Magazine Le Mensuel

Nº 2999 du vendredi 1er mai 2015

Télévision

Semaine du 1er au 7 mai

Les enfants du marais
Dimanche 3 à 21h50, F2

de Jean Becker
Jacques Villeret, André Dussollier, Jacques Gamblin et Jacques Dufilho
Garris cueille du muguet dans la forêt, pendant que son ami Riton paresse dans l’herbe. Ce dernier ne s’est jamais complètement remis du départ de sa femme Pamela. Garris le secoue et l’invite à prendre des forces: comme tous les ans à la même époque, ils vont faire la tournée des maisons du voisinage pour chanter et obtenir une petite pièce ou quelques victuailles. Riton vit dans la hantise que son compagnon quitte un jour les bords de l’étang marécageux où ils vivent, et les laisse seuls, lui et ses trois enfants. Il se souvient du jour de leur rencontre, juste après la guerre. Garris, tout juste démobilisé, marchait sans but dans le marais. A la vue d’un vieil homme, assis dans le froid devant sa cabane, il s’arrête. Garris couche l’homme affaibli et s’en va relever ses lignes. Il en rapporte une anguille. Le vieux rendit son dernier soupir, au moment même où Riton venait lui annoncer le départ de Pamela… (115’, 1999)

Embrassez qui vous voudrez
Dimanche 3 à 21h45, D8

de Michel Blanc
Charlotte Rampling, Jacques Dutronc, Carole Bouquet, Michel Blanc et Karin Viard
A chaque invitation de ses bons amis Elisabeth et Bertrand, Véro fulmine. Elle ne supporte plus de se sentir écrasée par leur standing de nababs. Cette fois, elle tient la parade! A table, sûre de son petit effet, Véro annonce à la cantonade qu’ils ont réservé pour les vacances dans le même palace. Jérôme manque de s’étouffer! Bertrand saisit la balle au bond pour annoncer à sa moitié que, pour sa part, il n’ira pas au Touquet, business oblige. En bonne copine pique-assiette, Julie accepte de l’accompagner, contrairement à sa fille Emilie qui s’envole pour Chicago avec une copine. Elle voyage en fait avec Kevin, l’employé de papa. Arrivée au Touquet, Véro frise la syncope: Jérôme a loué un mobile-home! A l’hôtel, la belle Lulu, tyrannisée par un mari jaloux, est sur le point de craquer. Depuis l’accueil, Maxime, serial dragueur, l’observe… (120’, 2002)

On a failli être amies
Mardi 5 à 22h00, C+

d’Anne Le Ny
Karin Viard, Emmanuelle Devos, Roschdy Zem et Philippe Rebbot
Parmi les ouvrières massivement licenciées dont elle a la charge, Marithé, qui travaille dans un centre de formation pour adultes, remarque Carole, qui ne paraît guère à sa place. Elle la retrouve le soir même, en patronne du luxueux restaurant dont son mari Sam est le cuisinier inspiré. Carole la présente comme une amie du club de gym. Au fil des entretiens de formation, Marithé comprend que Carole se sert d’elle comme prétexte pour couvrir ses rendez-vous avec son amant. De son côté, Marithé n’est pas insensible au charme de Sam, en plein chantier, qui prépare l’ouverture d’un second restaurant en ville. Elle perd peu à peu le contrôle de la situation… (90’, 2014)

Le secret de Brokeback Mountain
Mercredi 6 à 21h45, F4

d’Ang Lee
Heath Ledger, Jake Gyllenhaal, Randy Quaid, Michelle Williams et Anne Hathaway
Wyoming, 1963. Jack et Ennis, deux garçons de ferme issus de familles en lambeaux, dégotent un job saisonnier à Brokeback Mountain: accompagner la transhumance d’un troupeau de moutons. L’un s’occupera du campement, l’autre des bêtes aux alpages. Peu loquaces, Jack et Ennis brisent finalement la glace. Après des semaines de solitude, un soir, les deux cow-boys deviennent amants. Une passade? Surpris en train de folâtrer, les voilà remerciés par leur boss. Chacun reprend alors sa vie d’avant. Cet amour interdit marquera à jamais leur existence. Ennis se marie rapidement, tandis que Jack court les rodéos… (130’, 2005)

Fatal
Jeudi 7 à 23h25, M6

de Michaël Youn
Michaël Youn, Isabelle Funaro, Stéphane Rousseau et Vincent Desagnat
Le rappeur bling-bling et hard-core Fatal Bazooka a vendu 15 millions de disques. Il a déjà produit des dizaines de tubes et est devenu une star incontestée et incontournable du rap. La vie sourit de toutes ses dents en or à Fatal Bazooka, en apparence du moins. Parce que la réalité s’avère bien moins rose. Le rappeur se pose des questions existentielles, se demande d’où il vient et où il va. Pour mieux vendre sa musique, il a fait croire qu’il était né dans un ghetto, alors qu’il vient d’un paisible petit village de Savoie. Mais l’enfance heureuse, au beau milieu des Alpes, d’un petit garçon entouré de parents aimants n’a jamais fait rêver les fans de rap… (120’, 2010)

 

Related

Semaine du 8 au 14 novembre

Semaine du 12 au 18 avril

Semaine 5 au 11 décembre

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.