Magazine Le Mensuel

Nº 2860 du vendredi 31 août 2012

EN RAFALE

Solution ou statu quo?

Des observateurs révèlent que le projet de règlement iranien de la crise syrienne repose sur le respect par l’opposition des alliances stratégiques de l’armée avec la Russie, la Chine, l’Iran et les mouvements de résistance arabes. Le départ du président syrien n’y est pas abordé. Par contre des élections présidentielles y sont prévues pour 2014.

Related

Exaspérés

admin@mews

No comment

admin@mews

Libanais à l’abri

admin@mews

Laisser un commentaire