News côté des banques
Logo

Nº 3082 du vendredi 6 octobre 2017

News côté des banques

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    News côté des banques
    Creditbank Combo Card, une première au Liban et dans la région Creditbank S.A.L. présente la Combo Card par Mastercard, regroupant la carte de débit et de crédit, protégée par une puce et...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Creditbank
Combo Card, une première au Liban et dans la région


Creditbank S.A.L. présente la Combo Card par Mastercard, regroupant la carte de débit et de crédit, protégée par une puce et un code PIN, avec l’option supplémentaire d’unifier les codes PIN pour les comptes.
Cette nouvelle innovation offre la flexibilité et la commodité aux détenteurs de cette carte pour utiliser le compte de leur choix afin d’effectuer tout type de paiement dans n’importe quel point de vente ou à travers les réseaux d’ATM.
Ce n’est pas tout, Creditbank propose à chaque détenteur d’une Combo Card une panoplie d’avantages dont une carte de membre prioritaire «Priority Pass» offrant l’accès à plus de 950 salons d’aéroport dans le monde entier, une carte supplémentaire gratuite pour la première année, des services bancaires en ligne et mobiles gratuits pour avoir accès aux comptes partout et à n’importe quel moment, ainsi qu’une inscription gratuite au programme de fidélisation de Creditbank, avec un cadeau de bienvenue de 50 points.
Pour plus d’informations, contactez le centre d’appel au 04 727 555 ou visitez:
www.creditbank.com


Byblos Bank
Honorée par Visa pour son innovation

Byblos Bank a été honorée par Visa pour ses produits et services innovants notamment son application de paiement mobile ByblosPay et son service d’émission instantanée des cartes bancaires. Byblos Bank est désormais considérée comme l’une des premières banques libanaises en matière d’innovation, notamment après la mise sur le marché libanais de plusieurs nouveaux produits et services ces dernières années. ByblosPay, lancée en novembre 2016, était la première vraie application de paiement mobile dans la région du Levant, alors que le service d’émission instantanée des cartes bancaires de Byblos Bank demeure le seul à être offert dans les agences de la banque sur tout le territoire libanais. Joumana Chelala, vice-directrice générale et Directrice de la division des produits bancaires à la consommation au groupe Byblos Bank a déclaré: «Notre partenariat stratégique avec Visa et d’autres partenaires internationaux de renom est l’une des clés du succès de nos produits et services innovants».


Fransabank
Publication d’un document sur la loi PPP

A la suite du vote de la loi sur le partenariat public privé (PPP), Fransabank, en collaboration avec Fransa Invest Bank, le cabinet d’avocats CMS et le Conseil supérieur pour la Privatisation, a publié un document sur l’enjeu stratégique du PPP intitulé Safeguard Lebanon’s interests at fast forward. Le document décrit les différents types de PPP adoptés à travers le monde, les défis qui y sont liés et la façon de les surmonter, une étude des diverses lois PPP dans la région Mena, leur pertinence financière ainsi que les différentes options de financement. Au niveau national, ce document détaille l’expérience passée des PPP au Liban, identifie les projets PPP potentiels, et analyse et commente la loi PPP.


Blom Bank
Partenariat avec la Sûreté générale

A l’occasion de la célébration du 72ème anniversaire de la création de la Direction de la Sûreté générale (SG), la SG et Blom Bank ont lancé un nouveau service qui s’inscrit dans le cadre de l’action de modernisation de l’administration dont le but est de fournir un meilleur service au citoyen. Ce service, qui fait partie du plan d’informatisation des centres de la Sûreté générale, consiste à faciliter aux citoyens et résidents le paiement électronique. Tous les centres de la Sûreté générale ont été équipés de mode de paiement électronique POS, qui accepte toutes les cartes Visa et MasterCard que l’émetteur soit Blom Bank ou toute autre banque opérationnelle au Liban ou à l’étranger.


 

Banques Alpha
Les actifs en progression de 2,3%

Les actifs de la catégorie Alpha des banques ont progressé de 2,6% au 1er semestre de 2017, atteignant 222 milliards $ à fin juin, dont 37,2 milliards $ représentant ceux des filiales étrangères ou 16,8% du total de leurs avoirs. Les dépôts-clients, qui ont représenté 81,4% des actifs, ont enregistré une croissance de 3,4%, contre 1,2 % sur la même période un an auparavant. Les dépôts des résidents se sont accrus de 3,8%, tandis que ceux des étrangers n’ont augmenté que de 0,9%.

Liliane Mokbel

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Les aléas de la géopolitique

Toujours prompts à flairer les bonnes affaires, les Libanais ont été parmi les premiers entrepreneurs à débarquer au Kurdistan irakien, en 2006, au lendemain du vote par le Parlement de cette région autonome, d’une loi sur la libéralisation des investissements. Financiers, promoteurs immobiliers, opérateurs, conseillers, les Libanais étaient présents à tous les échelons et dans tous les domaines, à l’exception de l’industrie, où leur apport était plutôt modeste face au savoir-faire des Turcs et des Chinois. Une quarantaine de sociétés libanaises et autant de joint-ventures avec des partenaires locaux se sont implantées dans cette région, longtemps qualifiée d’«eldorado» par la presse régionale et internationale. Elles étaient présentes et parfois pionnières dans les domaines de l’hôtellerie, de la banque, de l’informatique, de la construction, du tourisme, du transport aérien, de la restauration, de l’éducation, de la distribution... C’est, par exemple, le Libanais Dar al-Handassa, qui avait été choisi pour établir un plan d’aménagement urbain de la ville d’Erbil à l’horizon 2030. Quelque 5 000 Libanais ont trouvé un emploi au Kurdistan au plus fort du boom économique, transférant au Liban plusieurs dizaines de millions de dollars par an.La situation économique a commencé à se détériorer avec la proclamation du califat de Daech, en juin 2014. De nombreuses entreprises libanaises ont réduit le volume de leurs affaires, d’autres, moins nombreuses, ont plié bagages. Mais toutes nourrissaient l’espoir de voir le marché redémarrer après la fin de la crise et de participer à la fondation d’un nouveau Dubaï.Le référendum organisé le 25 septembre porte un coup sérieux à leurs rêves. Le Kurdistan est un territoire totalement enclavé et encerclé par trois Etats qui sont farouchement hostiles à toute velléité d’indépendance: l’Irak, la Turquie et l’Iran. Ces pays peuvent, s’ils le souhaitent, isoler la région autonome du monde extérieur et une éventuelle fermeture totale des frontières aura des effets désastreux non seulement sur l’économie mais aussi sur l’approvisionnement des marchés avec les produits de bases.Une fois de plus, les Libanais sont victimes des aléas de la géopolitique. Même s’ils se consolent, en vantant leur extraordinaire capacité à renaître de leurs cendres, comme le phénix, ou à repousser toujours plus loin les frontières des affaires, comme les Phéniciens, le monde devient de plus en plus dangereux, risqué et compliqué pour eux. Certes, ils imagineront des solutions de rechange, comme celle d’aller investir à Chypre (voir page 32). Mais il s’agit opportunités ponctuelles susceptibles d’apporter des réponses sur le court terme. Seul le Liban peut leur offrir un refuge durable et sûr. Le temps est venu de lancer des réformes profondes pour moderniser l’économie, alléger les poids de la bureaucratie, limiter le gaspillage des deniers publics, améliorer le climat des affaires et lutter contre la corruption endémique.


 Paul Khalifeh
   

LES CHIFFRES

News les chiffres
Aéroport de Beyrouth 100 millions $ pour la modernisation La modernisation et l’installation de nouveaux équipements à l’aéroport international de Beyrouth-Rafic Hariri nécessiterait un financement de plus de 100 millions…

Combien ça coûte

Le lancement d’une start-up
A la base de toute création d’entreprise, un montant bien spécifique est nécessairement requis. D’après Antoine Bitar, directeur de Smart ESA, un Business plan «n’est finalement que le plan pour…

Santé

Virus de la grippe. Quels vaccins pour cet hiver?
Maux de tête, frissons, toux, écoulement nasal... La grippe n’épargne pas le système respiratoire. Considérée comme bénigne, elle peut toutefois…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved