Horoscope
Logo

Nº 3030 du vendredi 4 décembre 2015

Horoscope

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Horoscope
    Bélier Ne remettez jamais une question urgente, agissez tout de suite. Ainsi, vous serez libéré et rien ne pourra nuire à vos projets. Envie de rafraîchir votre chez-soi avant les fêtes?...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Bélier
Ne remettez jamais une question urgente, agissez tout de suite. Ainsi, vous serez libéré et rien ne pourra nuire à vos projets. Envie de rafraîchir votre chez-soi avant les fêtes? Plein gaz sur vos intentions! Mais vous pouvez toujours demander conseil pour agencer les couleurs. Au travail? Ce n’est pas pour tout de suite le bonus, ne restez donc pas béat à l’attendre. Vous avez une liste de responsabilités à remplir.

Taureau
Ne dites pas que vous êtes piqué par la nostalgie des fêtes? Peut-être à cause de la fusion planétaire de la semaine. Laissez scintiller les lumières dans votre cœur et voyez venir le père Noël! Il peut même se montrer généreux envers vous si vous êtes invité chez des amis. On ne vous offrira pas un cadeau, mais le plaisir sera au rendez-vous. Au boulot? Regardez-vous la bonne date? Un nouveau poste s’offrira à vous.

Gémeaux
Les productions du Ciel vous offrent des sorties, de la visite inattendue, loisirs, activités. Faites votre choix, impossible de bâiller aux étoiles! Mais n’oubliez pas de soigner votre alimentation. Le foie est un peu plus capricieux. On y va pour de bons légumes, fruits, et pas trop de plats riches. Quel sacrifice! Au travail, faites un dernier effort même si vous avez l’impression que le temps s’arrête par moments.

Cancer
Prenez le temps de vivre vos rêves d’enfant. Profitez de l’ambiance des fêtes qui se manifestent. Irez-vous vous asseoir sur les genoux du père Noël dans quelques semaines? Il y a de la magie dans l’air et les ondes se rendent à bon port. Ce n’est pas tout! Bonheur familial, petits luxes, grandes virées, rien n’est trop beau. Réinventez-vous, vous avez tout à gagner. Pourquoi ne pas vous laisser aller pour une fois?

Lion
Ne dites pas que vous fichez tout en l’air? L’interaction planétaire est controversée, mais balayez vos soucis, vos ennuis et vos angoisses. Répondez vite, on vous invite déjà pour Noël. Les gens qui vous estiment sont là pour vous. Vous pouvez tout accepter, les sorties, les balades et même un mini-voyage. Côté professionnel? Les idées géniales fourmillent, mais gardez-les pour la semaine prochaine. Elles seront applicables.

Vierge
Content de vos réalisations? Le Ciel n’a que de belles choses à vous offrir. Les planètes fusionnement agréablement et donnent le feu vert à vos réunions. Alors, donnez-vous à cœur joie. Au travail, marchez du bon pied, vous chaussez le bon soulier et vous avancez très bien. Progrès dans vos entreprises et vous avez même des chances d’épater le grand patron. En affaires, si vous déviez vous irez droit à votre perte.

Balance
Au cœur de la fantaisie, c’est parti… Il y a juste des idées originales qui vous trottent en tête, et vous avez l’intention de sortir des sentiers battus. Le Ciel vous donne la permission de vous éclater avec les amis, les parents, mais n’oubliez pas votre partenaire. Votre présence lui est essentielle et, peut-être, devrez-vous le dorloter comme un petit bébé! Au travail, vous marchez la tête haute, rien ne vous arrête.

Scorpion
Vous prenez les décisions qui s’imposent sans appuis. C’est l’approche des fêtes qui vous inspire. Et le week-end s’annonce tout scintillant. Invitations, sorties, courts ou longs déplacements: tout glissera comme prévu sur le traîneau du bonheur. Mais avant, il faut huiler les rouages au boulot. Entrain et dynamisme, prenez le temps de bien faire les choses sans rien bousculer. Surprise possible venant d’un collaborateur.

Sagittaire
Le thème de la semaine: l’amitié. Grâce au Soleil dans votre signe, les amis seront plus présents dans votre vie. Il faut dire que vous êtes plutôt du genre à vous créer un beau gang parce que vous organisez souvent des soirées. Alors, on vous rendra la pareille pour vous divertir. Au boulot? Pas de temps mort, le boss a repris son titre de général. Ne lésinez pas sur l’ouvrage et vous sortirez les commandes à temps.

Capricorne
Les lutins du père Noël sont déjà à l’œuvre pour vous envoyer du bonheur! Mais vous devrez tailler la façon. Vous serez invité à vous joindre à la famille pour une réunion, et ça ne vous tente qu’à moitié. Mais, c’est important, soyez au rendez-vous. Au travail, vous avancez pouce par pouce, mais avec assurance. Prenez les mesures qu’il vous reste à confectionner pour vous démarquer pour obtenir votre bonus en décembre.

Verseau
Lorsqu’il fait froid, vous rêvez de chaud et lorsque le mercure grimpe, vous pensez à vous rafraîchir! Et si le père Noël céleste remettait les choses en équilibre? Il s’agit de vous brancher sur la bonne fréquence pour obtenir ce que vous désirez …Au travail? Ne laissez pas le vase déborder pour une goutte de trop! Si vous sentez une pression s’accroître, parlez-en avec votre chef de pupitre. Lui seul peut vous aider.

Poissons
Postillons, livreurs, témoins de Jéhovah: on dirait que tous ceux qui cognent à votre porte vous portent carrément sur les nerfs! Quel accueil! Normal, les astres sont mal alignés. Il reste donc à traverser cette semaine avec le sourire malgré les «boums» un peu partout. Au travail? Hélas!... Le Ciel est sombre et le boss est plutôt grognon. Restez fidèle à votre poste. Pas trop de distraction. L’amour? Le prince viendra…

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Frangié ou le chaos

La question de l’élection présidentielle a confirmé que les chrétiens du Liban ne sont plus ces preneurs d’initiatives, ces rassembleurs de la nation, ces dynamiseurs, capables d’innover, d’imaginer, d’entreprendre et de rallier les autres partenaires à leurs idées. On le savait depuis déjà trois décennies, mais on continuait à espérer un changement des mentalités et des habitudes, des actes et des paroles. Dix-sept mois de vacance présidentielle étaient amplement suffisants pour qu’ils tentent de se repositionner sur l’échiquier national, qu’ils se libèrent de leur condition de suiveurs et redeviennent des décideurs, qu’ils recommencent à peser dans la balance. Ils auraient pu facilement y parvenir en s’entendant entre eux sur un candidat unique à la présidentielle et en portant son nom aux autres partis, qui n’auraient eu ni le courage ni la possibilité de le refuser. En vain. Certains leaders sont restés prisonniers de leur ego démesuré, de leur entêtement légendaire et de leur myopie politique. Au lieu de faire l’événement, ils l’ont regardé venir, initié par les autres et, aujourd’hui, ils en subissent les conséquences.Les autres, c’est Walid Joumblatt, qui s’est réservé une place de choix dans l’équation présidentielle dès la première heure, en présentant son propre candidat, Henri Hélou. C’est Saad Hariri, qui a fait mine d’appuyer la candidature de Samir Geagea tout en négociant la présidence avec Michel Aoun, avant de se rétracter et de passer au suivant… C’est aussi Nabih Berry, qui avait en réserve son candidat caché et qui imaginait, pendant tout ce temps, le scénario de sortie de crise et se donnait les moyens de le concrétiser. Entre-temps, les leaders chrétiens se neutralisaient mutuellement et attendaient que leurs alliés respectifs fassent pencher la balance en leur faveur. Ils se sont barricadés derrière des attitudes négatives, si bien qu’ils sont tombés des nues lorsqu’ils ont appris le projet de candidature de Sleiman Frangié. Ils en ont avalé leur langue. Que peuvent-ils dire du leader du Liban-Nord? Qu’il n’est pas représentatif, qu’il est manipulé, inféodé à telle partie locale ou tel pays régional? Ils savent très bien que cela est inexact. Lui reprocher d’avoir été «choisi» par Saad Hariri est encore moins vrai, car Sleiman Frangié, est, avant tout, le choix de l’Eglise maronite, qui l’a placé parmi les «quatre présidentiables forts», avec l’accord des autres «pôles» chrétiens.Berry, Hariri et Joumblatt ont le mérite d’avoir saisi le moment opportun pour lancer, défendre et vendre, au Liban et à l’étranger, l’option Frangié. Les leaders chrétiens, eux, ont semblé complètement déconnectés des réalités régionales et internationales. Ils n’ont pas vu qu’une «window of opportunity» s’était entrouverte, et qu’il fallait s’y engouffrer avant qu’elle ne se referme, pour prendre l’initiative et se replacer, ainsi, au centre de l’échiquier national. Comme, il y a un an et demi, ils auraient dû faire bloc derrière la candidature de Michel Aoun, ils doivent, aujourd’hui, choisir Sleiman Frangié, quitte à appuyer, demain, Samir Geagea ou Amine Gemayel.Sleiman Frangié n’est pas encore président et il se peut qu’il ne le devienne pas, même si les indices plaidant en faveur de sa candidature se multiplient. Mais une chose est sûre, si les leaders chrétiens choisissent la voie de l’autodestruction, le vide pourrait s’éterniser.De là à dire que les Libanais sont confrontés à l’équation Frangié ou le chaos, il n’y a qu’un petit pas à franchir.


 Paul Khalifeh
   

Santé

Bienfaits, risques, nouvelles techniques… La chirurgie de l’obésité l’ultime recours
L’obésité morbide est un grave problème de santé. Il s’agit d’une maladie multifactorielle, en partie génétique, qui a des conséquences…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved