Horoscope
Logo

Nº 2979 du vendredi 12 décembre 2014

Horoscope

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Horoscope
    Bélier Cette semaine est extra! Devant vous, il n’y a que des guirlandes de satisfaction et un décor ouaté pour vous permettre de vous exprimer à votre guise. Grâce à qui?...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Bélier
Cette semaine est extra! Devant vous, il n’y a que des guirlandes de satisfaction et un décor ouaté pour vous permettre de vous exprimer à votre guise. Grâce à qui? Aux planètes qui peuvent vous aider à réaliser vos projets et qui vous placent dans un climat de bonne entente avec les autres. Sauf qu’on risque de faire flamber vos émotions à la moindre remarque. Au travail? Vous avancez tambour battant, tout est à votre avantage.

 

Taureau
Le monde est à l’envers pour vous cette semaine. A cause des planètes en quadrature dans votre zodiaque, vous serez comme sur un fil à haute tension, et les nerfs vous tiendront en alerte. Surtout relaxez-vous et avant de prendre une décision, réfléchissez. Par chance, bientôt ce sera  un tout autre scénario. La mise en scène s’annonce à votre avantage et le voltage baissera d’ampleur. Au travail? Modérez vos transports!

 

Gémeaux
Au menu de la semaine un combo de choix pour vous donner l’eau à la bouche. Pour débuter, la planète du dynamisme est bien aspectée et elle s’annonce pimentée à souhait. Plein gaz sur les activités sportives avec le clan. Au travail? Effet volume et couleurs multiples. Il semble que l’ambiance est remplie de pétillant et que tout le monde s’accorde à merveille. Le boss? Sûrement satisfait avec les nouvelles qui arrivent.

 

Cancer
Cette semaine vous appartient. Quand vous avez envie de vous offrir un moment à vous, une fin de semaine de pur bonheur, vous faites quoi? Le Ciel donne la permission de vous gâter. Alors, feu vert sur vos désirs! Un porto, un cigarillo en compagnie de vos amis, ça détend. Et vous en avez besoin… Organisez une rencontre. Il y aura plusieurs choses au programme et vous devrez penser aux autres.

 

Lion
Le Ciel sera gris. Place toutes sortes de bogues autour de vous, vous en serez envahi. Sortez l’insecticide et débarrassez-vous des gens nuisibles qui vous empêchent d’évoluer. L’atmosphère sera moins empoisonnée et votre caractère moins flambant. Gardez-vous de l’énergie pour les amis et aussi pour les bambins. Le Ciel vous veut en vie et en pleine forme. Au travail? Il y a des heures en sus pour libérer un dossier.

 

Vierge
Douce neige! Il y en a partout et surtout dans votre cœur d’enfant. De plus, les astres soufflent un vent de plaisir. A vous la belle vie. Aussitôt pensée, vous exécuterez vos idées les plus farfelues. Il faudra vraiment être alerte pour vous suivre… Bref, ramassez tous les petits bonheurs qui jalonnent votre chemin. Au boulot? Le patron réalise que vous êtes un employé indispensable. Dorénavant, vous n’êtes plus un numéro.

 

Balance
Chocolat, bonbons et autres tentations, votre semaine s’annonce sucrée. Grâce à l’astre de la réussite, il y a un coulis de réalisation au travail suivi d’une fondue d’appréciations! Si vous êtes en affaire, vous pouvez faire grimper le chiffre d’affaires. Un dépouillement d’arbre de Noël avec les enfants? Si vous devez rencontrer des amis, tout sera convivial. Ne laissez personne donner un goût amer à vos intentions.

 

Scorpion
Amour, mode d’emploi? Avez-vous des trucs pour trouver le bonheur? Certainement! La planète de l’amour sert bien vos intérêts. Cet astre accentue vos désirs, vous rend sexy et vous donne suffisamment de magnétisme pour conquérir le cœur de celui ou de celle qui vous fait de l’effet. L’avenir est plutôt prometteur. Il y a des guirlandes de contentement partout. Au travail? Tout le monde en scène et souriez, vous êtes super.

 

Sagittaire
Il fait froid là-haut et en bas, votre moral est gelé. Enfilez vite votre manteau de vison! On dit que la fourrure tient au chaud et que les neurones fonctionnent mieux. Les lutins du positivisme sont prêts à vous aider si vous y mettez du vôtre. Au travail, seriez-vous au bout du rouleau? Juste quelques jours avant Noël… Tenez bien la poêle pour obtenir votre prime. Elle s’annonce de luxe grâce à vos assiduités en 2014.



Capricorne
Que diriez-vous d’une fin de semaine sur les ondes de la communication avec de nombreux déplacements? Cela vous convient? Parfait! Vous l’avez. Selon l’astre de l’expression non loin de votre zodiaque; coups de fil, invitations, plein de messages textes, visites impromptues… vous n’en verrez pas la fin. Attendez-vous à un prélude aux fêtes avec des banderoles d’amusement, serpentins de plaisirs et aussi de bonnes ententes.

 

Verseau
Ne restez pas dans l’anonymat, mais ne jouez pas un rôle comme si vous étiez à Hollywood. A cause d’une planète plutôt coquine, on détecterait facilement votre jeu et vous pourriez avoir de sérieux ennuis. Vaut mieux afficher vos vraies couleurs partout où vous irez. Vous aurez la sensation d’être bien dans votre peau et on recherchera votre compagnie. Au travail? C’est carrément tweed et vous devez sauter les carreaux!

 

Poissons
Vous avez de l’énergie à en revendre! Impossible de vous ennuyer, le Ciel a tout prévu pour vous plaire. Des invitations d’amis sont sur la liste du parchemin et il y a aussi le magasinage. A cause des configurations astrales de la semaine, sortez les huards! Les emplettes vous coûteront cher. Un cadeau aux parents, aux petits et, à qui encore? Surtout, n’oubliez pas votre partenaire qui vous réserve toute une surprise.

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Le sursaut des mollassons

Avec la mort de Sabah, de Saïd Akl et de Nahawand, disparaît une partie de l’histoire et du patrimoine, qui ont fait la gloire du Liban. Une autre partie a été bradée par une classe politique inconsciente, irresponsable et corrompue, championne des occasions manquées. Si le Liban parvient toujours à vivoter malgré la terrible tempête qui frappe la région, s’il ne s’est pas encore effondré en dépit des vicissitudes, le mérite n’en revient pas à ceux qui le dirigent, mais au capital accumulé tout au long de son histoire. Nous vivons sur les réminiscences du passé qui, il faut le souligner, ne sont pas des ressources intarissables. Un jour, pas très lointain peut-être, ce capital sera épuisé et nous nous retrouverons, alors, complètement démunis, impuissants et vulnérables. Aspirant à l’éternité, cette classe politique a verrouillé le système pour nous empêcher de l’expulser par la fente des urnes. Son dernier fait d’armes a été l’autoprorogation, pour la deuxième fois consécutive, du mandat du Parlement. Elle ne semble pas pressée, non plus, d’élire un président de la République, car à ses yeux, le vide reste plus facile à gérer que d’éventuels changements, aussi minimes soient-ils, que pourrait apporter un nouveau mandat présidentiel. Ce sont toujours quelques mois de gagnés dans son inlassable marche vers l’immortalité. Mais l’heure est grave. Les circonstances actuelles que traverse le Liban sont inhabituelles. L’énormité des enjeux et le caractère existentiel des dangers qui planent sur la région, y compris sur le Liban, ne laissent plus de place aux mesquines manœuvres politiciennes. La cupidité, l’avidité et la rapacité ne peuvent plus être le moteur de la vie politique. Bientôt, il ne restera plus rien à ingurgiter. On ne peut certes pas demander à la classe politique de se débarrasser de ses instincts de prédateur, elle en est incapable. Elle peut, cependant, écouter l’un de ces instincts, celui de la conservation, dont elle ignore les appels du pied, qui deviennent, pourtant, de plus en plus lancinants. Avec ce qui se passe dans la région, nos politiciens locaux, malgré tous leurs talents de prédateurs, risquent bien de se retrouver au bas de la chaîne alimentaire. Aujourd’hui, la possibilité d’un déblocage de la présidentielle se présente. Ce ne sont évidemment pas eux qui ont noté l’existence de cette «window of opportunity», mais les émissaires étrangers qui ont débarqué au Liban ces derniers jours et ceux qui y sont attendus. Les Français pensent que le dialogue annoncé entre le Hezbollah et le Courant du futur pourrait assurer des circonstances propices à l’élection d’un président de la République, en partant du principe qu’il est possible de séparer cette échéance des nombreux dossiers litigieux entre l’Iran et l’Arabie saoudite. Un tel scénario s’est déjà produit. En effet, l’élection de Michel Sleiman, en mai 2008, était le fruit d’un accord régional partiel, portant uniquement sur cette question. D’aucuns diront que l’élection de Sleiman était aussi le résultat d’une modification des équilibres internes, après le coup de force du Hezbollah contre le gouvernement de Fouad Siniora. C’est exact. Mais les rapports de force actuels ne sont-ils pas le fruit de l’intervention du Hezbollah en Syrie, qui a changé complètement la donne, depuis la bataille de Qoussair? Les chrétiens, car ce sont eux les principaux concernés par la présidentielle, doivent saisir cette occasion pour conclure, entre eux, un accord historique sur la question. Sinon, ce sont les autres qui le feront à leur place. Ils iront alors se lamenter, comme un mari trompé. Leur affliction sera d’autant plus grande qu’ils avaient été prévenus, mais n’avaient voulu rien entendre.


 Paul Khalifeh
   

Santé

Contrôle glycémique. Pour mieux vivre avec le diabète
Un bon contrôle de la glycémie a pour objectif de prévenir ou retarder les complications liées au diabète de type…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved