Magazine Le Mensuel

Nº 2862 du vendredi 14 septembre 2012

Cinéma en Salles

Cinéma en salles

Resident evil: Retribution 3D
Action de Paul W.S. Anderson

Dans ce cinquième volet de la franchise, Resident evil: Retribution, Mila Jovovitch se glisse à nouveau dans le rôle d’Alice, l’ultime espoir de notre espèce dans un monde voué à la destruction. Le terrifiant virus mis au point par Umbrella Corporation continue à faire des ravages partout sur Terre, transformant les populations en légions de morts-vivants affamés de chair humaine. Alice s’éveille au cœur du plus secret des complexes industriels d’Umbrella. Au gré de son exploration à haut risque et de ses découvertes, les zones d’ombre de sa vie s’éclairent… Plus que jamais, Alice continue à traquer les responsables de l’atroce infection. De Tokyo à New York, de Washington à Moscou, elle les pourchasse jusqu’à la révélation explosive qui va remettre en cause toutes ses certitudes. Avec l’aide de nouveaux alliés et d’anciens amis, Alice va devoir se battre pour survivre dans un monde hostile, au bord du néant. Le compte à rebours a commencé… Avec également Sienna Guillory et Michelle Rodriguez.
Circuit Empire – Grand Cinemas.

 

Finding Nemo 3D
Animation d’Andrew Stanton et Lee Unkrich

En 2003, les studios Pixar et Walt Disney avaient sorti un petit bijou d’animation intitulé Finding Nemo. Cette année, dans la continuité de l’habitude acquise par Dinsey de remodeler les films en version 3D, voilà que Finding Nemo devient encore plus merveilleux, exacerbé par l’effet de la 3D. L’histoire est celle d’un poisson-clown du nom de Marlin qui mène une existence paisible avec son fils unique Nemo, dans les eaux tropicales de la Grande Barrière de Corail. Redoutant l’océan et ses risques imprévisibles, il fait de son mieux pour protéger son fils. Celui-ci rêve pourtant d’explorer les mystérieux récifs. Lorsque Nemo est enlevé par des plongeurs, Marlin se lance à sa poursuite. Il sera accompagné dans son périple par la jolie Dory, un poisson-chirurgien bleu à la mémoire défaillante et au grand cœur, qui va se révéler d’une aide précieuse… Avec les voix d’Albert Brooks, Ellen DeGeneres et Alexander Gould.
Circuits Empire et Planète – Grand Cinemas.

 

Paranorman 3D
Animation de Chris Buttler et Sam Fell

Paranorman, c’est l’histoire de Norman, un petit garçon qui peut communiquer avec les esprits des défunts. Ce qui lui attire les moqueries méchantes de ses amis d’école, de ses proches et de ses voisins. Les choses changent lorsque sa petite ville est assiégée par les zombies. Heureusement qu’il y a Norman. En plus des zombies, il devra combattre des fantômes, des sorcières et, pire encore, des adultes, afin de sauver sa ville de la malédiction millénaire.
Circuit Empire – Grand Cinemas.

Red lights
Thriller de Rodrigo Cortés

Dr. Margaret Matheson est une psychologue spécialisée dans l’étude des phénomènes paranormaux. Lorsque le légendaire médium Simon Silver refait surface après trente ans d’absence, elle met en garde son assistant Tom Buckley. Mais celui-ci est déterminé à découvrir la vérité sur ce mystérieux et charismatique individu. Avec Robert De Niro, Sigourney Weaver, et Cillian Murphy.
Circuit Empire.

 

 

The campaign
Comédie de Jay Roach

Deux politiciens rivaux, le député chevronné Cam Brady et le candide Marty Huggins, se livrent une lutte sans pitié pour représenter leur petit district de Caroline du Nord à la Chambre des Représentants, à Washington. Alors que le jour du scrutin approche, les deux hommes s’engagent dans un combat impitoyable. Désormais, tous les coups sont permis entre Cam et Marty qui n’hésitent plus à s’insulter et à venir aux mains. Avec Will Ferrel, Zach Galifianakis, Jason Sudeikis, Brian Cox, Katherine LaNasa, John Lithgow, et Dan Aykroyd.
Circuit Empire.

Nayla Rached

 

 

Primeros Pasos – First step
Le cinéma Métropolis accueille, du 17 au 23 septembre, la Semaine du film espagnol, une sélection initiée par l’Institut Cervantès et l’ambassade d’Espagne à Beyrouth, en collaboration avec l’association Métropolis, qui présentent cette année les Prix Goya».
Lundi 17: Intacto de Juan Carlos Fresnadillo (entrée libre).
Mardi 18: La suerte dormida d’Angeles Gonzales Sinde.
Mercredi 19: Frio sol de invierno de Pablo Malo.
Jeudi 20: Tapas de Jose Corbacho et Juan Cruz.
Vendredi 21: Azul oscuro casi negro de Daniel Sanchez Arevalo.
Samedi 22: El orfanato de Juan Antonio Bayona.
Dimanche 23: El truco del manco de Santiago A. Zannou.
Les séances sont à partir de 20h.
Tous les films sont en version originale espagnole sous-titrée en anglais.
Billets: 5000 L.L. Pass Festival: 25000 L.L.

 

Related

Captain America: The winter soldier 3D Action d’Anthony et Joe Russo

admin@mews

Allied. Un couple de stars dans la tourmente

admin@mews

Ghadi. L’autre, est-il aussi différent?

admin@mews

Laisser un commentaire