. Ces chiffres ont été réalisés alors que la banque a maintenu un ratio de prêt-actif bas de 24,4% avec une légère amélioration de la marge d’intérêt nette de 1,36% à 1,39%, due à une meilleure gestion des taux d’intérêt.
Résultats financiers consolidés au 31 mars 2017:
● 21,3 milliards de dollars en actifs.
● 17,4 milliards de dollars en dépôts.
● 5,2 milliards de dollars en prêts nets.
● 2,1 milliards de dollars en capitaux propres.
● 28,7 millions de dollars de bénéfices nets.


 


Fransabank
La Responsabilité sociale de l’entreprise  

Fransabank a démarré sa vision stratégique économique de la responsabilité sociale de l’entreprise en 2007 en ciblant des investissements dans des micro et petits projets. Entre 2007 et 2016, ces investissements se sont élevés à 34,1 millions de dollars, soit un total de 17 031 bénéficiaires. Pour la seule année 2016, le montant des microcrédits accordés représenterait près de 5,97 millions de dollars, contre 5,37 millions de dollars en 2015, soit une progression de 11,17%. Les bénéficiaires sont des personnes âgées entre 18 et 35 ans  alors que le pourcentage de femmes a été de 40%, créant ainsi 460 emplois et permettant à 5 096 personnes de conserver à leurs postes.     

Liliane Mokbel       

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Au nom de la stabilité

La prorogation du mandat du gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, pour un mandat de six années, ne fait pas l’unanimité des partis politiques et des experts, même si la décision a été prise en un tour de main au cours d’une réunion du Conseil des ministres tenue à Baabda. Les opposants à cette décision s’expriment ouvertement. Certains d’entre eux accusent le patron de la banque centrale d’être «l’allié privilégié des banques commerciales», l’affublant, parfois, du titre peu élogieux de «banquier des banques». La stratégie qu’il met en œuvre, à chaque fois que ce secteur est confronté à un début de crise, aboutit à rendre les établissements de crédits, ou la plupart d’entre eux, relativement renforcés. D’autres détracteurs, plus sévères, le qualifient, carrément, de «gardien des voleurs du temple».En deux mots, le 5ème mandat qu’entamera Riad Salamé en juillet sera encore plus délicat et difficile à gérer que les précédents. Le statu quo de stabilité relative au pays du cèdre peut basculer brusquement. Le Proche-Orient est dans la tourmente. Le monde arabe, les présidents américain et russe, Donald Trump et Vladimir Poutine, n’ont pas encore jeté leurs dés et tous les scénarios sont encore possibles. Karl Albrecht avait dit: «Partir avec un idéal en tête et finir avec un deal», alors qu’Ashleigh Brilliant avait conseillé «de négocier (…), si vous ne pouvez ni le contrôler, ni le surmonter.» Or aujourd’hui, le Liban est contraint de suivre les règlements – souvent perçus comme des diktats – des pays dont il utilise la monnaie, en l’occurrence le dollar américain et l’euro, entraînant une obligation inéluctable, celle de la négociation. Riad Salamé a réussi à gérer ce volet, en évitant au Liban et à son secteur bancaire le pire. Néanmoins, il ne peut pas se prévaloir d’avoir relancé la croissance économique – mais est-ce son rôle? –, en dépit des programmes de subvention des taux d’intérêts débiteurs et d’autres stimulations adoptées par la BDL, ces cinq dernières années. Selon les prévisions du FMI, le taux de croissance serait, en 2022, de 3%. Il est évident que la politique monétaire a quelque peu empiété sur la politique économique et financière. Mais qui en assume la responsabilité?Certes, personne n’est indispensable dans le monde des affaires, de l’économie et des finances. Mais il y a aussi ce que l'on appelle «l’homme du moment». En attendant que les épais nuages qui couvrent la région commencent à se dissiper, le pays doit respirer, mais, surtout, il a besoin «d’inspiration divine pour une prudente continuité de résilience et d’ingénierie»… qui profiterait, cette fois, à tous.


 Liliane Mokbel
   

LES CHIFFRES

News les chiffres
Santé mentale Les soins couverts par l’état Selon le ministère de la Santé publique, neuf individus sur dix souffrant de perturbations mentales seraient dans l’incapacité de bénéficier de l’aide médicale…

Combien ça coûte

Renouveler le permis de conduire
A l’approche de la cinquantaine, il est temps d’envisager le renouvellement de son permis de conduire. Quid des conditions, des procédures et des frais imposés par le Code de la…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved