Magazine Le Mensuel

Nº 3105 du vendredi 6 septembre 2019

  • Accueil
  • à la Une
  • Les prêts personnels. Comment pallier la pénurie de liquidité
à la Une Banque

Les prêts personnels. Comment pallier la pénurie de liquidité

En attendant des jours meilleurs et une reprise de la courbe ascendante des prêts à la consommation et des prêts-logement prévue par les banquiers en 2020, les prêts personnels représentent la planche de salut pour les individus et les ménages en panne de liquidité.
 

Les offres des banques sont là et les conditions qui leur sont associées ne sont pas toujours rédhibitoires. Il y a parfois de bonnes opportunités à saisir. Dans un contexte de stagnation de l’économie, caractérisée par des dépôts bancaires bloqués à plus longs termes, des taux d’intérêt élevés et des vannes fermées des crédits, les prêts personnels engendrent une situation de win-win pour les parties concernées, c’est–à dire pour le banquier et son client. Au client de savoir choisir parmi la panoplie de propositions disponibles sur le marché, celle qui convient le mieux à ses marges de remboursement et au banquier de savoir mesurer son risque crédit.

A quoi sert un prêt personnel?
Quelles que soient vos envies, un événement particulier, un voyage, une nouvelle voiture, le prêt personnel, qui est un crédit à la consommation, vous offre la possibilité de réaliser chacun de vos projets et/ou de simplifier votre budget. Il présente de nombreux avantages comme celui d’optimiser votre trésorerie. En effet, en échelonnant les paiements, il vous est possible de garder une partie de la somme empruntée disponible pour d’autres projets. Aussi, aucun justificatif d’utilisation n’est demandé lors de la signature du contrat. Vous l’utilisez donc comme bon vous semble. Autrement dit, les prêts personnels peuvent être la forme la plus facile de crédit non garanti à laquelle tout un chacun peut prétendre.

Une opportunité
Les principales raisons pour laquelle les emprunteurs libanais contractent un crédit personnel sont la consolidation de dettes, les dépenses du ménage et les frais médicaux. Les expériences des banquiers ont montré que les clients réguliers sont une grande opportunité pour les prêteurs et que ceux d’entre eux ayant remboursé un prêt personnel avaient demandé un nouveau prêt en quelques mois. Selon les mêmes sources, les emprunteurs qui obtiennent un nouveau prêt peu de temps après la clôture d’un autre prêt le font avec le même établissement financier. En plus, la plupart des candidats à cette catégorie de prêts sont des clients ayant un solde sur leur carte de crédit. Ce phénomène repose sur le fait que les Libanais sont persuadés, comme c’est le cas sur d’autres marchés émergents, que les taux d’intérêts appliqués aux cartes de crédits sont supérieurs à ceux imposés aux prêts personnels. Ce qui n’est pas toujours vérifiable au Liban.

Etablir son propre comparatif
Les consultants financiers sondés par Magazine conseillent aux candidats à des prêts personnels d’établir leur propre comparatif concernant les taux d’intérêts qui varient en ce moment sensiblement entre une banque et une autre. Aussi faut-il établir le comparatif des taux d’intérêts selon l’objet du prêt. A titre indicatif, est–il plus avantageux à un emprunteur libanais de postuler à un crédit-auto ou à un prêt personnel pour couvrir l’achat de la voiture. Toutefois, il est avéré sur base de notre enquête expresse que les taux d’intérêts débiteurs appliqués à toutes les catégories de prêts à la consommation, qu’ils soient libellés en dollar ou en livre, sont presque identiques et tournent autour de 16% pour les avances en livre.

Encadrement par la BDL
Le prêt personnel est par définition un prêt à la consommation et il est, par conséquent, encadré par des règlements stricts émis par la Banque centrale. L’objectif est, d’une part, de protéger les ménages d’un surendettement qui pourrait se révéler fatidique pour eux, et d’autre part, de mettre à l’abri les établissements de crédits contre tout défaut de paiement. Ceci dit, le dossier de chaque demande de prêt personnel est examiné et étudié comme un cas particulier, chaque banque commerciale ayant la latitude de poser ses propres conditions supplémentaires à celles de la BDL pour l’octroi de l’avance. La décision finale d’approbation ou de refus revient au département central de gestion du risque de l’institution bailleur de fonds.
Le prêt personnel est un contrat par lequel un montant d’argent est mis à la disposition d’un individu qui doit le rembourser selon des modalités déterminées et moyennant le paiement d’un intérêt. C’est un crédit non affecté à un achat déterminé. Pourtant, de nombreuses banques libanaises mentionnent dans leur dossier interne l’objet du prêt. Les versements de remboursement sont mensuels alors que la durée de l’échelonnement des mensualités peut s’étendre jusqu’à sept ans comme délai maximal. D’une manière générale, la banque  procède au transfert de l’argent au compte du client qui en dispose par la suite.

Un salaire ou des garants
Interrogé, un banquier explique que l’approbation d’un prêt personnel est moins compliquée dans deux cas. Le premier lorsque le demandeur a son salaire domicilié auprès de la banque où la demande est présentée. Le second lorsque le client est employé dans une entreprise qui bénéficie «d’une offre collective spécifique de prêt personnel pour son cadre». Mais somme toute, la circulaire de la BDL est explicite. Les mensualités du regroupement de tous les emprunts faits par le client ne doivent en aucun cas dépassé 35% de ses revenus réguliers à l’exception de ceux qui ont contracté un prêt logement. Concernant les candidats à un prêt personnel sans domiciliation de salaire, la banque requiert deux personnes garantes du remboursement de la totalité du montant du prêt. La situation de la compagnie où le candidat est employé est prise en considération lors de l’examen du dossier de la demande. Selon une directrice du service à la clientèle d’une banque située à Hamra, le bilan de la société mais surtout la politique des ressources humaines et la cadence du recrutement, du remerciement et des démissions volontaires de ses employés sont étudiés scrupuleusement.

BoB: une réponse en 24h
Bank of Beirut (BoB) est réputée pour un processus d’obtention d’un prêt personnel simple, rapide et flexible. «L’étude de cas requiert un délai de 24 heures, le temps de juger de la capacité de remboursement du demandeur», explique Georges Aouad, directeur du Réseau et de la Banque de Détail à BoB, insistant d’ailleurs que le montant des prêts personnels octroyés par BoB varie entre 2000$ et 50000$ ou l’équivalent en livre libanaise. Quant à la durée de l’échelonnement de son remboursement, l’emprunteur planifie ses versements à sa convenance variant dans une fourchette de temps s’étalant entre 1 an et 6 ans. En réponse à une question, Georges Aouad souligne que cette catégorie de crédit est octroyé à tout client souhaitant réaliser un projet personnel ou faire face à des dépenses imprévues, qu’il s’agisse d’un financement de mariage, d’un voyage, ou d’une rentrée à l’université, etc…. Pour ce qui est des garanties requises, le demandeur du prêt est tenu de fournir ce qui suit: Attestation de salaire pour les employés, ou relevé de compte des 6 derniers mois pour les employeurs et les professions libérales. Aussi est-il important de souligner qu’en cas d’absence de domiciliation de salaire, l’emprunteur est tenu d’assurer des garants. « Les références adoptées pour le calcul du taux d’intérêt débiteurs, il s’agit du BRR – Taux de référence de Beyrouth auquel s’ajoute une marge fixe couvrant les dépenses opérationnelles », déclare le directeur du Réseau et de la Banque de Détail à BoB. Avec BoB, il est possible à un ménage de bénéficier de deux ou plusieurs prêts personnels tant que celui-ci est capable de rembourser ses dettes et que le remboursement se trouve limité à 35% du revenu mensuel du ménage, vu que BoB est soucieuse d’épargner à ses clients toute situation de surendettement. Pour rappel, BoB avait lancé un produit de prêt personnel dans le cadre duquel l’emprunteur était exempté des deux derniers versements et bénéficiait d’une carte de crédit en L.L., «Lebnen Al Bel», gratuite pour la première année.

Prêts Etudes de la BLF
Non seulement au Liban mais dans tous les autres marchés émergents et développés, le candidat à un prêt étudiant qui est par définition un prêt à la consommation et un prêt personnel est celui qui court le moins de risque d’être refusé par le bailleur de fonds. «Ainsi la Banque Libano-Française (BLF) valorise particulièrement les jeunes et s’intéresse à leur éducation, surtout qu’ils sont l’espoir du changement tant attendu par la société. C’est pourquoi la Banque a lancé en 2010 un Prêt Études qui permet aux jeunes étudiants de couvrir leurs frais universitaires», explique Ronald Zirka, directeur du marketing et de la banque de détail à la BLF. Cette initiative est une aubaine pour les jeunes lorsqu’on sait que «Le Prêt Études de la BLF» peut atteindre 130 000$. Dans certains cas, il peut également couvrir les frais de séjour d’un jeune étudiant poursuivant ses études à l’étranger. Il se caractérise par ses taux d’intérêts concurrentiels et par sa période de remboursement qui peut s’étendre jusqu’à 10 ans après l’obtention du diplôme. En 2018, la BLF a octroyé environ 200 Prêts Études pour un montant total de plus de 3 millions $ et environ 80 prêts à fin juin 2019 pour un montant total de plus de 1 million$. Le Prêt Études ne représente que 4% du total des crédits octroyés par la BLF en 2018 et 5% de ceux octroyés à fin juin 2019.
Le garant du demandeur d’un Prêt Études BLF  doit remplir les conditions suivantes: être de nationalité libanaise; ayant entre 21 et 64 ans au moment de la demande du prêt; ayant travaillé pendant au moins 18 mois chez le même employeur ou étant employé dans le même secteur d’activité depuis 3 ans, et encaissant un salaire mensuel de 1 200 000 livres minimum ou la contre-valeur; ayant 3 ans d’expérience dans le même domaine s’il est un travailleur indépendant, avec un revenu mensuel de  2 500 000 livres minimum ou la contre-valeur. Par ailleurs, d’autres garanties peuvent être demandées au cas par cas si le montant du prêt dépasse 35 000 000 livres. Aussi la Banque Libano-Française offre des bourses scolaires et universitaires tous les ans, afin d’aider les jeunes défavorisés à poursuivre leurs études.

Liliane Mokbel

Related

Formule 1 2012. 6 champions du monde, 12 écuries et 20 Grands Prix

admin@mews

Samy Gemayel, président des Kataëb. Si le gouvernement part avant la présidentielle c’est le chaos

admin@mews

Saad Azhari, Pdg de Blom Bank. Les prêts reprendront d’ici la fin de l’année

admin@mews

Laisser un commentaire