Magazine Le Mensuel

Nº 2853 du vendredi 13 juillet 2012

EN RAFALE

En rafales

Incendie tragique
L’incendie de l’usine libanaise de tapis à Safra relève de la responsabilité du gouvernement qui néglige l’industrie locale, selon une source. Les propriétaires de l’usine se sont recyclés en commerçants et les ouvriers -dont une centaine du Akkar- se retrouvent sans emploi.

Pas de photos
L’altercation qui a eu lieu à Maroun el-Ras entre des éléments de l’unité irlandaise de la Finul qui prenaient des photos dans les ruelles du village et quelques habitants en colère, s’est achevée par un accord interdisant aux soldats de photographier les maisons et les rues intérieures des villages au sud.

Pression ou corruption?
Grand branle-bas autour de l’affaire des trafiquants de drogue internationaux arrêtés, il y a un an, par le bureau de la lutte anti-drogue. Pressions et tentatives de corruption pour leur libération s’intensifient sous l’œil vigilant de pays européens qui guettent les réactions de la justice libanaise.

Grosse frayeur
Un vent de panique a fait trembler les habitants du village d’al-Haïsha le 8 juillet lorsqu’ils ont vu une délégation sécuritaire et médiatique syrienne arriver au village syrien d’Oueychate, qui leur fait face. Ils ont craint une attaque contre les rebelles armés qui sévissent dans la vallée. En fait la délégation voulait juste évaluer les dégâts occasionnés par les tirs venant du côté libanais de la frontière.

Déplacements vers l’intérieur
La région frontalière avec la Syrie est le théâtre d’un mouvement d’exode vers le Akkar profond après qu’un grand nombre de combattants syriens et arabes, opposés au régime, ont fui la région de Homs vers le Liban via Wadi Serhane qui sépare Wadi Khaled et les monts Akroum au Liban et al-Kousaïr et Tal Kalakh en Syrie.

Quel rôle pour Moussa?
Un diplomate confie que, lors de sa visite éclair à Beyrouth le week-end passé, Amr Moussa, l’ancien secrétaire général de la Ligue arabe, s’est réuni avec plus d’une instance étrangère. Il ajoute que Moussa pourrait être nommé vice-président du nouvel élu à la tête de l’Etat égyptien, Mohammad Morsi.

Related

M’as-tu-vu?

admin@mews

Pas d’espionnage

admin@mews

Conférence prémonitoire

admin@mews

Laisser un commentaire