Horoscope
Logo

Nº 2987 du vendredi 6 février 2015

Erreur
  • JUser::_load: Unable to load user with id: 328

Horoscope

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Horoscope
    Bélier Il semble que l’intelligence chez l’être humain augmente depuis la deuxième décennie du millénaire. Et votre signe fait la une selon un sondage céleste. La preuve? La routine, vous la...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Bélier
Il semble que l’intelligence chez l’être humain augmente depuis la deuxième décennie du millénaire. Et votre signe fait la une selon un sondage céleste. La preuve? La routine, vous la mettez au rancart et vous laisserez parler votre créativité. Bélier s’affirmerait-il davantage? Si vous êtes à la tête d’une entreprise, vos rapports avec les subordonnés sont sur la bonne voie. Une chance de conclure un bon arrangement.


Taureau
Est-il possible qu’un mauvais sort vous pourchasse et qu’il joue avec vos émotions au foyer? Il est certainement dans une phase de réincarnation au Ciel puisqu’il vous torture sur la terre. Attachez votre ceinture de sécurité! Au travail? Ici, c’est une tout autre façade. Dans l’ensemble, on ne peut pas dire que vous subissez votre sort. En business? Fouet à la main, les compétiteurs sont féroces. Prière de vous abstenir!


Gémeaux
Pouvez-vous être à la fois techno et spirituel, ambitieux et humaniste, homme ou femme d’affaires et papa ou maman? Cette semaine, tout est en harmonie dans votre Ciel et vous êtes capable de jouer tous les rôles que la vie vous impose. Au boulot, on dit que vous êtes un travailleur acharné. Les peurs, les craintes, bof! Elles sont toutes simplement disparues. Et l’amour dépend de vous. Un nouvel amoureux pour certains.


Cancer
Pas besoin de faire du magasinage dans les boutiques pour vous sentir in, vous avez un moral flamboyant. Les out ne sont pas pour vous. Vous marchez avec assurance, rien ne vous fait peur. De l’or en barre pour les gens d’affaires et un bleu de bonne entente au bureau avec les collègues. Ça sent le week-end, et il s’annonce super. Faites des plans, le Ciel donne le feu vert. Et l’amour? De la passion si vous le voulez.

Lion
Deux critères pour passer le test de la semaine: moral en hausse et de l’énergie en sus. Mais il semble que vous manquez la règle pour vous classer parmi les gagnants. Le mieux est de vivre un jour à la fois, et ne laissez personne vous taper sur les nerfs. Au travail? Avec un esprit décontracté, vous y arriverez. Et si vous devez voyager, n’oubliez pas de bien planifier tout. Pour les célibataires c’est la semaine de chance.

Vierge
La Lune est bel et bien téléchargée dans le signe des Gémeaux. Pas question d’annuler le programme si l’image s’embrouille, vous sauterez habilement les obstacles qui jalonnent votre route. Ecran plein du côté du travail, impossible de manquer les nouvelles missions, et vous réussirez haut la main. En affaires, vous surmonterez les difficultés. Par ici, les défis! Les virus sur deux pattes, vous les écarterez de votre route.

Balance
Comme des petits pains chauds, vous êtes doré et croustillant à point! La température est bien réglée là-haut et il ne tombe que des huiles essentielles d’abondance. Le Ciel est bienveillant et sans malice. Au travail, ouvrez vite votre agenda et suivez le rythme en bonne Balance. Impossible de vous intimider. Vous avancez avec assurance et sûreté. Montrez à tous ce que vous êtes capable de faire. Vous escaladez les gradins!

Scorpion
Cette semaine a une saveur particulière. Chaleureuse et réconfortante sur tous les plans. Promis, vous n’ajouterez aucun kilo à votre tour de taille! Au menu? Invitation, sortie, 5 à 7, et peut-être aussi, des soirées bien rythmées. Les aromates sont sensas. Côté boulot? Même si l’emploi à la vie, c’est fini, vous pouvez quand même tailler votre image. Vous aurez d’ailleurs la chance de faire vos preuves cette semaine.

Sagittaire
Encore des antidépresseurs au menu! S.O.S. au gourou céleste! Il ne faut surtout pas devenir dépressif. Certes, il y a de petits problèmes en vue, mais vous êtes capable de régler le tout sans une pilule pour avancer et une autre pour reculer! Le mieux est de vivre au naturel et ne pas vous laisser influencer par les petits caprices de la vie. Au travail? Vous gardez le bon tempo.

Capricorne
Il paraît que vous ne trouvez pas les informations nécessaires afin d’accomplir votre mission… Et croyez-moi, vous n’êtes pas une espèce rare, au contraire. D’autres natifs du zodiaque ont aussi le même problème. Donc, on se branche. Au travail, ne croyez pas que le boss complote contre vous. Il a ses raisons pour se montrer distant. Filez votre chemin sans vous laisser intimider. Côté cœur, votre amoureux semble épuisé.

Verseau
Mesures extrêmes! Implants, liposuccion, vous trouvez toutes les solutions afin de paraître de votre mieux. Mais cela n’est que superficiel. Pensez aussi à votre intérieur, l’image de l’âme. Bref, un Verseau qui virevolte de tous les côtés ne se rend jamais à la bonne destination. Au travail? Si vous suivez les bons stylistes célestes, vous ne pouvez pas manquer de couleurs. Côté cœur, c’est une semaine très spéciale.

Poissons
Ce qui compte de nos jours, c’est de vivre notre idéal et cela, vous l’avez compris. D’ailleurs, vous vous exprimez haut et fort grâce aux influences de l’astre de la communication. Personne n’arrivera à vous faire baisser le volume. Ouvrez vos oreilles tous…! Au boulot? Même si vous êtes dans un milieu ultra compétitif, vous allez droit devant. Et comme vous y mettez le paquet, vous avez droit à une attention particulière.

Plus dans cette rubrique:

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Etat de barbarie

En brûlant vif le pilote jordanien Moaz el-Kassasbeh et en mettant en ligne la vidéo de son assassinat, digne des meilleures productions hollywoodiennes, l’organisation de l’Etat islamique a montré qu’elle était capable de pousser toujours plus loin les limites de la barbarie. On pensait avoir atteint le summum de l’horreur en regardant les lapidations, la punition par le fouet, l’amputation d’un membre ou les décapitations collectives d’otages. On commençait même à s’habituer à ces scènes, aussi insoutenables soient-elles. Mais Daech nous a surpris en inventant un châtiment inédit, dans le seul but de casser la routine. Car telle est la fonction première de ce crime filmé par des professionnels disposant d’un matériel dernier cri et monté par des techniciens macabres mais compétents: répandre la terreur pour déstabiliser autant ses ennemis que ses sujets. Il est, en effet, plus commode d’affronter un adversaire paralysé par la peur et de gouverner une population soumise par la terreur, que de se battre contre un ennemi confiant et courageux et d’administrer un peuple rebelle. Les théoriciens des slogans «Daech est un grand mensonge», «une invention du régime syrien» ou «Daech n’est pas notre problème» sont bien obligés, aujourd’hui, de se rendre à l’évidence. Les troupes d’Abou Bakr el-Baghdadi se trouvent à deux heures de route de Beyrouth et elles se renforcent tous les jours davantage. Cette organisation existe et elle est beaucoup plus puissante et dangereuse qu’ils ne le pensaient. Ou peut-être le savaient-ils très bien, mais se croyaient-ils à l’abri et se frottaient-ils déjà les mains en se voyant rafler la mise après que Daech et le Hezbollah se soient mutuellement anéantis? Il ne faut pas sourire, car certains politiciens libanais, voire des dirigeants de pays soi-disant grands, ont cru - et peut-être le croient-ils encore - qu’il est possible d’instrumentaliser cette organisation pour servir leurs propres intérêts. Qu’elles soient infantiles ou diaboliques, ces attitudes ont les mêmes résultats dévastateurs. Certains pensent qu’il sera possible, un jour, lorsque la guerre sera terminée, de coexister avec le califat de Baghdadi. Après tout, un Etat en plus ou en moins ne changera pas grand-chose au destin de cette région tourmentée, pourvu que les affaires redémarrent, que les investissements affluent, que l’argent coule à flots, que les comptes en banque gonflent. Ce type de raisonnement est nuisible, car il a tendance à minimiser la gravité de la situation et à ignorer les réalités. Par conséquent, la mobilisation générale de toutes les capacités de la nation, impérative pour combattre et vaincre Daech, faiblira. Abou Bakr el-Baghdadi en sortira plus puissant et sa défaite sera plus coûteuse, en temps et en ressources… et ce n’est pas bon pour les affaires! Sans une reformulation des priorités dans la tête de certains dirigeants internationaux, la défaite à l’échelle régionale de Daech sera impossible. La même logique s’applique à l’échelle locale. Une partie des Libanais a tardé à considérer Daech comme un danger existentiel. D’autres sont conscients du danger que représente cette organisation, mais estiment que la combattre n’est pas une priorité. Il faut qu’ils accordent leurs violons, surtout que Daech n’est plus une simple organisation terroriste. Il est devenu un Etat totalitaire, qui veut imposer, aux musulmans d’abord et au reste de l’humanité ensuite, sa vision de l’islam.


 Paul Khalifeh
   
Bannière
Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved