Magazine Le Mensuel

Nº 2874 du vendredi 7 décembre 2012

En Privé

En privé

Un rapport diplomatique révèle la signature d’un accord franco-qatarien détaillant la 
distribution des quotes-parts pétrolières et gazières du côté de la Jazira au nord-est de la Syrie et sur le littoral méditerranéen. Le plus étrange est que l’entente − selon le rapport − couvre aussi les champs gaziers découverts au large des eaux territoriales libanaises, plus précisément au Sud. Il existe, comme le souligne ce même rapport, une concurrence féroce menée conjointement par Doha et Paris contre les Turcs, vu qu’Ankara attend l’effondrement de l’Etat syrien pour mettre la main sur le dossier du gaz à l’est du bassin méditerranéen qui s’étend dans les eaux territoriales du Liban, de la Syrie et des Territoires occupés. Les principales clauses de ce contrat portent sur les projets de forage et d’extraction, ainsi Doha les financerait et Paris apporterait son savoir-faire et sa technologie. Cela pour finalement créer une compagnie détenue par les deux parties, en accord avec le régime des «Ikhwan» que l’Occident, les pays du Golfe et la Turquie veulent implanter à Damas. Le rapport n’exclut pas la préparation d’une intervention militaire de l’Otan visant à créer des circonstances internationales et régionales favorables à l’exécution de cet accord secret.

Related

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

En privé

admin@mews

Laisser un commentaire