Magazine Le Mensuel

Nº 2892 du vendredi 12 avril 2013

En catimini

En catimini

Un bloc qui fond
Les départements protocolaires du palais de Baabda ont été informés, en mettant au point le programme des consultations parlementaires pour la désignation d’un nouveau Premier ministre, que deux des membres du Bloc de l’unité de la Montagne présidé par Talal Arslan s’en sont retirés. Il s’agit de Nagi Gharios, qui a rejoint le Bloc du CPL – il en avait fait l’annonce dans un communiqué- et de Fadi Awar, qui s’est recyclé en indépendant en quittant le bloc du Courant patriotique libre. Ainsi, le Bloc de l’unité de la Montagne qui ne compte plus que deux personnes, Arslan lui-même et Bilal Farhat, perd son siège autour de la table du dialogue national. Tout ce bric-à-brac influe négativement sur les relations entre le général Michel Aoun et l’émir Arslan, alors que le Hezbollah cherche toujours à réconcilier ses deux alliés. Sauf qu’Arslan a déjà annoncé son alliance avec Joumblatt.

Related

En catimini

admin@mews

Aoun: les leçons du passé

admin@mews

En catimini

admin@mews

Laisser un commentaire