Magazine Le Mensuel

Nº 2886 du vendredi 1er mars 2013

En vrac

En vrac

Aoun inquiète l’opposition
Inquiétude de certains ténors de l’opposition en entendant le général Michel Aoun déclarer que, même si une loi électorale était votée, les législatives devront de toute façon être retardées d’un ou deux mois. Dans ce cas, pas besoin de proroger le mandat des députés, a-t-il dit, le gouvernement continuant à gérer les affaires courantes par décrets et comblant le vide laissé par l’absence du Législatif. 


Le Front al-Nosra s’élargit
Selon un responsable du Pentagone, le Front al-Nosra menace toute la région et surtout les pays voisins de la Syrie où il cherche à étendre ses tentacules. Les services de renseignements jordaniens, spécialistes en la matière, ont signalé que l’organisation comptait des groupes de kamikazes qui seraient cantonnés au Liban.

 

Ersal: l’armée ne cédera pas
L’Armée libanaise ne cédera pas tant que les assassins de Ersal ne seront pas sous les verrous. La politisation et la confessionnalisation de l’affaire sont inutiles et ne changeront pas les choses. Les responsables religieux de la région en ont été clairement avertis. Parallèlement, le général Jean Kahwagi a bien confirmé qu’il n’y aura pas de représailles et qu’un nouveau Nahr el-Bared n’est pas envisageable.

Related

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

En vrac

admin@mews

Laisser un commentaire


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.