Magazine Le Mensuel

Nº 2938 du vendredi 28 février 2014

EN RAFALE

En rafales

Portraits
La nomination du ministre de l’Intérieur, Nouhad Machnouk, a été diversement accueillie. Peu apprécié sur les réseaux sociaux, le nouveau ministre a vu cependant ses portraits fleurir dans divers quartiers de la capitale et jusque dans des ruelles relevant des forces du 8 mars.

 

Le Hamas indifférent
Les responsables du mouvement Hamas n’ont pas pris part aux efforts politiques déployés pour apaiser les tensions communautaires dans le village de Bayssarié. Deux takfiristes palestiniens en étaient sortis pour perpétrer des attentats terroristes. Les habitants sont excédés.

 

Le pari de Berry
Les efforts du président Nabih Berry pour mettre la dernière touche au gouvernement Salam et en définir la tendance politique prouvent que le chef de l’Assemblée mise sur le rapprochement irano-saoudien qui, à son avis, fera régner un climat plus positif sur le Liban.

 

Tunnel sans fin
Un jeune député a tenté en vain de suivre le scandale du tunnel inondé menant à l’aéroport. Le procureur général financier, Ali Ibrahim, avait intenté un procès pour négligence contre la compagnie MEAS en la personne de son P.-D.G. puis transmis le dossier au juge d’instruction du Mont-Liban.

 

Infiltration des talibans
Un diplomate arabe à Beyrouth a confirmé que les talibans avaient ouvert un bureau de représentation en Turquie et projetaient avec des homologues turcs l’envoi de combattants takfiristes pakistanais et afghans vers la Syrie et le Liban.

 

Guerre asymétrique
Chaque fois que l’armée réussit à porter un coup aux terroristes, les commentateurs des médias s’empressent d’annoncer la fin de la guerre contre le terrorisme. Selon les observateurs, ceci a un effet néfaste sur la population car il s’agit d’une guerre asymétrique qui peut durer longtemps.

Related

A chacun sa part?

admin@mews

Malaise au Moustaqbal

admin@mews

Ecole chrétienne fermée

admin@mews

Laisser un commentaire