Horoscope
Logo

Nº 2912 du vendredi 30 août 2013

Horoscope

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    Horoscope
    Bélier Quelle paella! Salée et épicée dans la chaudronnée de votre cœur. La Lune en Poissons fait des bouillons, mais il ne faut pas vous laisser intimider par des courants de...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Bélier
Quelle paella! Salée et épicée dans la chaudronnée de votre cœur. La Lune en Poissons fait des bouillons, mais il ne faut pas vous laisser intimider par des courants de tension. Musclez vos pensées et réglez les choses qui vous importunent. C’est la semaine pour en profiter. Organisez une activité pour vous changer les idées et vous redonner votre humeur fringante. Respectez vos engagements, une faille peut vous coûter cher.


Taureau
Vous vous déguisez en pilote de Formule un. Incroyable! Les astres vous poussent à l’action. Pourquoi faire cette tête-là? Les astres donnent le feu vert sur vos diverses activités? Si vous avez l’intention de partir à l’étranger, soyez sans crainte, vous êtes protégé. Vous restez chez vous? Organisez une petite fête entre amis. Vous avez besoin d’échanger vos opinions. Rien de mieux qu’un bon souper pour ouvrir le dialogue.


Gémeaux
Ciel partiellement nuageux, mais avec des éclaircies. Vous avez le cafard? Il semble que vos états d’âme oscillent du sourire aux larmes. Il faut vous dégourdir. Vous avez un tas d’idées en tête, mais la machine n’avance pas. Dans ce cas, vous pouvez vous la couler douce, mais n’oubliez pas de prendre un brin de soleil. Travail obligatoire? Essayez de mieux vous concentrer surtout si vous devez lever des objets lourds.


Cancer
La semaine sera sensationnelle. Vous prenez votre place dans la société et vous atteignez vos objectifs. C’est pour vous dire que cette période sera importante sur le plan amical et social. Rencontre, échange, invitation: tout vous est servi sur un plateau de bonheur. Au travail? Les artistes connaissent une excellente période pour démontrer leurs talents. Pour les autres, remontée spectaculaire sur l’échelle du succès.

Lion
Votre astro annonce une semaine ensoleillée. Tout baigne sous les étoiles. Vous pouvez plonger dans le bonheur. Au menu: repas santé, activités extérieures, tête-à-tête amoureux. Tout ce bouquet de plaisirs vous est offert gratuitement par les étoiles. Au travail? Vous plaisanterez avec tellement de gentillesse que vos collègues embarqueront dans votre jeu. De l’humour plein la vue, quoi! La semaine se passera dans la joie.  

Vierge
Il n’y a pas de fumée sans feu! Il paraît que vous ressentez beaucoup de fatigue. Normal quand la Lune est en Poissons. Bien que cela ne soit pas chose facile, essayez d’ajouter quelques heures de plus à vos nuits écourtées. Pensez à votre santé. Travail oblige? Vous n’aurez pas le cœur à l’ouvrage. Votre but, vous détendre et au plus tôt. Heureusement, la soirée s’annonce idéale pour vous divertir en bonne compagnie.

Balance
Entrez dans la symphonie du bonheur. Aucune note n’est perdue et les accords sont parfaits. Peut-être un peu de cacophonie avec un intime, histoire de vous ajuster sur la même longueur d’onde, mais rien pour mettre un bémol sur cette semaine et sur la réalisation de vos projets. Un nouveau climat va naître pour vous. Faites confiance aux propositions que l’on vous fera. Côté cœur? Entre deux personnes, votre cœur balance!

Scorpion
Défense de vous faire de la bile. La Lune s’installe dans votre 5e solaire et y séjournera. Vous avez la mine basse. Peut-être avez-vous vos raisons. Si vous avez des mises au point à faire avec un membre de la famille, c’est la bonne période pour vider votre sac. C’est en parlant que l’on se comprend. Vous travaillez? Lentement mais sûrement, vous prendrez les choses en main. Vous n’avez pas l’intention de rien bousculer.

Sagittaire
Quelques couches de nacre, un moral satiné et vous êtes une vraie perle! Mais il faut sortir de votre huître! Petite déprime? Normal quand la Lune est en débilité. Mais, il y a le Soleil pour vous accrocher. Si vous sentez la nostalgie vous envahir, sortez de vos quartiers. Vous êtes en beauté, et à part le cafard, rien d’autre ne peut troubler votre semaine. Au travail? Avantage si vous touchez à l’industrie de la restauration et de l’hôtellerie. Service exemplaire suivi de généreux pourboires pour certains.

Capricorne
Si vous pensiez passer une semaine paisible à l’abri des coups de fil, de la visite et de la parenté, le Ciel annonce autrement. Avec la Lune en Poissons, il y a plein de mouvements et des invitations impossibles de refuser. Alors, puisque c’est comme cela, sautez dans le carrousel du plaisir! Amusez-vous follement. Travail obligatoire? Si vous manquez de motivation, pour une fois faites confiance en vos partenaires.

Verseau
La critique céleste encense votre signe de bonheur pourvu que vous y mettiez du vôtre. Avec la famille, il faut échapper à la pression. Par chance, le soleil brille sur vos activités en groupe. Invitez les amis à se joindre à vous. Sinon, c’est toujours l’été, il fait chaud et un bronzage al dente vous fera le plus grand bien. Vive la vitamine D! Travail oblige? Période d’incubation afin de ressortir frais et tout neuf.

Poissons
Depuis le début de l’été, vous avez fait du chemin… Et ce n’est pas terminé! La Lune dans votre signe vous invite à vous déplacer. Destination la plage, la campagne ou encore la piste cyclable afin de dépenser votre surplus d’énergie. Rien à faire, il semble que vous ayez des fourmis dans les jambes! Au travail? On dirait que vous êtes dans une équipe de football. N’oubliez pas le botté de placement pour marquer des points.

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
Mauvais remake

Si certains se réjouissent des intentions guerrières de l’Occident en Syrie, d’autres, au contraire, en sont consternés. Ce n’est pas qu’ils soient fans du régime syrien ou inquiets de l’avenir de Bachar el-Assad. De toute façon, Washington et ses alliés ont fixé les contours de la frappe avant même qu’elle ne se produise: elle sera «brève et limitée», elle n’aura pas pour objectif de renverser le président syrien mais seulement de le «punir» d’avoir utilisé des armes chimiques. Tout le monde y trouvera son compte. Cette tristesse, mêlée à une profonde déception, vient du fait que l’Occident affiche, une fois de plus, une hypocrisie sans borne, foulant du pied ce qui lui reste comme principes humains, qu’il a lui-même érigés en valeurs universelles. D’ailleurs, l’opinion publique dans les pays occidentaux ne semble pas dupe, puisqu’une majorité affirme être opposée à une nouvelle guerre au Moyen-Orient. Encore une fois, ce n’est pas que les gens ont de la sympathie pour le régime syrien, mais c’est que les arguments, un peu trop hâtivement avancés pour justifier une nouvelle aventure guerrière aux conséquences inconnues, ne sont pas assez convaincants. Les centaines de victimes de la présumée attaque chimique de la Ghouta sont-elles les morts de trop, ceux qui ont donné un coup de fouet à la conscience des grands de ce monde? Les 100000 morts, tombés depuis le début du conflit, n’étaient-ils pas suffisants pour réveiller cette conscience? 100500 semble être le chiffre magique, celui qu’il ne faut pas atteindre ou dépasser, au risque de se voir puni par la très respectable communauté internationale. L’autre prétexte, celui de la «ligne rouge» qu’il ne fallait pas franchir, frôle le ridicule. L’utilisation des armes chimiques est donc prohibée et celui qui oserait violer cet interdit en payera le prix. On peut comprendre, par conséquent, que ce n’est pas l’acte en soi de tuer, d’exterminer, d’annihiler, d’écraser, de découper en morceaux, qui est répréhensible, mais l’outil utilisé pour le commettre. Les avions et les tanks du régime ou les machettes des takfiristes ne semblent pas constituer une transgression de la fameuse ligne rouge. Du moment que les gaz toxiques ne sont pas utilisés, les massacres peuvent continuer en toute tranquillité… et impunité. Poursuivons la réflexion. Cette affaire nous pousse à nous demander si ce n’est pas l’identité des victimes qui réveillerait la conscience du «monde civilisé». Cette remarque est légitime, car il semble que cette conscience reste endormie, comme anesthésiée, lorsque 200 paysans se font massacrer dans la «montagne alaouite» de Lattaquié, que 150 civils pro-régime et militaires sont exécutés froidement à Khan al-Assal et que des dizaines de chrétiens sont passés par les armes à Marmarita et Hawash, dans la région de Homs; pour ne citer que les tueries perpétrées en juillet et août. Mais quand des civils pro-rebelles sont tués, le monde s’émeut et crie vengeance. Il y a enfin une dernière possibilité. Ce ne serait pas l’identité des victimes, mais plutôt celle des tueurs présumés qui servirait d’alarme pour réveiller la conscience internationale. Quand les crimes sont imputés au régime, le monde se révolte, condamne, dénonce et veut jouer le rôle de gendarme et de justicier. Cependant, tous deviennent sourds, aveugles et introuvables, quand les massacres sont l’œuvre des rebelles. Plus affolant encore est le manque d’imagination des décideurs américains. Car c’est exactement le même scénario utilisé en 2003 pour justifier l’invasion de l’Irak qui est reproduit dans le cas syrien. Mais le remake est de moindre qualité que l’original, car le réalisateur, Barack Obama, a été formé sur le tas.


 Paul Khalifeh
   

Santé

Boire du lait réduit les risques de caries?
Boire du lait après avoir consommé un bol de céréales réduirait le risque de caries. Les céréales riches en sucre…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved