Magazine Le Mensuel

Nº 2859 du vendredi 24 août 2012

Expositions

Expositions

Waël Hamadé
Gold and Orient II
Jusqu’au 30 août, à la galerie Zamaan.

Waël Hamadé représente les traditions libanaises dans des tableaux hauts en couleurs. Sur ses huiles, acryliques et mixed media, le tarbouche, l’olivier, la dabké, décorés de rouge et d’orange et le tout rehaussé d’or montrent la chaleur de l’Orient et révèlent ses traditions. A travers ses personnages très fantaisistes, l’artiste fait passer un message: «Connaître son passé pour mieux envisager son avenir, s’inspirer de l’ancien mode de vie des Libanais afin de mieux préserver ses traditions». Il se proclame «fils de la montagne dont l’âme s’est repue de verdure et de nature». Né à Baakline en 1969, Waël Hamadé vit à Dubaï depuis 1994. Après des études d’informatique et un MBA, il se tourne vers l’art et prend des cours de graphisme. Aujourd’hui, l’artiste au talent certain, expose un peu partout dans les Emirats et au Liban et fait découvrir les traditions libanaises.

 

 

 

Eric Serafini
Respirer par l’art
Jusqu’au 30 septembre, à la galerie Aida Cherfan.

«La vie est une aventure. Les rêves sont porteurs de projets. L’art est mon seul moyen de respirer. Mon cauchemar est l’ennui. Mon inspiration est une ondine. Mon combat est pacifiste», c’est ainsi que se décrit le peintre au talent certain, Eric Serafini. Il vit et respire pour et par l’art, et son œuvre s’en ressent. Les toiles sont d’une belle facture et nous entraînent dans les méandres de l’esprit de l’artiste. Eric Serafini est né, en 1962, aux Mureaux à côté de Versailles, en France, de parents italiens. Après avoir achevé ses études universitaires, en 1982, il s’envole pour Turin en Italie, où il étudie le design et l’architecture des voitures. Puis il travaille comme designer pour Ferrari et Bugatti. A cette époque, il consacre son temps libre à la peinture. Ce n’est qu’en 2002, qu’il se consacre complètement à sa passion. Depuis, il a participé à de nombreuses expositions collectives et individuelles. Christiane Tager Deslandes
 


 

 

 

 

Agenda

Works on paper. Exposition collective.
Jusqu’au 30 août, à la galerie Janine Rubeiz

Through the lens of … Photographies.
Jusqu’au 9 septembre, à l’espace Kettaneh Kunigk.

Glasstress Beirut.
Jusqu’au 2 septembre, au Beirut Exhibition Center.   

Khalil Saleeby.
Jusqu’au 30 novembre, à l’AUB art Gallery.

Gabriel Kuri.
Jusqu’au 17 novembre, à la galerie Sfeir-Semler.

Related

Embrace. Les paroxysmes de la condition humaine

admin@mews

Nabil Nahas

admin@mews

Expositions

admin@mews

Laisser un commentaire