Magazine Le Mensuel

Nº 3049 du vendredi 15 avril 2016

En Privé

En privé

Tripoli semble peu enthousiaste à la veille des élections municipales qui approchent à grands pas. Le nombre des candidats au conseil municipal reste minime, alors que trois candidats sont en lice pour la présidence de la municipalité: l’ex-député Moustafa Allouche, l’ex-ministre Sami Minkara et Khaldoun Shérif, conseiller du président Najib Mikati et proche de Fayçal Karamé. Pour le quartier de Mina, c’est le nom de l’ancien chef de la municipalité, Abdel-Kader Alameddine, qui fait partie des cercles de Karamé et Mikati qui est sur toutes les lèvres. Pour les observateurs, l’absence de portraits et de calicots, ainsi que l’immobilisme des machines électorales sont en grande partie dus au manque de netteté de la position du Moustaqbal. Le parti haririen n’a pas encore décidé s’il mène sa campagne en solo ou via une alliance avec Najib Mikati, Fayçal Karamé et Mohammad Safadi, alliance qui soutiendra une personnalité consensuelle, qui correspondrait pour Mikati au profil suivant: un jeune, appuyé par les leaders traditionnels et les forces de la ville, capable de réhabiliter le chef-lieu du Liban-Nord qui a trop souffert des agissements des ex-chefs de municipalités, Nader Ghazal et Amer Rafeï.

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

Laisser un commentaire