Magazine Le Mensuel

Nº 2942 du vendredi 28 mars 2014

  • Accueil
  • à la Une
  • Chamoun Mouannès Run Lebanon: le dernier défi d’un passionné de la course
à la Une

Chamoun Mouannès Run Lebanon: le dernier défi d’un passionné de la course

Chamoun Mouannès, dont le nom est lié à la marche et à la course, a relevé un nouveau défi. Son dernier exploit: parcourir les 
10 452 km2, soit la surface de l’ensemble du territoire libanais, le drapeau du Liban sur le dos. A vos marques, prêts, partez.
 

Passionné de la marche et de la course, il l’est également pour la nature. Lui, c’est Chamoun Mouannès, chef de file des randonneurs au Liban qui vient d’achever Run Lebanon, une course étalée sur six mois et sur l’ensemble du territoire libanais. Cet homme, qui arbore sur son dos le drapeau du Pays du Cèdre, est un amoureux de la montagne, de la nature et compte à son actif plusieurs courses. Excellent marathonien, il a battu plusieurs records. Il fait des promenades dans les vieux sentiers de randonnée, pourtant en voie de disparition. Ce fondateur du club, the Hidden roads and foot trails of Lebanon, a créé un parcours unique dont la totalité permet de protéger les petits segments isolés. Ce qui, par ailleurs, permettait aux villages intéressés d’investir intelligemment dans leur patrimoine naturel et touristique, et de préserver ainsi ce capital de manière durable grâce aux traversées du Nord au Sud. Il n’a de cesse de se renouveler et de contribuer à encourager la nouvelle génération au plaisir de la course et de la marche «susceptibles, dit-il, d’éloigner la nouvelle génération de la drogue, de l’alcoolisme et de la sédentarité, fléaux très dangereux et qui menacent les jeunes». Il a sillonné donc tout le Liban à la découverte de tous ses coins et recoins au point d’être devenu une référence en la matière. A travers son parcours, il découvre des villages abandonnés, des grottes magnifiques, des vestiges de temples, des animaux que l’on ne  croyait plus trouver au Liban, des plantes rarissimes…
Coureur professionnel, il est aussi entraîneur. Il aime partager sa passion, c’est pourquoi, il organise des randonnées avec des scouts, mais aussi avec des handicapés, des amateurs et même des professionnels. D’ailleurs, certains étrangers ont recours à lui pour aller à la découverte de ces promenades fabuleuses qui leur permettent à la fois de pratiquer la marche, leur sport favori. «Ces randonnées sont destinées, dit-il, aux amoureux de la nature et de la marche. Au cours de ces excursions, ils logent chez l’habitant», précise-t-il. Les villageois sont accueillants et n’hésitent pas à ouvrir leurs portes pour y loger, désaltérer et même offrir à manger aux randonneurs. «La générosité libanaise, dit-il, est bien réelle, nous l’avons souvent testée».
Chamoun Mouannès a également pratiqué la marche et la course dans divers pays du monde dont les Etats-Unis, le Canada, la France, la Grèce, l’Italie, la Belgique… son rêve est de traverser la muraille de Chine. Parmi ses passions aussi, les plantes médicinales. Il a plus d’une recette en tête et des remèdes à tous les maux. De ses marches, il ramène de jeunes pousses de diverses sortes d’arbres dont des cèdres et des pins qu’il plante, veillant à contribuer au reboisement du Liban.

Danièle Gerges

Pour les personnes intéressées, contacter le (03) 181 956 ou email:
chamounmouannes@hotmail.com

Related

CNSS. Le gouffre

admin@mews

Chamel Roukoz. Ses guerres et ses défis

admin@mews

Perspective 2019. Chronique d’un crash annoncé

admin@mews

Laisser un commentaire