Magazine Le Mensuel

Nº 3062 du vendredi 15 juillet 2016

Télévision

Semaine du 15 au 21 juillet

Prête-moi ta main
Dimanche 17 à 21h55, TF1

d’Eric Lartigau
Charlotte Gainsbourg, Alain Chabat, Bernadette Lafont et Wladimir Yordanoff
Depuis la mort d’Hercule, le patriarche, Luis est le seul homme chez les Costa. Autant dire que lors des conseils de famille hebdomadaires, où tout se décide encore, avec sa mère et ses cinq sœurs, toutes plus ou moins bien mariées, la parité homme-femme ne joue pas en sa faveur. L’ordre du jour le met en pétard. Normal, le club des six a décidé de lui dégotter une petite femme. A bientôt 45 piges, c’est pas trop tôt! Luis s’insurge, en appelle aux droits de l’homme et claque la porte… (115’, 2006)

La grande bouffe
Dimanche 17 à 21h50, Arte

de Marco Ferreri  
Marcello Mastroianni, Michel Piccoli, Philippe Noiret et Ugo Tognazzi
Quatre hommes d’une cinquantaine d’années se retrouvent pour un long week-end dans une villa d’Auteuil avec l’intention de s’adonner aux plaisirs de la gastronomie. Se trouvent ainsi réunis Ugo, restaurateur de grand renom, Marcello, fringant pilote de ligne amateur de femmes et d’automobiles. Michel, producteur de télévision qui souffre d’aérophagie et, enfin, Philippe, honorable juge encore sous la coupe d’une vieille nourrice. Leur séminaire est bientôt troublé par l’arrivée d’une opulente institutrice, Andréa, venue faire admirer à ses élèves le beau tilleul qui trône dans le parc. Comme elle possède, elle aussi, un solide coup de fourchette, les quatre hommes la convient à leur table… (125’, 1973)

Le bonheur est dans le pré
Lundi 18 à 21h50, F3

d’Etienne Chatiliez
Michel Serrault, Eddy Mitchell, Sabine Azéma et Carmen Maura
Patron, à Dole, d’une petite entreprise de sanitaires, Francis Bergeade, 65 ans, traverse une mauvaise passe, contraint à la fois de supporter un contrôle fiscal, une révolte de ses ouvrières qu’il a menacées de licenciement, les caprices onéreux de sa femme Nicole et les exigences de sa fille Géraldine, qui entend, sous peu, se marier en grande pompe. C’est pourquoi la visite, ce jour-là, de son ami Gérard, garagiste et bon vivant, lui donne du baume au cœur, bien que tombant à un moment peu approprié. Tous deux vont déjeuner à l’hôtel-restaurant Au bon laboureur, tenu par André et sa femme… (105’, 1995)
 

La course à l’échalote
Jeudi 21 à 21h55, NRJ 12

de Claude Zidi
Pierre Richard, Jane Birkin, Claude Dauphin et Michel Aumont
Fondé de pouvoir consciencieux à la banque Carbot, Pierre Vidal est chargé d’assurer pendant quelques jours l’intérim du directeur, Hervé d’Entraygues. La banque compte parmi ses clients Bertrand de Rovère, venu déposer au coffre une mallette contenant des cessions de parts, signées en blanc, qui concernent un cabaret de travestis. Un risque, en somme, qui augmente d’autant les responsabilités de Pierre. Mais ce dernier se préoccupe surtout des agissements de sa petite amie, qui travaille dans un salon de coiffure en face de la banque et voudrait rompre avec lui. Pierre décide de profiter du week-end pour mettre les choses au clair… (90’, 1975)

 

Le trou normand
Dimanche 17 à 22h00, D8

de Jean Boyer     
Bourvil, Jane Marken, Brigitte Bardot et Noël Roquevert
L’ouverture du testament de Célestin Lemoine cause une désagréable surprise à sa belle-sœur Augustine. En effet, le défunt a légué son auberge, Le trou normand, qu’elle espérait récupérer, à son neveu Hippolyte, un dadais d’une trentaine d’années qui lui servait d’homme à tout faire. A une condition toutefois: l’intéressé devra obtenir son certificat d’études dans l’année en cours… Faute de quoi, Augustine deviendra propriétaire de l’établissement. Poussé par Maria, la domestique qui l’a élevé, Hippolyte accepte les modalités testamentaires. Chaque jour, il prend place sur les bancs de l’école du village, ce qui provoque l’hilarité d’une bonne partie de ses concitoyens… (90’, 1952)

Related

Semaine du 13 au 19 février

admin@mews

Semaine du 28 décembre au 3 janvier

admin@mews

Semaine du 18 au 24 octobre

admin@mews

Laisser un commentaire