Horoscope
Logo

Nº 3101 du vendredi 3 mai 2019

Horoscope

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Horoscope
    Bélier Vous axez tout sur vos finances, prête à vous battre pour gagner votre bout de gras, voire empocher un extra. Entre le 5 et le 10, vous ne faites aucune...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Bélier
Vous axez tout sur vos finances, prête à vous battre pour gagner votre bout de gras, voire empocher un extra. Entre le 5 et le 10, vous ne faites aucune concession. Si on vous provoque, vous envoyez valser la personne sans regret ni amertume. Ensuite, vous retrouvez votre sérénité. En solo, une relation sensuelle peut prendre une tournure plus constructive la seconde quinzaine.

 

Taureau
L’astre de l'amour, de la paix et de la beauté, Vénus, est votre planète. Vous aspirez à la tranquillité, à la sécurité matérielle. Vous aimez vivre en communion avec la nature et profiter des plaisirs simples de l’existence. En duo, vous serez d’humeur romantique. Côté pro, des conflits avec des collègues ou des supérieurs hiérarchiques risquent d’entacher le début du mois. Vous avez du mal à faire preuve de diplomatie face à ceux qui semblent ne pas en connaître la définition !

 

Gémeaux
Côté travail, votre optimisme inné peut vous amener à faire des faux pas, notamment en matière de finances: attention à bien baliser votre chemin et à faire les bons choix en matière d'investissements.
Vous avez du mal à faire confiance et à vous adapter aux autres. Vous avez tendance à commander votre partenaire, qui en a assez.



 

Cancer
La première quinzaine, Mars et Jupiter ne favorisent guère votre évolution socio-professionnelle. Vous avez l’impression de piétiner. Ça ira mieux vers le 27-28. Vous retrouvez des envies de communion avec votre moitié à partir du 15. Célibataire, sortez de votre coquille vers le 18, un coup de foudre peut bouleverser votre vie. L'amour, le vrai, l'unique, est à l'honneur.

 

Lion
Au départ, vous agissez en toute connaissance de cause et avec pondération. A partir du 19, face aux épreuves, vous n'acceptez pas que l'on vous dépasse et vous vous battez comme un lion. Malgré quelques soucis amicaux ou familiaux durant la première semaine, de belles opportunités sont à saisir côté cœur. Restez ouvert aux rencontres.



 

Vierge
Côté finances, jusqu’au 15, vous ne vous laissez pas faire au boulot. Agissez avec beaucoup de diplomatie pour ne pas vous attirer d'ennuis. Vous vous sentez bien dans votre peau, mais vous ne savez pas trop ce que vous voulez. Entre le 15 et le 25, n’hésitez pas à sortir des sentiers battus, une rencontre mémorable vous ravira. Vous retrouvez votre délicatesse innée en seconde partie de mois.

 

Balance
Au travail, vous n’avez pas forcément les bonnes réactions, car vous cédez souvent à la panique. Dommage, car cette attitude n'est pas justifiée. Relativisez! Côté cœur, jusqu’au 15, Vénus vous promet de nouvelles rencontres ou des échanges fluides si vous êtes en couple. Le ciel apporte aussi un climat de plénitude. Vous prenez les aléas de la vie avec le sourire. Cela prouve votre bonne nature.

 

Scorpion
Au travail, vous vous montrez apte à tout gérer en même temps, mais vous en faites bien trop ! Par fierté, vous refusez de demander de l'aide. Du coup, vous allez au travail à reculons.
Attention à ne pas rapporter pas vos soucis professionnels sous votre toit, il doit rester un havre de paix!

 

Sagittaire
En début de mois, vous faites le tri dans vos partenaires professionnels et séparez les bons des faux amis. Après le 15, ouvrez l'œil, un choix stratégique pourrait bien vous rapporter gros. Vous devez prendre sur vous si vous ne voulez pas mettre votre couple en ébullition. Si votre partenaire exagère, prenez un peu de distance. Sachez qu'en amour, les réconciliations sur l’oreiller ont aussi du bon…

 

Capricorne
Malgré des élans généreux, Saturne suspend le temps et vous pousse à vous isoler. C’est pour vous obliger à faire le point sur vous-même. La maturité prend le pas sur la légèreté. Dès le début du mois, des impondérables vous stressent. Les obligations s’accumulent et vous n’avez plus assez de 24 heures pour y répondre. Vos amours s’illuminent aux alentours du 20. Profitez-en.

 

Verseau
Même si vous êtes un peu sous pression le 5, vous progressez bien dans vos affaires durant la première quinzaine. Après, vous êtes moins sûr de vos interventions.Votre couple reprend des airs adolescents, avec la survenue de baisers volés dans les couloirs… Célibataire, votre cœur bat soudain la chamade quand un invité surprise débarque dans votre cercle.

 

Poissons
Jusqu’au 15, vous avez du mal à garder une ligne de conduite précise. Méfiez-vous des filous qui vous lancent de la poudre aux yeux ! Dès le 16, vous retrouvez tout votre potentiel.
Sous l’égide de Mars, Vénus et Uranus, votre vie amoureuse prend des couleurs plus passionnelles. En solo, si on vous fait les yeux doux, vous fondez comme un bonbon.

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Un budget en deçà des ambitions

Le projet de budget 2019 proposé par le ministre Ali Hassan Khalil prévoit une réduction du déficit à travers une compression des dépenses de l’Etat. Toutefois, les mesures envisagées semblent plus motivées par le souci de répondre aux attentes de la communauté internationale afin de débloquer les fonds de la conférence Paris IV que par une réelle volonté d’assainir sérieusement les finances publiques et de jeter les bases d’une réforme sur le long terme. Le texte initial examiné par le Conseil des ministres mardi, et qui sera revu à maintes reprises avant d’être voté par le Parlement, prévoit des dépenses de 26 031 milliards de livres et des recettes de 18 256 milliards, soit un déficit de 5 352 milliards de livres, ou 3,55 milliards de dollars. Conformément à ces chiffres, le déficit s’élèverait à 5,95% du Produit intérieur brut (PIB). Mais c’est sans compter les avances octroyées à l’Electricité du Liban (EDL) pour acheter le fuel, qui seraient de 1,13 milliard de dollars, ce qui signifie que le déficit réel avoisinerait les 8% du PIB. Cette tentative d’enjoliver les chiffres prouve que les préposés à la gestion des deniers publics n’ont pas rompu avec cette fâcheuse manie d’user de mesures cosmétiques pour maquiller la réalité. Mais ce n’est pas la seule tare du projet. Une première lecture montre que les autorités financières tablent plus sur une réduction des dépenses que sur une amélioration des recettes. La tentative de revoir à la baisse les gros budgets et de combattre le gaspillage est certes louable, elle semble cependant sinon arbitraire du moins sélective. Sur les 500 milliards de livres d’économies faites sur les fonds alloués à certains ministères et administrations, la moitié (252 milliards de L.L.) est supportée par le ministère de la Défense, qui voit son budget passer de 3 199 milliards à 2 946 milliards de livres. Le ministère de l’Intérieur, lui, est amputé de seulement 17 milliards de livres (1 652 au lieu de 1 670 milliards); celui du Travail de 24 milliards (365 au lieu de 389 milliards); les Travaux publics perdent 73,6 milliards (368 au lieu de 441 milliards) etc.D’autres ministères voient leurs budgets augmenter, comme celui de l’Energie et de l’Eau, qui passe de 328 milliards à 400 milliards de L.L.; celui des Affaires sociales s’élève à 340 milliards au lieu de 228 milliards. Le plus frappant est l’augmentation du budget de la présidence du Conseil (qui passe de 1 523 à 1 592 milliards de L.L.), alors que les fonds alloués à la présidence de la République et au Parlement baissent respectivement de 2,1 milliards et 5,6 milliards de livres. Cela montre que la «mentalité» des préposés à la gestion des finances publiques n’a pas changé sinon comment expliquer le fait que le Grand Sérail continue de gérer une multitude de caisses et de fonds pour lesquels sont alloués plus d’un milliard de dollars, sans véritable audit et sans qu’aucune coupe ne soit opérée dans ces généreux budgets.La principale augmentation des recettes proviendrait de la hausse de l’impôt sur les dépôts bancaires qui passerait de 7 à 10%, et qui drainerait plus de 900 milliards de livres. Sinon, il y a peu de mesures pour pénaliser ceux qui ont fait des centaines de millions de dollars dans l’illégalité, comme les empiètements sur le domaine public maritime: les exemptions douanières qui permettent aux institutions religieuses d’user et d’abuser de leurs privilèges en important des produits pour le compte de commerçants, qui le revendent sur le marché en faisant du dumping des prix etc…Et évidemment, il n’est nulle part question de récupérer ne serait-ce qu’une infime partie des milliards de dollars détournés ou volés par les pontes du système.  


 Paul Khalifeh
   

Combien ça coûte

Un baptême
L’Eglise «vit», en grande partie, grâce aux quêtes dominicales et aux donations. Il n’existe pas de tarification officielle pour l’organisation d’un baptême. Toutefois, certains frais peuvent être estimés. «Le baptême…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved