People
Logo

Nº 2942 du vendredi 28 mars 2014

People

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    People
    Kylie Minogue Fan de Mika Invitée par Mika pour l’aider dans son rôle de coach dans The Voice, Kylie Minogue voue une véritable admiration pour son ami. Dans Le Parisien, la star...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Kylie Minogue
Fan de Mika

Invitée par Mika pour l’aider dans son rôle de coach dans The Voice, Kylie Minogue voue une véritable admiration pour son ami. Dans Le Parisien, la star aux 70 millions d’albums vendus revient sur cette relation particulière avec le dandy libanais. L’annonce de sa présence pour la troisième saison de The Voice a suscité beaucoup d’attentes. Finalement, les téléspectateurs ont dû patienter jusqu’à l’épreuve des battles pour admirer la divine Kylie Minogue. Venue suppléer Mika dans son nouveau costume de coach, la chanteuse australienne a pris beaucoup de plaisir à partager cette expérience avec son ami. «J’ai adoré le voir coacher, il est fantastique. On se ressemble. Je suis une grande fan de Mika. C’est un garçon adorable, généreux et très agréable à regarder», explique la jolie blonde dans les colonnes du Parisien.

 

David et Cathy Guetta
C’est fini!

C’était un des couples les plus solides et complices du showbiz. Difficile de les imaginer l’un sans l’autre, pourtant, il va falloir s’y faire: leur histoire est bel et bien terminée. Après plus de vingt ans de mariage, David et Cathy Guetta ont choisi de divorcer. Le jugement a été prononcé la semaine dernière à Paris, en leur absence puisqu’ils étaient tous deux retenus à Los Angeles pour leurs affaires. Le D.J. star et la célèbre organisatrice de soirées symbolisaient un couple uni par l’amour et la réussite. Depuis leur rencontre dans une boîte de nuit du sud de la France, ils avaient tout partagé: les galères de leurs premières soirées ratées et le manque d’argent, jusqu’au succès exponentiel qui a fait d’eux une marque. Ils n’étaient plus David et Cathy mais «les Guetta». Lui, aux platines puis aux sommets des charts mondiaux, elle, à l’organisation des soirées et à la comptabilité.


George Clooney…
Et sa Libanaise

Après maintes rumeurs, confirmations suivies de démentis, il semble aujourd’hui que George Clooney et l’avocate Amal Alamuddin, 36 ans, sont heureux en couple. L’acteur a été vu avec la Britannique d’origine libanaise, lors d’un voyage aux Seychelles, le 13 mars dernier, comme le révèle le site américain US Weekly. L’avocate aurait séduit l’acteur de The Monuments Men dès février dernier et tous les deux se sont rendus en Tanzanie ce mois-ci. Clooney aurait même été jusqu’à snober la cérémonie des Oscars 2014 pour rejoindre Amal Alamuddin, à Londres. Une femme comme lui? «Amal est très intelligente et peut tenir une conversation», explique une source à US Weekly. Des qualités indispensables pour plaire à George Clooney, qui aurait un temps été charmé par l’éloquence d’Eva Mendes. Très prise par sa carrière, l’avocate ne rêverait pas de mariage et d’enfants dans un futur proche, ce qui n’est pas pour déplaire au comédien. 


Andrea Bocelli
Marié

Après douze ans d’amour, Andrea Bocelli a enfin épousé sa compagne Veronica Berti. Entouré de la famille et de proches, le couple affichait une touchante complicité. C’est le vendredi 21 mars, premier jour du printemps et deuxième anniversaire de leur petite fille, Virginia, qu’Andrea Bocelli et Veronica Berti, se sont dit «oui» dans l’église Madonna de Montenero à Livourne en Italie. Célèbre pour son duo Vivo per lei avec Hélène Ségara, le chanteur italien vit en couple depuis douze ans avec la jolie brune. Le marié, 54 ans, avait choisi un élégant costume gris anthracite et portait une rose blanche à la boutonnière, assortie au bouquet de la mariée.

 

James Rebhorn
N’est plus

Homeland est en deuil. James Rebhorn, l’acteur qui jouait Frank Mathison, père de Claire Danes dans la série américaine, est décédé. Il s’est battu pendant plus de vingt ans, mais la maladie l’a vaincu. L’acteur s’est éteint vendredi après-midi, dans sa maison de South Orange dans le New Jersey, à seulement 65 ans, a annoncé son agent, Dianne Susch, au Hollywood Reporter. «Il avait un cancer de la peau diagnostiqué en 1992. Il s’est battu tout ce temps. Depuis une semaine et demie, il recevait des soins chez lui», précise-t-elle. Il laisse derrière lui sa femme, Rebecca Linn Rebhorn, et leurs deux filles, Emma et Hannah.


Caroline Barclay
Cambriolée

Caroline Barclay a été victime d’un cambriolage. L’appartement de la dernière épouse de la légende des nuits tropéziennes Eddie Barclay, aujourd’hui disparu, qui se situe dans le XVIIe arrondissement de Paris, a été cambriolé. Plusieurs inconnus ont réussi à pénétrer par effraction dans l’appartement de la ravissante Caroline Barclay, vue récemment à la projection du premier film de Manu Payet, Situation amoureuse: c’est compliqué. Ils se sont ainsi emparés d’un coffre-fort renfermant bijoux, montres et argent liquide. Le montant du préjudice s’élèverait à 150000 euros. Les cambrioleurs auraient accédé à l’appartement de la victime en grimpant le long de la façade de son immeuble.


Blake Lively
Nouvelle vie

Il y a des rôles qui vous collent à la peau toute votre vie. Dans certains cas, cela peut s’avérer problématique. Blake Lively, elle, a parfaitement géré l’après-Gossip Girl. Propulsée en tant que star à la télévision américaine pour son rôle de Serena Van Der Woodsen, une lycéenne privilégiée du très chic quartier de l’Upper East Side à Manhattan, la divine blonde vole désormais de ses propres ailes. «Avoir une vie personnelle est vraiment une bonne chose, déclare dans le magazine Elle la comédienne de 26 ans. Aujourd’hui, l’ex de Leonardo DiCaprio est tout simplement heureuse. Mariée depuis 2012 à l’acteur Ryan Reynolds - qu’elle a rencontré sur le tournage de Green Lantern - Blake Lively commence à se faire un nom du côté de Hollywood. Sa prestation dans le très bon Savages d’Oliver Stone a renforcé sa crédibilité dans le milieu du 7e art.


Aretha Franklin
72 printemps et un nouvel album

L’anniversaire d’Aretha Franklin (dont la vraie date est le 25 mars) s’est déroulé à l’hôtel Ritz-Carlton de New York où elle avait organisé une petite réception avec quelques invités triés sur le volet. Parmi eux, Denzel Washington qui venait tout juste de terminer une représentation de la pièce qu’il joue sur Broadway. Au cours de la soirée, Aretha, tout de jaune vêtue, a bien évidemment soufflé ses bougies et montré qu’elle avait toujours du coffre. Ses fans pourront vite s’en rendre compte puisque la reine de la soul travaille sur un nouvel album. Et pas de reprises, ni de best of, la chanteuse est tournée vers l’avenir. La preuve: elle s’est entourée de jeunes artistes.



David Hallyday
Juré de Rising Star

Ces derniers jours, les rumeurs allaient bon train sur les personnalités évoquées pour participer à Rising Star: M. Pokora, Linda Lemay ou encore Cathy Guetta auraient été approchés pour rejoindre le jury. Jusqu’ici, aucun nom n’avait été confirmé. La surprise est finalement venue de David Hallyday qui a annoncé avoir accepté de faire partie des jurés de l’émission, dans laquelle les candidats font face au choix du jury et du public via une application mobile. A la manière des effets de scène de The Voice, modèle logique pour M6, les candidats de Rising Star se présentent cachés par un écran virtuel où apparaissent les téléspectateurs connectés à l’application. Le fils de Sylvie Vartan et de Johnny Hallyday connaît une carrière musicale florissante depuis plusieurs années, en tant que chanteur, mais aussi compositeur.


L’Wren Scott
Dernier adieu à Los Angeles

Après le suicide de L’Wren Scott, son corps a été transféré vers la côte ouest des Etats-Unis. Le New-York Post rapporte que le frère aîné de la styliste et son compagnon, Mick Jagger, ont décidé de rendre un dernier hommage à L’Wren à Los Angeles. C’est à LA que L’Wren avait commencé sa carrière après des années de mannequinat à Paris. Si l’entourage de l’ancien mannequin d’1m 91 a décidé d’opter pour le silence dans les médias, Lupe Montufar, son ancienne gouvernante (entre 1993 et 2009), se montre beaucoup plus bavarde. «Elle avait honte de devenir pauvre, assure Lupe Montufar au tabloïd. Etre au contact de ses amis riches et célèbres lui faisait prendre conscience de ses problèmes financiers. Elle aurait voulu dépenser, dépenser, dépenser. Sans compter! Elle aurait aimé avoir un job, gagner de l’argent et dépenser tout son salaire dans les magasins… sans même payer son staff. (…) Mick s’assurait auprès de son assistant que L’Wren ne manque de rien. Il était heureux de payer pour la nourriture et les frais du quotidien, mais il ne lui donnait jamais de cash».



 

Plus dans cette rubrique:

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Un monde décadent

Triste spectacle que celui qu’offraient les Arabes réunis au Koweït. Alors que la région bouillonne et que le monde, même occidental, souffre d’une crise économique et même sociale aiguë, le sommet qui réunissait les représentants des Etats arabes au Koweït sonne creux. Une fois de plus, il n’aura fait que confirmer les divergences qui opposent les pays de la région, divergences qu’ils ont tenté en vain de mettre en sourdine, faute de pouvoir les occulter. En quête de solutions à toutes ces crises, ils n’ont réussi qu’à confirmer, quasi officiellement, leurs faiblesses. Preuve de leur impuissance, la crise syrienne qui entre dans sa quatrième année, avec un bilan de milliers de morts et des millions de déplacés et de réfugiés, au milieu d’un silence assourdissant des dirigeants arabes impuissants à faire aboutir des négociations entre les rebelles et le régime syrien. Ils s’en sont remis au Conseil de sécurité après l’échec des rencontres de Genève et la navette du médiateur Lakhdar Brahimi. On a toujours dit que les Arabes étaient forts en engagements, mais incapables de les respecter. Ainsi, ils jurent, chose rare, d’une même voix, ne pas accepter de reconnaître Israël en tant qu’Etat juif. Mais cela ne reste que de l’encre qui sèche sur le papier. Même si le sujet a été abordé au Koweït et, une fois de plus, confirmé. Les participants au sommet ont voulu donner le change et éviter de mettre en avant leurs profondes dissensions. Ils ont échoué là aussi car celles-ci sont apparues du fait que sur les vingt-deux membres de la Ligue, seuls treize chefs d’Etat ont répondu «présents» au Koweït. Les autres se sont fait représenter par leurs ministres des Affaires étrangères, refusant visiblement de se retrouver côte à côte avec des homologues que tout divise. Ainsi Riyad, les Emirats et Bahreïn sont à couteaux tirés avec Doha d’où ils ont rappelé leurs ambassadeurs respectifs en signe de protestation contre ce qu’ils qualifient d’ingérences du Qatar dans leurs affaires internes, mais aussi pour son soutien aux Frères musulmans que l’Egypte et l’Arabie inscrivent dans le registre des terroristes. Enfin, comme on pouvait s’y attendre après des débats profondément stériles, le communiqué final ne pouvait être que ce qu’il fut et, comme a titré un média européen, ce ne furent que des paroles, et encore des paroles. Les Etats membres de la Ligue rassemblés au Koweït, loin d’être unis, se sont contentés de vagues recommandations classiques sans contenu réel. Les dirigeants censés évoquer et dénoncer l’offensive israélienne sur Gaza, se sont, sans grande surprise et sans illusions, limités à rappeler des mesures que les économistes préconisent, depuis plus de trente ans et qui concernent, notamment, l’agriculture, l’eau, les réseaux routiers, des projets industriels dans la Bande… Autant de sujets que l’on ressasse à chaque sommet arabe et qui demeurent lettre morte. Ainsi vont les Arabes qui, outre leurs antagonismes irrémédiables, souffrent d’un laxisme à toute épreuve. Il faut cependant relever la seule décision concrète votée par les participants au sommet du Koweït: la mise en place d’un fonds doté de deux milliards de dollars destinés à financer les petites et moyennes entreprises. «Une goutte d’eau dans un océan», commente un observateur. Au milieu de ce sombre tableau, le Liban, par la voix de son président, a évoqué son dilemme et ses difficultés à continuer à accorder un abri aux Palestiniens chassés de leurs terres depuis 1948 et rejoints, il y a déjà quatre ans, par des Syriens fuyant les combats particulièrement meurtriers de leur pays. Promesse d’aide lui a été faite. Reste à la remplir. Le Liban, comme chacun le sait et le dit depuis la nuit des temps, est pauvre en ressources naturelles, et riche en ressources humaines. Hélas nos cerveaux sont allés, à leur corps défendant, servir les pays arabes si riches en pétrole et si pauvres en compétences. Le monde est vraiment mal fait, on s’en rend compte malheureusement à travers toute la planète où les peuples de toutes origines connaissent une sorte de décadence, même si elle est particulièrement éclatante dans les pays auxquels nous appartenons.


 Mouna Béchara
   

Santé

Allergies respiratoires. En constante augmentation
L’incidence des maladies allergiques est en constante augmentation. La pollution figure en bonne place dans les explications pour la flambée…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved