Magazine Le Mensuel

Nº 2906 du vendredi 19 juillet 2013

general

L’amour à distance. Témoignages et conseils coquins

Faire l’amour apaise, décontracte, tonifie et stimule. C’est un moyen de renforcer la relation amoureuse et sexuelle. Comment les couples qui vivent à distance font-ils pour assouvir leurs désirs? Peut-on vivre sa sexualité avec son conjoint même quand les kilomètres séparent?
 

Pour préserver une relation amoureuse et sexuelle à distance, il s’agit d’investir de votre temps et de votre imagination, de mettre de côté vos tabous et votre honte et d’effacer la frustration des kilomètres en vous branchant sur les divers moyens de communication mis à votre disposition… pour faire l’amour malgré les distances.
Avoir recours au plaisir solitaire serait l’un des moyens les plus utilisés dans un couple qui vit séparé. Et pourtant, selon les sexologues, la masturbation serait le secret le mieux gardé dans un couple, le sujet tabou par excellence. Cela n’empêche pas les célibataires ou les mariés, de nombreux hommes – et femmes – d’y avoir recours pour se donner du plaisir, se détendre, fantasmer tranquillement… Et, selon une récente étude menée aux Etats-Unis, les couples vivant à distance s’y adonneraient régulièrement pour assouvir un désir qui se fait persistant, préférant la masturbation à l’adultère. Selon toutes les statistiques menées, les hommes seraient deux fois plus
nombreux à s’y adonner que les femmes. Cette activité manuelle, sans aucun effet secondaire, les hommes y ont principalement recours quand, précisément, leurs rapports sexuels sont trop espacés. En effet, se donner soi-même du plaisir quand le partenaire vit à l’étranger serait l’un des moyens les plus utilisés pour vivre tant bien que mal sa sexualité. Cela n’a rien d’inquiétant tant que la masturbation ne devient pas pathologique, c’est-à-dire obligatoire, répétitive et plus importante que le rapport sexuel lui-même, surtout aux moments des retrouvailles. Actuellement, avec les moyens de communication si performants, certains couples se mettent sur Skype par exemple et ont recours à des jeux érotiques simultanés qui exacerbent leurs sens et finissent par les conduire à la jouissance. Parmi les objets utilisés, seuls ou face à l’écran branché sur le partenaire, le recours aux sex-toys. Ces gadgets pouvant procurer du plaisir à leurs utilisateurs, tout en excitant le partenaire qui regarde et se laisse aller à son désir.

Témoignages
«Mon mari vit en Arabie saoudite, raconte Samar, et moi au Liban, pour rester près de mes enfants en âge d’être scolarisés. Avant son voyage, nous avions une vie sexuelle intense et l’amour physique était l’un des ciments de notre couple. Son départ a été dur à accepter bien qu’il rentre à Beyrouth chaque mois. De peur qu’il ne me trompe, je l’appelais chaque soir et nous faisions l’amour au téléphone. Puis, nous avons découvert ce merveilleux moyen de communication qui nous permet de nous parler et de nous voir en même temps. Nous nous sommes branchés sur Skype et, là, nous avons basculé dans un jeu de séduction et d’érotisme au cours duquel nous donnions cours à tous nos fantasmes. Quand il rentre chez nous, nos retrouvailles sont d’une intensité incroyable, parce que le fil du désir a été maintenu et exacerbé même à distance», ajoute la jeune femme.
«Se désirer à distance, avoir du plaisir chacun de son côté, tout en restant fidèle à l’autre, tel est notre sort depuis que Rami vit au Koweït, confie Alia. Mais au lieu de se répercuter négativement sur notre sexualité, la distance n’a fait qu’émousser notre désir. A Paris, nous nous sommes rendus dans une boutique de gadgets sexuels et ce que mon mari a toujours refusé – me laisser acheter un godemiché -, eh bien, c’est lui qui m’a encouragée à le faire, considérant qu’il fallait mieux utiliser un substitut du sexe masculin que de succomber à un autre homme. Ce gadget fait désormais partie de nos jeux érotiques partagés par écrans interposés».

Des avantages et des inconvénients
On pourrait dire que le plus gros souci de la sexualité à distance réside dans le fait que tout est plus ou moins planifié. Certaines personnes vivant dans une telle situation ont l’impression que leur sexualité perd un peu de sa spontanéité, qu’on peut moins débarquer devant l’autre en sous-vêtements sous un peignoir, qu’il est gênant de ne pas avoir la possibilité de pouvoir faire un détour en rentrant du travail pour prendre sa dose. Que parfois, quand on a seulement quelques heures pour profiter de l’autre, on ne ressent pas spécialement de désir, car il n’y a rien de moins mécanique que le sexe. Ce qui est sûr, c’est que cette situation a aussi ses avantages: ça permet pour certains de consolider leurs relations, à d’autres de devenir plus indépendants, de sortir de l’amour fusion qui éteint le désir avec le temps… Ce qui est sûr, c’est que chaque couple est unique, a sa façon de pallier le manque physique de l’autre, ses petites méthodes pour durer, pour combler le manque de l’autre, on se dévoile peut-être un peu plus, ou en tout cas autrement. Cependant, tout est possible: chaque couple doit avant tout œuvrer pour trouver son équilibre sexuel, que ce soit à distance ou quand on vit l’un à côté de l’autre.

Danièle Gergès

Scénario X à vivre à deux
Les hommes en raffolent, les femmes osent rarement. Pourtant, cette expérience inédite offre des sensations fortes à travers le pouvoir des mots, des sons et des images.
Comment s’y prendre pour la première fois, lorsqu’on désire avoir du plaisir à distance? Chacun a sa façon de faire. Pour vous aider à franchir le pas, un scénario qui peut s’avérer infaillible pour exacerber vos sens et ceux 
de vos conjoints.
L’air de rien, donnez rendez-vous par chat (clavardage) à votre homme, histoire de papoter. Juste avant, lumière tamisée, verre de whisky ou de champagne pour vous détendre… Enfilez un peignoir sous lequel vous serez nue ou des dessous affriolants, histoire d’exciter son imagination, puis 
installez-vous. Connectez-vous (ordi avec webcam, Facetime, Skype sur un 
smartphone ou un iPod touch par exemple) l’un avec l’autre. Une fois la discussion engagée, échauffez-le par des mots érotiques − si vous n’avez pas assez d’imagination pour le faire 
spontanément, lisez-lui des passages 
d’ouvrages «hot». Puis, décrivez-lui les caresses que vous aimeriez qu’il fasse, et comment vous réagiriez, sans oublier les endroits de son corps où vous voudriez le toucher. Au fur et à mesure de la 
conversation, dévoilez-vous peu à peu, si vous vous sentez suffisamment à l’aise. Ponctuez vos échanges de courtes pauses où vous et votre homme pourrez vous offrir mutuellement des images de vos caresses. Le désir risque de monter à vitesse grand V.
La version soft: si vous n’êtes pas à l’aise avec l’image, remplacez-la par le son par téléphone. Envoyez à votre chéri des SMS sexy pour le mettre en appétit, puis 
décrochez votre téléphone… et dites-vous que vous avez au moins autant de charme et d’assurance que ces femmes dont le métier est d’exciter les hommes en leur 
susurrant des mots érotiques, voire 
pornographiques, d’une voix envoûtante et enrouée. Si votre imagination vous fait défaut, de nombreux ouvrages sont là pour venir à votre secours. Il suffit de retenir certains passages «hot» et de les reprendre à votre compte ou simplement de les lire sur un ton sensuel…

Related

Golden Globes 2016. Le triomphe de The Revenant

admin@mews

Blanchiment d’argent. Le Liban toujours dans le collimateur des Etats-Unis

admin@mews

Economie de la connaissance: 25000 emplois d’ici 2025

admin@mews

Laisser un commentaire