Magazine Le Mensuel

Nº 3065 du vendredi 5 août 2016

En catimini

En catimini

Frangié persévère
Sleiman Frangié ne perd pas espoir. Le champ de ses activités s’étend de Paris à Dimane, et il continue à miser sur le Hezbollah. Ainsi a-t-il rencontré plusieurs cadres du parti chiite autour d’un déjeuner, dont Hussein Khalil, conseiller politique du secrétaire général du Hezbollah, sayyed Hassan Nasrallah, et Wafic Safa, responsable de l’Unité de liaison et de coordination. Il s’agissait, à ce stade, pour Frangié, de tâter le terrain de la présidentielle et de savoir s’il y avait du nouveau en ce qui le concerne. Surtout qu’il avait été déçu lorsque, il y a sept mois, le chef du Conseil politique, Ibrahim Amine Sayed, a déclaré, de Bkerké, où il se trouvait à la tête d’une délégation: «Nous ne pouvons pas renoncer à la candidature du général (Michel) Aoun. C’est un engagement d’ordre moral».

Related

Rifi rayé de la liste par Jubeir

admin@mews

En catimini

admin@mews

En catimini

admin@mews

Laisser un commentaire