News restauration
Logo

Nº 3078 du vendredi 2 juin 2017

News restauration

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    News restauration
    Vin libanais 7% des exportations vers les émirats Le secteur de la production vinicole libanaise continue son expansion à l’étranger. Il a désormais une présence significative sur le marché britannique, où...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Vin libanais 7% des exportations vers les émirats
Le secteur de la production vinicole libanaise continue son expansion à l’étranger. Il a désormais une présence significative sur le marché britannique, où une bouteille sur trois exportées par le Liban est consommée. Les Etats-Unis accaparent 17% des exportations, suivis par la France avec 12%, les Emirats arabes unis avec 7% et le Canada avec  6%. Les producteurs libanais lorgnent vers les marchés de Hong Kong et d’Asie, où la présence de leurs vins est faible alors que ceux-ci sont dotés d’un important potentiel vu que les consommateurs de vins sur ces marchés deviennent de plus en plus conscients de la qualité du label vin libanais et se montrent prêts à tenter l’aventure.

Mitsu-ya du japonais de luxe
Mitsu-ya est un restaurant japonais qui sort des sentiers battus.La copropriété revient au chef japonais qui officie dans les cuisines de Mitsu-ya et à Fadi Achkar, importateur de matières premières japonaises-haute gastronomie pour le Proche-Orient, ayant un bureau à Beyrouth et un autre à Dubaï. Cette combinaison des compétences ne peut que déboucher sur un produit haut de gamme. Les prix suivent la qualité…


Kin Plaza Arjaan
Ursula Chidiac nommée directrice

Rotana  a nommé Ursula Chidiac directrice générale de Kin Plaza Arjaan-Rotana, qui a ouvert ses portes à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, marquant son arrivée sur le continent africain. Ursula Chidiac affiche plus de 19 ans d’expérience dans le secteur hôtelier. Rotana gère plus de 100 hôtels dans les régions Mena, Asie du Sud et Europe de l’Est, avec des projets d’expansion futurs. Joseph Coubat, vice-président régional, a espéré que cet hôtel soit une plateforme de lancement pour d’autres projets.

Merite t-il ce prix?
Le prix de la tasse de capuccino alcoolisé ou non alcoolisé est de 16 000 L.L. chez certains chocolatiers à Hamra. Le pouvoir d’achat de la clientèle du secteur correspond-il aux prix affichés?   

Hôtels et restaurants
Les plus longs horaires

Les employés de l’hôtellerie et de la restauration occupent la tête de liste des individus qui ont les plus longs horaires de travail, soit 29% des personnes interrogées par le site Bayt.com. Ces secteurs sont suivis par ceux des professionnels de la santé (23%), ceux des forces armées et de la défense (20%).

1 200
Ichiban express, restaurant japonais appartenant à Fadi Khoury, fait un tabac avec sa formule de 44 pièces de makkis et sushis à 39 000 L.L.. Cette offre est disponible chaque semaine les lundi, mardi et mercredi. Ichiban express, qui a sept points de vente, délivre près de 1 200 commandes par jour grâce à sa formule. La pièce est donc vendue à moins de 1 000 L.L..


Margherita change de main
Giovanni Casa, un des fondateurs et copropriétaire de la chaîne de pizzerias Margherita, a vendu toutes ses actions à l’un des ses associés, Gaby Bou Najm, devenu actionnaire majoritaire. Bou Najm est Pdg de Interal SARL, une compagnie de distribution alimentaire. La direction de la franchise au Liban et au Levant a été confiée au propriétaire et directeur du restaurant Bergerac, qui reste aussi sous sa houlette. 

Liliane Mokbel

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Au nom de la stabilité

La prorogation du mandat du gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salamé, pour un mandat de six années, ne fait pas l’unanimité des partis politiques et des experts, même si la décision a été prise en un tour de main au cours d’une réunion du Conseil des ministres tenue à Baabda. Les opposants à cette décision s’expriment ouvertement. Certains d’entre eux accusent le patron de la banque centrale d’être «l’allié privilégié des banques commerciales», l’affublant, parfois, du titre peu élogieux de «banquier des banques». La stratégie qu’il met en œuvre, à chaque fois que ce secteur est confronté à un début de crise, aboutit à rendre les établissements de crédits, ou la plupart d’entre eux, relativement renforcés. D’autres détracteurs, plus sévères, le qualifient, carrément, de «gardien des voleurs du temple».En deux mots, le 5ème mandat qu’entamera Riad Salamé en juillet sera encore plus délicat et difficile à gérer que les précédents. Le statu quo de stabilité relative au pays du cèdre peut basculer brusquement. Le Proche-Orient est dans la tourmente. Le monde arabe, les présidents américain et russe, Donald Trump et Vladimir Poutine, n’ont pas encore jeté leurs dés et tous les scénarios sont encore possibles. Karl Albrecht avait dit: «Partir avec un idéal en tête et finir avec un deal», alors qu’Ashleigh Brilliant avait conseillé «de négocier (…), si vous ne pouvez ni le contrôler, ni le surmonter.» Or aujourd’hui, le Liban est contraint de suivre les règlements – souvent perçus comme des diktats – des pays dont il utilise la monnaie, en l’occurrence le dollar américain et l’euro, entraînant une obligation inéluctable, celle de la négociation. Riad Salamé a réussi à gérer ce volet, en évitant au Liban et à son secteur bancaire le pire. Néanmoins, il ne peut pas se prévaloir d’avoir relancé la croissance économique – mais est-ce son rôle? –, en dépit des programmes de subvention des taux d’intérêts débiteurs et d’autres stimulations adoptées par la BDL, ces cinq dernières années. Selon les prévisions du FMI, le taux de croissance serait, en 2022, de 3%. Il est évident que la politique monétaire a quelque peu empiété sur la politique économique et financière. Mais qui en assume la responsabilité?Certes, personne n’est indispensable dans le monde des affaires, de l’économie et des finances. Mais il y a aussi ce que l'on appelle «l’homme du moment». En attendant que les épais nuages qui couvrent la région commencent à se dissiper, le pays doit respirer, mais, surtout, il a besoin «d’inspiration divine pour une prudente continuité de résilience et d’ingénierie»… qui profiterait, cette fois, à tous.


 Liliane Mokbel
   

LES CHIFFRES

News les chiffres
Santé mentale Les soins couverts par l’état Selon le ministère de la Santé publique, neuf individus sur dix souffrant de perturbations mentales seraient dans l’incapacité de bénéficier de l’aide médicale…

Combien ça coûte

Renouveler le permis de conduire
A l’approche de la cinquantaine, il est temps d’envisager le renouvellement de son permis de conduire. Quid des conditions, des procédures et des frais imposés par le Code de la…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved