Magazine Le Mensuel

Nº 3055 du vendredi 27 mai 2016

En coulisse

En coulisses

Le Hezbollah a désigné, par une décision signée de son secrétaire général, sayyed Hassan Nasrallah, Moustafa Moghniyé, à la succession de Moustafa Badreddine, qui a péri dans un attentat à Damas. Il s’agit du chef militaire le plus en vue après l’assassinat de Imad Moghniyé, responsable militaire sur le terrain syrien qui a trouvé la mort, lui aussi, à Damas. C’est ce que révèlent des rapports médiatiques, alors que des informations précédentes avaient avancé le nom de Talal Hamiyé qui occupe un poste équivalent au chef d’état-major au Hezbollah. Mais le choix final est tombé sur Moustafa Moghniyé, fils aîné de Imad et neveu de Badreddine. Le nouvel élu est un inconnu. On dit qu’il n’aime pas trop les lumières, ni la vie sociale. Doté d’une personnalité énigmatique, il a très tôt acquis des aptitudes sécuritaires élevées, étant proche de son oncle Badreddine et ayant reçu un entraînement musclé en Iran.

Related

En coulisses

admin@mews

En coulisses

admin@mews

[Copy of] En coulisses

admin@mews

Laisser un commentaire