Magazine Le Mensuel

Publi-Info

Publi-Info

Environnment

 

Douze fleuves libanais nettoyés par Bank Med

 

et Opération Big Blue

 

Bank Med, totalement investie dans la protection de l’environnement, a inauguré son dernier projet environnemental: «Nettoyons les fleuves libanais», en partenariat avec l’association Opération Big Blue (OBBA). L’initiative sera menée sur une durée d’un an. Une conférence de presse a été donnée au siège de la Bank Med à Clémenceau, en présence des cadres de la banque et des représentants de l’OBBA. Le sujet principal était la préservation des fleuves libanais et de la faune aquatique.

Les intervenants de la conférence étaient Muhieddine Fathallah, chef de la division Développement d’affaires de Bank Med, Fadi Flaihan, chef de la branche Réseau et Produits de détail, ainsi que Nazih el-Rayes et Effat Idriss, représentants de l’OBBA. Ils ont déclaré la collaboration entre la Bank Med et l’OBBA, qui travailleront au cours de cette année avec des bénévoles, des écoles, des universités et l’Armée libanaise, pour nettoyer douze fleuves qui se jettent dans la Méditerranée.

 

Fathallah a rappelé la campagne «Happy Planet», lancée en 2009par la Bank Med, avec pour objectif de soutenir les projets environnementaux et assurer un monde meilleur aux générations futures.

Il est ensuite revenu sur le sujet initial, expliquant que «les fleuves sont source de vie, d’eau, et agissent sur le secteur touristique. Les nettoyer est un projet particulièrement pointu: c’est pourquoi nous avons choisi de nous associer avec OBBA, pour être sûrs que le travail soit accompli par des professionnels du secteur».

 

Il a ensuite souligné que tous les détenteurs de cartes Bank Med peuvent participer au nettoyage des fleuves libanais à travers leurs cartes».

 

Al Rayes, de l’OBBA, a parlé de l’association Opération Big Blue, fondée en 1997, suite à la détérioration de l’état des côtes libanaises. Il a estimé que «l’objectif de l’OBBA est de sensibiliser le public aux problèmes des côtes libanaises, à la protection de la faune marine et à la nécessité d’améliorer l’écosystème aquatique».

 

Responsable de l’OBBA et pionnière du nettoyage des cours d’eau, Idriss a évoqué l’ampleur du problème et le besoin impératif de préserver les fleuves du Liban. Elle a remercié la Bank Med pour ses efforts et son soutien. «Avec la contribution et le soutien de la Bank Med, nous pourrons faire progresser notre initiative et préserver la faune, la beauté et les rives des fleuves libanais», a-t-elle ajouté, en précisant que le fleuve Assi, dont l’état est le pire de tous les cours d’eau du pays, serait le premier à être nettoyé. Les autres cours d’eau suivront cette année. L’objectif est d’achever l’opération avant l’hiver.


 

Mode

 

Troisième édition du MasterCard Aïshti Fashion

 

Experience

 

 

MasterCard continue à renforcer son statut de précurseur de la mode au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie/Pacifique, grâce à une collaboration avec Aïshti,distributeur de mode de luxe exclusif au Moyen-Orient. Ainsi, et pour la troisième année consécutive, la saison de la mode s’est ouverte officiellement sous les auspices d’Aïshti et de Mastercard, afin de positionner Beyrouth en tant que capitale mode du Moyen-Orient, à travers deux jours prestigieux, le 13 et le 14 septembre.

 

L’événement mode inclut un défilé de la collection automne/hiver 2011/2012 de Céline, en présence des membres du siège de Céline à Paris, qui avaient fait le déplacement. Un défilé de mode Aïshti multi-marques, un tour de shopping dans les boutiques privées Aïshti et les boutiques mono-marque, ainsi que des séances de style haute couture. Le PDG et propriétaire de Aïshti, Tony Salamé et son épouse Elham, furent également les hôtes d’une élégante soirée VIP au «People», le restaurant sélect du centre-ville de Beyrouth.

 

«Au cours de cestrois dernières années, laMasterCard Aïshti Experience s’est avérée être un festival de luxe à part entière dans la région.

 

Nous sommes ravis de collaborer une fois de plus avec MasterCard, pour rassembler les plus grands créateurs internationaux de mode, ici, à Beyrouth.Cette année, nous sommes également heureux d’unir nos efforts à ceux de Saad & Trad, les concessionnaires de Fiat au Liban, et de la Banque Audi», a déclaré Tony Salamé, PDG et propriétaire de Aïshti.

 

BaselEltell, vice-président Levant, MasterCard Worldwide, a déclaré: «Nous sommes ravis de poursuivre notre collaboration avec Aïshti, l’un des groupes de mode leaders du Moyen-Orient. Ceci est en ligne avec notre engagement envers la croissance et le développement de l’industrie de la mode au Moyen-Orient. Ce qui souligne également notre soutien continu à Beyrouth, comme une destination majeure de la mode, des restaurants et de lifestyle dans la région».

 

Related

Groupe Indevco: priorité à l’écologie

admin@mews

Services publics. LibanPost reçoit l’EuroMed Postal Innovation 2015

admin@mews

Byblos Bank et Gemalto lancent les premières cartes bio-sourcées au Moyen-Orient

admin@mews

Laisser un commentaire