Magazine Le Mensuel

Nº 2987 du vendredi 6 février 2015

general

Magida enflamme Sharjah

Magida el-Roumi a dernièrement donné un concert humanitaire à Sharjah. Les revenus de cet événement unique ont été remis à la Big Heart Foundation, une initiative philanthropique lancée par cheikha Jawaher Bint Mohammad Al Qasimi, épouse de l’émir de Sharjah et l’avocat UNHCR pour les enfants réfugiés. Cheikh Sultan Ben Ahmad Al Qasimi, président de la Sharjah Media Corporation et de Sharjah Media Centre (SMC), a estimé que le concert de la chanteuse libanaise était très important et une première dans l’émirat. La diva, ravie de contribuer à la Big Heart Foundation, a chanté durant deux heures, éblouissant les spectateurs avec ses hits.

Louane Emera
En marche pour le César

L’ex-candidate de The Voice 2013 est officiellement nommée pour le César du Meilleur espoir féminin. A 18 ans, portée par le succès de La famille Bélier, la jeune artiste reviendra à la télévision, au cours de la cérémonie des César 2015 qui se tiendra le 20 février. Louane Emera a vite partagé son bonheur sur son compte Twitter.

La France bat le Qatar
Quintuple championne de handball

L’équipe française a décroché, dimanche 1er février, à Losail, à Doha, sa cinquième étoile du championnat du monde de handball (1995, 2001, 2009, 2011 et 2015). Les Qataris n’ont jamais lâché notamment au cours de ce match final, mais trois points seulement les ont classés seconds du monde et sacré les Français champions (25-22).
La France devance désormais la Roumanie et la Suède au palmarès des mondiaux, et le Qatar peut se vanter de sa médaille d’argent mondiale.

American Sniper
Entre succès et controverse

Depuis sa sortie, American Sniper, le long métrage de Clint Eastwood, suscite la polémique. Le film raconte l’histoire vraie de Chris Kyle, un tireur d’élite de l’armée américaine qui a tué 160 ennemis en Irak. Héros pour les uns, assassin pour les autres, il est interprété par Bradley Cooper, nommé pour ce rôle. Entre le succès du film et la controverse qu’il a suscitée, Michelle Obama l’a défendu. Elle considère qu’il est le «portrait complexe et émouvant d’un ancien combattant et de sa famille». «Même si je sais que [American Sniper] a été critiqué, j’ai senti que, plus que d’autres films, celui-ci touche à beaucoup d’émotions et d’expériences telles que je les ai entendues racontées directement par des familles de militaires au cours de ces dernières années», souligne la Première dame américaine.

Related

Nabil de Freige, député de Beyrouth. «Certains veulent provoquer une fitna»

admin@mews

Valérie Trierweiler au Liban. «Il est temps d’agir»

admin@mews

«I am not a Martyr». Cri d’alarme de la nouvelle génération

admin@mews

Laisser un commentaire