Horoscope
Logo

Nº 2941 du vendredi 21 mars 2014

Horoscope

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Horoscope
    Bélier On dit que les gens sans histoires ont une vie effacée. Ce n’est pas votre cas. Il y a plein de surprises toute la semaine. Vous pouvez vous attendre à...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Bélier
On dit que les gens sans histoires ont une vie effacée. Ce n’est pas votre cas. Il y a plein de surprises toute la semaine. Vous pouvez vous attendre à des imprévus venant de l’extérieur. Donc, à vos téléphones, ça va sonner! Au travail, on joint l’utile à l’agréable sans problème et, chose étonnante, vous obtiendrez ce que vous désirez. Votre rendement est fort apprécié par vos supérieurs. Excellents résultats en vue.

 

Taureau
On fait peau neuve avant la fin de l’hiver!? Peaufinez tout dans les moindres détails: moral, physique et quoi encore? L’argent? Vous en recevez en abondance ces temps-ci. Du salaire hebdomadaire au cachet particulier: quelle chance vous avez! Au travail? Les bonnes fées se penchent sur vous pour y déposer des opportunités. Le patron veut votre bien? Il vous fait enfin une offre… Le poste que vous attendiez depuis longtemps!

Gémeaux
Ne sentez-vous pas la sève monter dans vos veines? C’est tout un renouveau qui vous attend durant le début de ce doux cycle printanier. Au travail? Voilà votre chance! A compter d’aujourd’hui, il faut mettre la barre au plus haut et promis, vous atteindrez tous vos objectifs dans les semaines à venir. En business? Facile à suivre, vous savez très bien où vous diriger. On y va pour une grosse transaction avant la fin du mois?

Cancer
Pensez paix, aisance et prospérité afin d’emprunter l’avenue du succès. Vous serez fier de faire partie de la colonie des gens optimistes qui réussissent! Le changement de saison vous fera entrer dans un nouveau cycle. Le Ciel est votre guide et soyez zen partout. Au travail? Les contraires se repoussent, dit-on! Une personne avec laquelle vous aviez beaucoup d’affinités change d’attitude! En business? Un voile tout brouillé!

 

Lion
Regard pénétrant, démarche d’enfer! Le changement de saison vous va à ravir. Aucun doute, vous êtes en beauté comme les planètes en orbe avec l’équinoxe de printemps. Si vous avez des projets à mettre à jour, agissez vite! Le Ciel ne peut rien vous refuser, vous avez le feu vert. Au travail? Etape par étape, allez-y à votre rythme. Les choses coulent bien pour vous ces temps-ci car vous prenez le temps de vous organiser.

 

Vierge
Le printemps va rejaillir bientôt avec de l’optimisme et de la joie de vivre, mais il semble que  vous ayez perdu vos couleurs! Est-ce vrai? Aucun doute, la planète Cruella y est pour quelque chose. Cet astre négatif risque de mettre de la pression et du suspense. Accrochez-vous! Au travail? Cramponnez-vous à votre ambition: plus vous avancerez avec assurance, plus vous serez fier de vous! Vous le champion toutes catégories.

Balance
Une magnifique Balance pleine d’espoir qui voudrait se réaliser le plus tôt. Mais une planète dans son zodiaque est vilaine et lui met des bâtons dans les roues. C’est la vérité. Alors, soyez prudent partout. Au travail? Pas facile. Le grand patron est exigeant et les collègues un peu nerveux. Ne laissez personne extraire vos compétences, elles sont juste moins évidentes actuellement. Les bons coups, c’est plus tard.

 

Scorpion
Le printemps met du soleil dans vos yeux! Vous débuterez la nouvelle saison avec beaucoup d’optimisme. Et la fin de la semaine, l’équinoxe encouragera la réalisation de vos projets. Achat de propriété, voyage, remboursement d’un vieux prêt: rien que du beau et du bon en vue jusqu’à la fin du mois. Au travail? Détente et bonne entente au bureau. Esprit d’entraide relevé et les collègues marchent main dans la main avec vous.

Sagittaire
Bienvenue à la nouvelle saison! Le printemps s’installe et vos idées géniales aussi. Il y a de la créativité dans l’air! Vous avez envie d’entreprendre une foule de choses? Laissez libre cours à vos coups de cœur et vos projets se réaliseront comme par magie. Au travail? La chance est là: sautez sur les occasions. Vous avez des atouts en main, il s’agit de les mettre sur la table. Flush gagnant pour les plus déterminés.

 

Capricorne
Le compte à rebours a commencé. Vous pourrez dire bienvenue au printemps! Il s’annonce chaud dans votre cœur avec l’arrivée de l’astre de la luminosité en Bélier. Votre parcours est également sur du velours, marqué par de petits et grands bonheurs. Votre ciel est tout bleu. Au travail? Accélération du mouvement et… bon dénouement: c’est vous le maître! En business toutefois? Ne vendez pas vos actions, risque de pertes.

Verseau
Comme le message d’un positiviste dit: vivre tranquille, c’est vivre longtemps; vivre agréablement, c’est vivre doublement. Moralité: vivez pleinement sans craindre les coups du destin. Extrêmement facile cette semaine, car les astres vous envoient tout ce dont vous avez besoin. Au travail? Depuis quelques jours, vous avez le vent en poupe. Il vous pousse à la réussite. Allez droit au but. Le patron est de bonne humeur.

 

Poissons
Le regard qu’on porte sur soi est souvent cruel, mais celui des autres peut aussi déranger. On vous catalogue? Passez outre même si votre ego vous porte à réagir. Personne n’est parfait sur cette planète. Le mieux est de côtoyer vos vrais amis. Au travail? Les conditions risquent de vous donner des sueurs froides. Au lieu de vous noyer dans le tumulte, répétez-vous: «Calme et patience». Vous êtes capable de les contourner.

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
S.O.S. Liban!

Chaque jour apporte son lot d’explosifs, de morts, de blessés et de dégâts que provoquent les véhicules de la mort. Les Libanais vivent dans l’angoisse de ce qui les attend. Les services de renseignements et les forces de sécurité s’acharnent à intercepter les terroristes avant qu’ils n’agissent. Ils réussissent, parfois, et en paient le prix. L’armée est devenue la cible privilégiée des criminels. Ce fléau qui frappe le Liban ne peut être éradiqué que par une politique, dans le sens le plus juste du mot, menée par des hommes conscients de la responsabilité qui leur incombe, celle d’assurer la sécurité et le bien-être des citoyens. Nous en sommes très loin. A Tripoli, devenue ville fantôme, les combats meurtriers se poursuivent. Les écoles ferment leurs portes, les commerces baissent leurs rideaux et les gens du Nord vivent au rythme des agressions contre Ersal. A cela se greffe la chute de Yabroud, une «victoire» que célèbre bruyamment le Hezbollah ignorant le flux de nouveaux réfugiés qui traversent la frontière gonflant le nombre de ceux qui, désormais, sont sur place avec peu d’espoir de rentrer chez eux, du moins à court terme. On estime, sans crainte d’exagérer, que Syriens et Palestiniens confondus constituent non moins du tiers de la population libanaise encore résidante dans le pays. Arrivés sans ressources, dans leur grande majorité, ils sont accueillis, presque, à bras ouverts, mais sans aucun plan social et surtout sans contrôle. Leur présence, quel que soit le devoir humanitaire qui dicte l’aide qui leur est apportée, pèse lourd dans un pays où l’Etat peine à répondre aux besoins sociaux de ses propres citoyens. Ces derniers sont très souvent remplacés dans nombre de travaux par une main-d’œuvre moins coûteuse. Les Libanais, toutes cultures, toutes classes sociales confondues, s’interrogent sur l’avenir de leur pays où la vie devient de plus en plus dure et où l’espoir d’un redressement radical n’est pas hélas à l’horizon. Sur qui et sur quoi peuvent-ils compter? Est-ce sur des élus qui ont oublié le chemin de l’hémicycle et qui, pour beaucoup, ne le retrouveront probablement plus? Sur des situations où les compromis, indispensables dans l’état actuel des choses, sont la règle? Sur certains leaders, chefs de file de courants ou zaïms d’un autre temps?… On ne sait plus. Même si nous n’avons pas le droit de généraliser et de mettre dans un même panier tous ceux qui sévissent dans les hautes sphères, il nous faut reconnaître que les meilleurs  d’entre eux n’ont plus vraiment leur destin en main et le nôtre encore moins. Dans un pays où l’Etat dans l’Etat affaiblit l’autorité, celle-ci peut difficilement s’imposer. Il ne nous reste, pour toute perspective, que le dialogue. Mais sommes-nous assez naïfs pour croire encore dans la bonne foi de ceux qui ne cessent de renier leurs engagements? Nous entendons sans cesse la chose et son contraire. Peut-on croire que le Hezbollah qui, comme l’a laissé entendre récemment l’un de ses piliers, favoriserait une Armée libanaise renforcée par des équipements que le chef de l’Etat s’acharne à obtenir? Le président Sleiman et l’institution militaire ne sont-ils pas la cible quasi permanente du parti de Dieu? Ce qui nous reste, en guise de consolation, c’est de placer nos espoirs dans ce gouvernement en gestation, souhaitant qu’il ne naisse pas affublé d’un handicap irrémédiable. Déjà, en filigrane des débats parlementaires, se dessine le profil de la présidentielle mais attendant, au cours des deux mois qui leur sont accordés, ces messieurs du Sérail ne devraient pas chômer. Ils ont du pain sur la planche et surtout des services à assurer à tous ceux dont ils ont la charge et qui peinent à trouver les moyens de survivre, d’éduquer leurs enfants et de boucler leurs fins de mois. C’est ce qu’attend le Libanais lambda.


 Mouna Béchara
   

Santé

Insuffisance rénale. Un nouvel espoir
Une nouvelle molécule capable de bloquer le passage du sel de l’intestin à la circulation sanguine a été développée. Elle…

Bannière
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved