People
Logo

Nº 2913 du vendredi 6 septembre 2013

People

 
  • taille de la police diminution de la taille de police diminution de la taille de police augmentation de la taille de police increase font size
  • A
    De
    Message
    People
    Vincent Cassel et Monica Bellucci Finito! C’est officiel, Monica Bellucci et Vincent Cassel ont décidé de rompre après dix-sept années passées ensemble dont quatorze de mariage. L’agence Ansa a annoncé la nouvelle...
  •  
Notez cet article
(0 votes)
A- A+

Vincent Cassel et Monica Bellucci
Finito!

C’est officiel, Monica Bellucci et Vincent Cassel ont décidé de rompre après dix-sept années passées ensemble dont quatorze de mariage. L’agence Ansa a annoncé la nouvelle après en avoir eu confirmation par le bureau de presse de Monica Bellucci et également par Vincent Cassel via l’AFP. Après s’être rencontré en 1996, le couple s’est marié en 1999 et a eu deux enfants: Deva née en 2004 et Léonie en 2010. Après L’appartement, Vincent Cassel et Monica Bellucci ont souvent tourné ensemble: dans Doberman en 1997, Le pacte des loups en 2001, le très controversé Irréversible en 2002,  Agents secrets en 2004 ou encore Sheitan en 2006.

 

Rami Ayache et Dalia Saïd
Mariés!

Rami Ayache, la star de la pop libanaise, adulé par toutes les femmes, vient de se marier en grande pompe avec celle que tout le monde voulait connaître: Dalia Saïd. L’homme qui fait fondre les femmes a prononcé ses vœux devant une kyrielle de stars, tels Dina Hayek, Cyrine Abdel Nour, Nichan, Saïd el-Marouk, Joumana Bou Eid, Salim Assaf, Anabella Hilal et plusieurs personnalités du monde du showbiz. Le mariage a été fêté au Pavillon Royal du Biel. Même si Rami semblait plus se préoccuper des photographes que de sa dulcinée, tous ont été unanimes pour dire que c’est l’amour fou entre les deux tourtereaux.

 

 

 


Beyoncé
Des racines bretonnes

Selon des généalogistes, la star américaine a du sang français dans les veines. Elle est la descendante d’une femme née à Belle-Ile-en-Mer. Il s’agit de Marie-Françoise Trahan. Elle serait une fille d’Acadiens réfugiés en Bretagne. Ses parents auraient fait baptiser leur enfant à Bangor, une commune de l’île morbihannaise, en 1774. Une dizaine d’années plus tard, toute la famille a quitté la Bretagne pour repartir outre-Atlantique s’installer en Louisiane. Marie-Françoise Trahan serait l’arrière-arrière-arrière-arrière-grand-mère de la star née au Texas. L’association bretonne Racines et Rameaux français d’Acadie est spécialisée dans l’ascendance des pionniers partis s’installer en Nouvelle France au XVIIe siècle.

 

Justin Bieber
Agressé

Justin Bieber compte une nouvelle frasque à son actif. Après une conduite sans permis, une bagarre à la sortie d’une boîte de nuit ou encore de la drogue retrouvée dans le bus de sa tournée, le chanteur canadien fait de nouveau parler de lui. Ce serait à ses dépens, cette fois: la star aurait été agressée dans une discothèque de Toronto. Vers trois heures du matin, le chanteur aurait quitté l’espace VIP pour aller se mêler à la foule. Un homme l’aurait alors attaqué. Il l’aurait attrapé par sa chemise et tenté de le mettre par terre. Une équipe de sécurité serait alors arrivée et les aurait séparés. Justin Bieber aurait été vu en train de se défendre en décochant plusieurs coups de pied. L’agresseur a été escorté vers la sortie, sans que la police ne soit contactée.

 

Claire Chazal
A cœur ouvert

Difficile de passer à côté de l’agression de Claire Chazal qui a eu lieu au début de l’été. Si le procès de l’agresseur a été repoussé, des «mesures ont été prises», affirme la journaliste au magazine TV MAG. La présentatrice du journal télévisé de TF1 a accordé une interview à l’hebdomadaire, revenant ainsi sur cette mésaventure, mais aussi sur sa retraite ou encore son amour pour la presse écrite. Pendant tout l’été, Claire Chazal n’a pas voulu revenir sur son agression, laissant la parole à son avocate  «Cette affaire est du passé. Ce sont les désagréments, voire les dangers de l’exposition et du fait d’être un personnage public». TV Mag revient également sur la possible retraite de Claire Chazal et lui demande si elle y pense souvent: «Tout cela s’arrêtera un jour, mais je n’en suis pas totalement maître. Je suis ravie d’exercer ce travail. Je mesure pleinement cette chance et je ne veux absolument pas la lâcher. Mais, si je ne prends pas la décision, on pourra le faire à ma place. C’est ainsi...». Pour le moment, la présentatrice tient le cap depuis 1991, il n’y a donc pas de raison pour que cela change prochainement.

 

Andrea Casiraghi
Mariage princier sur le Rocher

Monaco a eu droit à sa série de mariages royaux ces dernières années. Le dernier en date à avoir dit «oui» au palais princier n’est autre qu’Andrea Casiraghi, fraîchement marié à sa compagne Tatiana Santo Domingo. Une union qui a eu lieu le 31 août dernier, placée sous la plus haute des discrétions... Un événement qui aura évidemment réuni la famille royale, de la princesse Charlène en passant par Caroline, la mère du marié ou encore Charlotte Casiraghi, la petite sœur. Dans une longue robe immaculée Missoni, fidèle à son allure très hippie chic, Tatiana Santo Domingo est rayonnante. Andrea de son côté porte un costume trois-pièces bleu marine parfaitement élégant. Une cérémonie familiale donc, avec quelques invités VIP comme Karl Lagerfeld ou encore Jacky Ickx et la chanteuse Angélique Kidjo. Une cérémonie religieuse est également prévue pour le début de l’année prochaine, du côté d’une station de ski en Suisse.

 

Katie Holmes
Parano ou pas?

Depuis qu’elle est divorcée de Tom Cruise, Katie Holmes n’arrive pas à décrocher de la Scientologie. A croire qu’elle se sent encore mariée à cette «religion» peu banale… Difficile de rester zen quand on est une star. Encore plus quand on a côtoyé de près les scientologues… Aujourd’hui, Katie Holmes est revenue à une vie (à peu près) normale, mais n’arrive pas à se sentir libre et légère. La faute à qui? A Tom Cruise… enfin, à la Scientologie. Son quotidien peu commun avec l’acteur continue à la hanter. Et surtout les scientologues qui régissaient leur vie. Convaincue qu’elle est encore surveillée par ces religieux excentriques, l’actrice nage en pleine parano. A peine si elle ne croit pas voir de petits scientologues partout. Selon le Daily Mail, elle a récemment soupçonné de simples paparazzis d’être des scientologues déguisés. Persuadée que les hommes qui rôdaient autour d’elle avec des appareils photo étaient envoyés par l’Eglise de scientologie, Katie Holmes a demandé à six gardes du corps de voir de quoi il en retournait.

 

Jean Dujardin
Chanteur

Entre deux tournages, Jean Dujardin a pris le temps de travailler sur un autre projet: le prochain album d’Eddy Mitchell. L’acteur a posé sa voix sur une piste où on l’entendra présenter les différents musiciens enregistrés sur le disque. Avant sa rentrée au cinéma, Jean Dujardin fera sa rentrée dans les bacs. Alors que tout le monde attend son retour sur grand écran avec Neuf mois ferme, The monuments men et Le loup de Wall Street, il reviendra très bientôt avec… un album. Que tous ceux qui avaient adoré Le casse de Brice se calment, l’acteur n’a pas prévu de sortir un disque à son nom: il a juste participé à celui qu’Eddy Mitchell sortira le 11 novembre prochain.

 

Dina Ruiz et Clint Eastwood
Divorce

Dirty Harry est un cœur à prendre. L’acteur de 83 ans et sa femme Dina Ruiz ont mis fin à leur histoire après dix-sept années de mariage. Une décision annoncée par la journaliste elle-même à Us Weekly. Selon une source qui se confiait également au site, cela fait plus d’un an que le couple vit séparé, depuis juin 2012 très précisément. «Clint n’était plus amoureux de Dina depuis un petit bout de temps», confie ce proche. Leur histoire avait pourtant joliment démarré en 1992 lorsque la jeune femme était venue interviewer l’acteur pour la sortie de son film Unforgiven. Le feeling était tellement bien passé que lorsque l’un de ses associés a regardé l’interview, il lui a déclaré : «Toi, tu vas épouser ce type». Le couple, marié en mars 1996, a une fille, Morgan, aujourd’hui âgée de 16 ans.

 

Mika
Au jury de The voice

Surprise! Alors que l’on pensait que les quatre jurés de The Voice, Jenifer, Garou, Florent Pagny et Louis Bertignac rempilaient pour une troisième saison, on apprend que l’ex-guitariste de Téléphone rend son fauteuil… et passe le relais au chanteur Mika! Louis Bertignac a décidé de quitter l’émission afin de se recentrer sur son activité musicale. Pour autant, il n’exclut pas un retour, considérant ce départ comme une pause et non un adieu. Il pourrait d’ailleurs revenir pour la quatrième saison de The Voice, car Mika ne souhaite faire qu’une saison au sein du jury du télé crochet. En recrutant l’interprète de Relax, take it easy, TF1 et la société de production Shine tapent fort. Grâce à Mika, The Voice aura enfin un rayonnement international. TF1 avait déjà approché Mika lors du lancement de la première saison de The Voice. Le chanteur avait alors tout simplement décliné l’offre, puisqu’il venait tout juste de sortir son dernier album, The Origin of Love.

Ecrivez un commentaire

Assurez-vous d’avoir inscrit les informations requises, là où c’est indiqué.

Éditorial
La coupable inconscience

Sommes-nous condamnés à vivre au rythme des humeurs belliqueuses de nos voisins: celui que certains considèrent ami et celui qualifié d’ennemi par tous? Le Liban, terre d’accueil certes, mais dorénavant pour des touristes d’un genre particulier. Nous avons connu, il y a quelques décennies, un flux de Palestiniens, chassés de leurs terres par un envahisseur arrogant et fort de ses alliances occidentales. Ils n’ont pas tardé à prendre conscience de la faiblesse du pouvoir dans le pays hôte. Ils ont vite fait de quitter les tentes, dites provisoires, pour se regrouper dans des logements en béton dans toutes les régions. Conscients de l’absence d’institutions et de véritables autorités, armés par ceux qui espéraient régler leur problème en leur assurant un pays de rechange au Liban, ils se sont posés en pouvoir absolu, allant jusqu’à prendre en charge non seulement leur propre sécurité, mais celle de tous les citoyens et à leur imposer des barrages de contrôle au vu et au su des forces de l’ordre et des dirigeants. Plus récemment, le Liban, toujours sans frontières, après avoir été longtemps dominé par Damas avant que ses troupes ne soient expulsées en 2005, reçoit des réfugiés dont le nombre semble difficile à déterminer. Les chiffres valsent et la misère se creuse un peu plus au fil des mois. Cela dure depuis plus de deux ans. Des familles entières, celles qui ne peuvent pas échapper aux massacres, sont décimées sans pitié. Le nombre de morts ne se décompte plus au milieu d’un assourdissant silence international. Il a fallu parler de l’utilisation d’armes chimiques pour que l’hypocrisie du monde éclate au grand jour. L’horrible spectacle des cadavres gazés a réveillé ceux qui, depuis plus de deux ans avaient assisté, indifférents, à l’exode massif des centaines de milliers de Syriens démunis, à la peur qu’on lit sur les visages d’enfants, aux blessés en mal de soins dont les photos remplissent les écrans de télévision et les «Une» des journaux. Mieux vaut tard que jamais, pourrait-on dire. Mais le résultat n’a fait que prouver la faillite des grandes puissances. Celles-ci victimes, dit-on, de leur démocratie ont affiché leur fragilité. N’auraient-elles pas dû prendre le temps de la concertation et de la réflexion avant de promettre une intervention improvisée et provoquer une panique incontrôlable qui a gagné, non seulement les citoyens syriens, mais tous ceux des pays frontaliers et, à leur tête, le Liban? Qu’entend-on par frappe punitive? Comment peut-on éviter les dégâts collatéraux? Pourquoi a-t-on suscité cette tension qui accompagne l’attente des décisions de ceux qui possèdent le droit de vie et de mort sur des hommes, des femmes et des enfants? Au Liban, pays aux frontières ouvertes à tout vent, l’annonce d’une possible frappe occidentale sur la Syrie, a fait fuir, non seulement les étrangers, mais surtout ceux qui hésitaient encore à quitter leur terre. Le rush sur les avions en direction des Emirats ou d’autres pays lointains, en est la preuve évidente. Les écoles perdent leurs élèves qui occuperont les bancs d’autres écoles sous des climats plus cléments. Les universités ne sont pas mieux loties. La saison touristique a été étouffée dans l’œuf et l’économie s’effondre un peu plus, même si les responsables des institutions financières, dont la Banque du Liban, se veulent convaincants dans leurs prévisions. De tout cela n’en sommes-nous pas responsables? Une frange importante de la population ne s’est-elle pas volontairement impliquée dans une crise qui ne nous concerne en aucune manière? Une démocratie «consensuelle» qui a toujours empêché l’entente sur des sujets plus ou moins cruciaux, une société qui n’a pas la compétence d’élire ses représentants, un gouvernement compliqué, pour ne pas dire impossible, à former, un mandat présidentiel dont certaines voix commencent à mettre en doute une relève. Si le chef de l’Etat multiplie les déclarations toujours plus fermes, il n’en reste pas moins que le pays va à la dérive, qu’il se vide de son sang tandis que, par miracle, la vie continue et avec elle les festivals qui défient la sinistrose ambiante. Les appels au dialogue ont-ils encore un sens?


 Mouna Béchara
   

Santé

Manger sainement. Démêler le vrai du faux
De nombreuses idées reçues ont circulé à propos de l’alimentation. A la suite de maintes études, plusieurs d’entre elles se…

Bannière
Designed and Developed by:   iBaroody
© Magazine.com.lb 2016 All Rights Reserved