Magazine Le Mensuel

Nº 2940 du vendredi 14 mars 2014

  • Accueil
  • à la Une
  • La Colombie: vaste riche, diversifiée…Une destination touristique qui monte
à la Une

La Colombie: vaste riche, diversifiée…Une destination touristique qui monte

Immense pays tant par sa superficie que par sa biodiversité, l’ancienne colonie espagnole, théâtre de très nombreuses guerres civiles, a été longtemps livrée aux narcotrafiquants, ce qui lui avait valu une réputation de pays voyou. Aujourd’hui, la Colombie redresse son image.

Depuis quelques années, les touristes du monde affluent en Colombie. Reconnu pour son café (deuxième producteur au monde et fournisseur des 10% de la consommation mondiale), le quatrième plus grand pays d’Amérique du Sud est une terre riche qui bénéficie d’une variété de climats et cultive une large gamme de produits destinés à l’exportation: canne à sucre, bétail, riz, maïs, tabac, bananes, cacao, noix de coco, bois… Le pays des belles femmes est également célèbre pour ses mines d’or et d’émeraudes. Son sous-terrain est riche en pétrole, hydrocarbures, minerais…  Son industrie n’a rien à envier à sa production agricole et minière. Elle se caractérise par ses chantiers navals, ses raffineries, sa production de textiles, de charbon, de nickel, de coton, de fleurs, etc.  
Malgré son potentiel économique, la Colombie (qui connaît une croissance certaine) demeure un pays du Sud où la pauvreté continue à régner, notamment dans les villes où 80% de la population rurale s’est réfugiée durant le conflit civil interne qui a duré des années.
Ce pays a été très longtemps sous la coupe des narcotrafiquants et des guérillas. Il n’a commencé à renaître qu’avec l’arrivée au pouvoir du président Alvaro Uribe Vélez, en 2002, et la «politique de défense et de sécurité démocratique» qu’il a lancée et qui consiste à ne plus accorder l’asile aux terroristes et à impliquer, en même temps, les citoyens dans le démantèlement du trafic de stupéfiants. Depuis, la Colombie a redoré son blason. Même si des poches incontrôlables demeurent ici et là, notamment au sud et à l’ouest, la sécurité intérieure du pays s’est nettement améliorée, les prix des matières premières ont augmenté et le tourisme, banni depuis des décades, a repris en force.
C’est notamment à Carthagène avec ses plages de rêve et ses fortifications légendaires que les touristes affluent. Imaginez des étendues de sable fin à l’infini en bordure de la mer des Caraïbes,  bleue, transparente qui, à perte de vue, va se jeter dans l’océan Atlantique. La baignade dans l’eau chaude, la musique latino, les sourires, une joie de vivre contagieuse… font oublier les gangsters, les preneurs d’otages, les maquis honnis de l’Amazonie et bienvenue à Carthagène, la porte de l’Amérique du Sud, celle qui recevait encore, jusqu’en 1850, les cargaisons d’esclaves en provenance d’Afrique.
Consolidé par des remparts qui attestent de son passé houleux, la ville de Gabriel Garcia Marquez, voisine de celle de Shakira (Barranquilla), le pays de Fernando Botero offre des baies ravissantes surpiquées de condos blancs qui s’empilent en hauteur, des hôtels luxueux, des plages qui s’étendent. Et bien sûr, la vieille ville à l’intérieur de ses remparts dont le charme lui a valu d’être inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco (1984). La ville, chargée d’histoire, regorge de façades ravalées, de peintures fraîches et vives, de balcons fleuris. Avec ses nombreux musées, dont celui de l’Inquisition qui garde tous les instruments utilisés pour punir les hérétiques, ses bus à ciel ouvert, les fameuses Chivas où l’on consomme de l’alcool et où on danse la samba toute la nuit, ses promenades en calèche et ses nombreux débits de jus… La ville la plus visitée de Colombie partage bien ses plaisirs.

Gisèle Kayata Eid, Montréal
 

Colombie comme Colomb!
La Colombie, premier pays découvert en 
Amérique du Sud, tient son nom de son 
«découvreur» Christophe Colomb. Initialement un seul pays avec le Venezuela et l’Equateur, la République de Colombie actuelle comprend 32 départements et une population de 46 millions majoritairement catholiques (largement 
rattrapés par les «nouvelles religions», évangéliques entre autres).  L’espagnol est la langue officielle de trois ethnies principales: les indigènes, les Espagnols et les Africains.   

Richesse géographique
Bordée par l’océan Atlantique, le Venezuela, le Panama, l’Equateur, le Pérou et le Brésil, la Colombie bénéficie d’une diversité 
géographique remarquable: Bogota (la capitale) est située à 2 400 m et connaît des hivers froids. La côte caraïbe est ensoleillée et très chaude. 
L’Amazonie au sud a un climat tropical. La cordillère des Andes la traverse du sud-ouest au nord (là où se trouvent les villes importantes, Bogota, Medellin et Cali) avec des montagnes très hautes par endroits. Plusieurs volcans sont encore actifs en Colombie. On y trouve des déserts (celui de la Guajira)… C’est le second pays le plus diversifié de la planète qui possède, à lui seul, 60% des ressources hydrauliques de l’Amérique latine.  

Related

Obama-Abdallah. Conflits d’intérêts

admin@mews

Moyen-Orient. L’Amérique change de camp?

admin@mews

Le cybersexe au Liban. Des stars prises au piège

admin@mews

Laisser un commentaire