Magazine Le Mensuel

Nº 2871 du vendredi 16 novembre 2012

En Privé

En privé

Selon un rapport diplomatique islamique, c’est Mohammad Farouk Tayfour, vice-coordinateur général et réel commandant militaire et politique des Ikhwan syriens, qui est le cerveau 
organisateur de l’enlèvement des pèlerins 
libanais à la frontière turco-syrienne. A partir d’Ankara, Tayfour supervise le dossier des otages. C’est lui qui a enlevé les ingénieurs et visiteurs iraniens en Syrie, à la demande des Renseignements turcs. Le rapport souligne aussi le rôle des cheikhs libanais Mohammad Ibrahim Zoghbi et Bilal Dekmak dans l’opération. Les deux hommes auraient reçu des sommes d’argent du cheikh qatari Abdel-Rahman Nou-aymi, arrêté au Liban et rapatrié au Qatar. Selon Nouaymi, les Renseignements turcs auraient demandé à Tayfour et aux deux cheikhs libanais de maintenir les pèlerins et autres otages en détention. Tayfour serait le prédicateur et le chef de Liwa’ el-nosra à l’idéologie fondamentaliste proche d’al-Qaïda. Ce groupe radical partage la même idéologie qu’un groupe d’Ikhwan, al-Tali’at el-mouquatilat (l’avant-garde combattante), opposé au régime syrien dans les années 80 à Hama. Après cet épisode, Tayfour avait fui Homs pour se rendre en Jordanie, puis en Irak et en Arabie où il a séjourné, avant de quitter pour la Turquie au début de la crise syrienne.

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

Laisser un commentaire