Magazine Le Mensuel

Nº 2911 du vendredi 23 août 2013

En catimini

En catimini

Roumié: le tribunal fait débat
Quelle est la raison pour laquelle la salle de tribunal, installée à Roumié pour un coût de deux millions de dollars, est toujours verrouillée? C’est la question posée par le ministre de l’Intérieur, Marwan Charbel, à son collègue de la Justice, Chakib Cortbaoui. Le but de la création et de l’équipement de cette salle, a expliqué Charbel, est d’accélérer les audiences afin de désengorger la prison où croupissent des individus qui attendent leur jugement depuis des années, sans oublier les difficultés logistiques et sécuritaires qu’implique le transfert des prisonniers de Roumié au ministère de la Justice. Il est plus facile et plus économique que les magistrats eux-mêmes fassent le déplacement. Mais ceux-ci émettent des réserves, invoquant des considérations d’ordre sécuritaire, malgré toutes les garanties qui leur ont été données. Les contacts à cet égard se poursuivent et pourraient aboutir dès la fin du congé juridique.

Related

Reproches diplomatiques

admin@mews

Oui au dialogue à la vitesse grand V

admin@mews

En catimini

admin@mews

Laisser un commentaire