Magazine Le Mensuel

Nº 2882 du vendredi 1er février 2013

EN RAFALE

Gros obstacles

D’anciens députés, qui avaient participé à Taëf, relèvent plusieurs obstacles constitutionnels à la mise sur pied d’un Sénat. Une telle démarche devrait être précédée par la création d’un Comité national pour l’abolition du confessionnalisme et par l’élection d’un premier Parlement sur des bases non confessionnelles. La société libanaise ne semble pas encore prête à cela.

Related

Les raisons d’une requête

admin@mews

Le mufti Chaar isolé

admin@mews

Pas de partielle à Jezzine


admin@mews

Laisser un commentaire